Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014    Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014   EmptyMar 10 Juin - 8:29

Mardi 10 Juin 2014

De la férie

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A





(Première lecture)
Premier Livre des Rois 17 : 7 à 16


Miracle d'Élie en faveur d'une femme païenne

Sur l'ordre du Prophète Élie, il ne tombait plus une goutte de pluie dans tous le pays, et le torrent où buvait le Prophète finit par être à sec.
Alors la Parole du SEIGNEUR lui fut adressée : « Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon ; tu y habiteras ; il y a là une veuve que J'ai chargée de te nourrir. »
Le Prophète Élie partit pour Sarepta, et il parvint à l'entrée de la ville. Une veuve ramassait du bois ; il l'appela et lui dit : « Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d'eau pour que je boive ? »
Elle alla en puiser. Il lui dit encore : « Apporte-moi aussi un morceau de pain. »
Elle répondit : « Je le jure par la vie du SEIGNEUR ton DIEU : je n'ai pas de pain. J'ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine, et un peu d'huile dans un vase. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons. »
Élie lui dit alors : « N'aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais d'abord cuis-moi un petit pain et apporte-le moi, ensuite tu feras du pain pour toi et ton fils. Car ainsi Parle le SEIGNEUR, DIEU d'Israël : Jarre de farine point ne s'épuisera, vase d'huile point ne se videra, jusqu'au jour où le SEIGNEUR donnera la pluie pour arroser la terre. »
La femme alla faire ce qu'Élie lui avait demandé, et longtemps, le Prophète, elle-même et son fils eurent à manger. Et la jarre de farine ne s'épuisa pas, et le vase d'huile ne se vida pas, ainsi que le SEIGNEUR l'avait annoncé par la bouche d'Élie.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Défendu par DIEU contre de fausses accusations

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David. Accompagnement sur instruments à cordes.

[Psaume 4, entièrement]




Psaume 4 : 2, 3, 4 et 5a, 7, 8 et 9b

R/ Fais lever sur nous, SEIGNEUR, la LUMIÈRE de TA FACE !

Quand je crie, réponds-moi, DIEU, ma Justice !
TOI qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !
R/

Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à Ma GLOIRE,
l'amour du néant et la course au mensonge ?
R/

Sachez que le SEIGNEUR a mis à part Son Fidèle,
le SEIGNEUR entend quand je crie vers LUI.
Mais vous, tremblez, ne péchez pas.
R/

Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? »
Sur nous, SEIGNEUR, que s'illumine Ton VISAGE !
R/


TU mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.
Car TU me donnes d'habiter, SEIGNEUR, seul, dans la confiance.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 13 à 16

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. La LUMIÈRE est venue dans le monde : celui qui agit selon la VÉRITÉ vient à la LUMIÈRE. Alléluia. (Jn 3, 19.21)



Discours sur la montagne : le Sel de la Terre et la Lumière du monde

Comme les Disciples s'étaient rassemblés autour de JÉSUS, sur la montagne, IL leur disait : « Vous êtes le Sel de la Terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel ? Il n'est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent.

Vous êtes la Lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront GLOIRE à votre PÈRE qui est aux Cieux. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/06/2014

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
lesemeur
Admin
Admin
lesemeur

Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 75

Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014    Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014   EmptyMar 10 Juin - 9:23

« Vous êtes la Lumière du monde ! » En disant cela, Jésus s’adresse à des disciples rassemblés autour de lui. Il rejoint aussi chacun de nous car le dimanche, nous nous réunissons en son nom. Tant mieux si la lampe est belle mais ce n’est pas le plus important. Ce qu’on attend d’elle en priorité, c’est quelle éclaire pour que chacun puisse voir clair là où on l’a placée. Jésus nous dit aussi que nous sommes le sel de la terre. Le sel est un élément indispensable. S’il manque, le repas sera moins bon.

Le sel et la lumière n’existent pas pour eux-mêmes mais pour les services qu’on leur demande. Quand Jésus nous dit que nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde, ce qui compte c’est la terre et le monde. Cela signifie qu’il nous met tous en situation de missionnaires. Notre présence est indispensable. Mais nous ne devons pas oublier que l’Eglise n’existe que pour le monde. Voilà qui nous remet à notre juste place. Nous, disciples du Christ, nous sommes au service du monde.

Nous, chrétiens, nous nous plaignons souvent de la baisse du nombre de pratiquants. Nous nous lamentons du fait que les églises se vident. L’évangile de ce jour voudrait nous inviter à réviser nos critères. Nous ne devons pas voir en termes de quantité mais de qualité. Quand nous servons un plat de lentilles, nous mettons une quantité infime de sel par rapport à la quantité de lentilles. Or Jésus nous dit que nous sommes le sel, pas les lentilles. Il aimerait bien que nous arrêtions de gémir sur le nombre et que nous nous concentrions sur notre capacité à donner au monde de la saveur.

Le sel et la lumière ont un point commun : ils sont des révélateurs. Le sel met en valeur la saveur des aliments. La lumière fait connaître la beauté des êtres et du monde. Les aliments existent avant de recevoir le sel. Les êtres et le monde existent avant d’être éclairés. Cela nous en dit long sur la mission que Jésus confie à ses disciples et à nous-mêmes. Personne n’a besoin de nous pour exister mais nous avons tous un rôle spécifique à jouer.

En étant le sel de la terre, nous avons à révéler aux hommes la saveur de leur vie. Les hommes ne nous attendent pas pour vivre des gestes d’amour et de partage parfois très beaux. Nous en avons eu de magnifiques illustrations,  dans l’extraordinaire élan de solidarité à l’égard des nombreux  sinistrés. Nous pensons aussi à tous ceux et celles qui, sans faire de bruit, se dévouent au service des autres. Notre mission c’est de témoigner que le Royaume de Dieu est là  dans tous ces gestes et ces paroles d’amour. Notre rôle c’est de révéler le Nom de Celui qui agit à travers eux. Dieu est présent partout où il y a de l’amour.

En tant que lumières du monde, nous sommes là pour mettre en valeur la beauté du monde. C’est le regard d’amour qui révèle le vrai visage des personnes et des choses. Mais tout cela ne peut se faire que dans la discrétion et l’humilité. Nous savons bien que trop de sel dénature les aliments et les rend répugnants. Une lumière trop vive écrase ceux qu’elle veut éclairer. Pour être sel et lumière, il faut d’abord aimer. C’est absolument indispensable. Car l’évangélisation n’est pas une conquête mais une annonce de la bonne nouvelle. Et cela ne peut se faire que dans une présence d’amour. L’apôtre saint Paul le rappelle aux corinthiens et à chacun de nous : Seuls les pauvres et les humbles peuvent prêcher le Royaume.


_________________
Puiser à la Source - Dimanche prochain - Avec Jésus - Notre Dame de la Paix
Revenir en haut Aller en bas
http://www.puiseralasource.org
 
Textes Liturgiques et commentaire du jour : 10 Juin 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: