Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Liturgie du Lundi 12 Septembre

Aller en bas 
AuteurMessage
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Liturgie du Lundi 12 Septembre Empty
MessageSujet: Liturgie du Lundi 12 Septembre   Liturgie du Lundi 12 Septembre EmptyLun 12 Sep - 1:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le lundi de la 24e semaine du temps ordinaire





Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 2, 1-8


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'insiste avant tout pour qu'on fasse des prières de demande, d'intercession et d'action de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d'État et tous ceux qui ont des responsabilités, afin que nous puissions mener notre vie dans le calme et la sécurité, en hommes religieux et sérieux. Voilà une vraie prière, que Dieu, notre Sauveur, peut accepter, car il veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à connaître pleinement la vérité. En effet, il n'y a qu'un seul Dieu, il n'y a qu'un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous les hommes. Au temps fixé, il a rendu ce témoignage pour lequel j'ai reçu la charge de messager et d'Apôtre - je le dis en toute vérité - moi qui enseigne aux nations païennes la foi et la vérité. Je voudrais donc qu'en tout lieu les hommes prient en levant les mains vers le ciel, saintement, sans colère ni mauvaises intentions.





Psaume 28 (27), 1-2 ; 7-9

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Seigneur, mon rocher, c'est toi que j'appelle :
ne reste pas sans me répondre.
Entends la voix de ma prière quand je crie vers toi,
quand j'élève les mains vers le Saint des Saints !

Le Seigneur est ma force et mon rempart ;
à lui, mon cœur fait confiance :
il m'a guéri, ma chair a refleuri,
mes chants lui rendent grâce.

Le Seigneur est la force de son peuple,
le refuge et le salut de son messie.
Sauve ton peuple, bénis ton héritage,
veille sur lui, porte-le toujours.





Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 7, 1-10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir achevé tout son discours devant le peuple, Jésus entra dans la ville de Capharnaüm. Un centurion de l'armée romaine avait un esclave auquel il tenait beaucoup ; celui-ci était malade, sur le point de mourir. Le centurion avait entendu parler de Jésus ; alors il lui envoya quelques notables juifs pour le prier de venir sauver son esclave.
Arrivés près de Jésus, ceux-ci le suppliaient : « Il mérite que tu lui accordes cette guérison. Il aime notre nation : c'est lui qui nous a construit la synagogue. »
Jésus était en route avec eux, et déjà il n'était plus loin de la maison, quand le centurion lui fit dire par des amis : « Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. Moi-même, je ne me suis pas senti le droit de venir te trouver. Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Moi qui suis un subalterne, j'ai des soldats sous mes ordres ; à l'un, je dis : ' Va ', et il va ; à l'autre : ' Viens ', et il vient ; et à mon esclave : ' Fais ceci ', et il le fait. »
Entendant cela, Jésus fut dans l'admiration. Il se tourna vers la foule qui le suivait : « Je vous le dis, même en Israël, je n'ai pas trouvé une telle foi ! »
De retour à la maison, les envoyés trouvèrent l'esclave en bonne santé.





Commentaire du jour



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Saint Augustin (354-430),
évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermon 62




« Dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri »


Comment le centurion a-t-il obtenu la grâce de la guérison de son serviteur ? « Je suis un homme soumis à l'autorité d'un autre ; j'ai sous moi des soldats ; je dis à celui-ci : Va, et il va ; et à un autre : Viens, et il vient ; et à mon serviteur : Fais cela, et il le fait. J'ai la puissance sur mes subordonnés, mais je suis moi-même soumis à une autorité supérieure. Si donc, tout subordonné que je suis, j'ai cependant le pouvoir de commander, que ne pourras-tu pas, toi à qui toutes les puissances sont soumises ? » Cet homme était du peuple des païens, car la nation juive était alors occupée par les armées de l'empire romain. C'est donc dans la Judée qu'il commandait aux soldats en qualité de centurion...

Mais notre Seigneur, quoiqu'étant au milieu du peuple de la Judée, déclarait déjà que l'Église se répandrait par toute la terre, où il devrait envoyer ses apôtres (Mt 8, 11). Et, en effet, les païens ont cru en lui sans l'avoir vu... Le Seigneur n'est pas entré physiquement dans la maison du centurion, et quoiqu'absent de corps mais présent par sa majesté, il a guéri cette maison et sa foi. De même, le Seigneur n'a été physiquement qu'au milieu du peuple de la Judée ; les autres peuples ne l'ont pas vu naître d'une vierge, ni souffrir, ni marcher, ni assujetti aux conditions de la nature humaine, ni faire des merveilles divines. Il n'a rien fait de tout cela parmi les païens, et pourtant parmi eux s'est accompli ce qui avait été dit à son sujet : « Un peuple que je ne connaissais pas m'a servi ». Comment l'a-t-il servi, s'il ne le connaissait pas ? Le psaume continue : « Ils sont tout oreille et m'obéissent » (Ps 17, 45).

Commentaire du Lundi 12 Septembre d'Evangile Au Quotidien



Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Liturgie du Lundi 12 Septembre Empty
MessageSujet: Re: Liturgie du Lundi 12 Septembre   Liturgie du Lundi 12 Septembre EmptyLun 12 Sep - 1:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'humilité, signe de grandeur




Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 7, 1-10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir achevé tout son discours devant le peuple, Jésus entra dans la ville de Capharnaüm. Un centurion de l'armée romaine avait un esclave auquel il tenait beaucoup ; celui-ci était malade, sur le point de mourir. Le centurion avait entendu parler de Jésus ; alors il lui envoya quelques notables juifs pour le prier de venir sauver son esclave.
Arrivés près de Jésus, ceux-ci le suppliaient : « Il mérite que tu lui accordes cette guérison. Il aime notre nation : c'est lui qui nous a construit la synagogue. »
Jésus était en route avec eux, et déjà il n'était plus loin de la maison, uand le centurion lui fit dire par des amis : « Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. Moi-même, je ne me suis pas senti le droit de venir te trouver. Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Moi qui suis un subalterne, j'ai des soldats sous mes ordres ; à l'un, je dis : ' Va ', et il va ; à l'autre : ' Viens ', et il vient ; et à mon esclave : ' Fais ceci ', et il le fait. »
Entendant cela, Jésus fut dans l'admiration. Il se tourna vers la foule qui le suivait : « Je vous le dis, même en Israël, je n'ai pas trouvé une telle foi ! »
De retour à la maison, les envoyés trouvèrent l'esclave en bonne santé.



Prière d'introduction
Seigneur Dieu, par la prière,
dispose mon âme à s'approcher de toi.
Je me tiens en ta présence.
Je te désire ardemment
et je veux t'aimer de tout mon cœur.
Demande Seigneur Jésus, aide-moi à calquer
sur les personnes de cet Evangile
les dispositions d'âme
que je dois avoir envers toi.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Points de réflexion


1. « Il mérite bien cela ».

Rien ne prépare mieux à recevoir le Christ que la bonté et la bienveillance envers nos semblables. Le centurion n'était pas Juif, mais sa bonté envers eux a facilité sa rencontre avec le Christ. Des comportements chrétiens et des bonnes manières sont préludes à la croissance spirituelle. Si notre vie spirituelle ne se développe pas, si elle ne nous conduit pas au Christ, cela dépend peut-être de notre attitude égoïste dans nos relations avec les autres. La bonté de cœur, la bienveillance envers notre prochain, nous conduiront infailliblement à une rencontre avec le Christ.


2. La véritable humilité.

Le centurion reconnait justement qu'il lui a été donné autorité sur des hommes - il est commandant d'une centurie - et qu'il a aussi des devoirs - il est soumis lui-même à un supérieur. La reconnaissance sans ostentation de la réalité, - de ses devoirs et de ses obligations, - est le signe de la véritable humilité. L'humilité doit être vraie. Reconnaître sincèrement et simplement ce que nous sommes devant Dieu permet au Christ d'agir en nous. Vouloir être autre que ce que nous sommes établit des barrières entre le Christ, les autres et nous. Pour le centurion, reconnaître l'autorité du Christ n'était pas une menace à sa propre autorité. Une attitude hautaine met une barrière entre nous et le Seigneur mais l'humilité permet au Christ de se rapprocher de nous.


3. La conquête d'un cœur.
Le Seigneur manifeste sa propre humilité. Il lui est impossible de dire « non » quand il rencontre une personne disposée à croire. Ici, non seulement il accède sans délai à la demande qui lui est faite, mais il prend le temps de louer la foi du centurion. L'humilité nous permet toujours de reconnaître et de louer les qualités des autres et crée une atmosphère de paix et de sérénité d'esprit.


Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus,
accorde-moi l'humilité et la confiance en ta présence.
Aide-moi à voir plus clairement qui tu es et ce que je suis.



Résolution
Aujourd'hui, j'éviterai soigneusement,
scrupuleusement tout mouvement de fierté et d’égoïsme.
Je rechercherai l'humilité, la simplicité et la droiture
dans ma relation avec ceux que je rencontrerai.
Je parlerai des autres avec bienveillance.


Méditation du Lundi 12 Septembre 2011 de Catho.Org



Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
Invité
Invité



Liturgie du Lundi 12 Septembre Empty
MessageSujet: Re: Liturgie du Lundi 12 Septembre   Liturgie du Lundi 12 Septembre EmptyLun 12 Sep - 8:23

Lundi 12/9/2011
Le Saint NOM de MARIE
(Couleur liturgique : Blanc)

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année A





Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 7 : 1à10


JÉSUS exauce un centurion romain à cause de sa foi



Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=255












Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Liturgie du Lundi 12 Septembre Empty
MessageSujet: Re: Liturgie du Lundi 12 Septembre   Liturgie du Lundi 12 Septembre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Liturgie du Lundi 12 Septembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: