Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011  Empty
MessageSujet: Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011    Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011  EmptyVen 1 Juil - 8:49

Vendredi 1/7/2011
Sacré-Coeur de JÉSUS
Solennité du SEIGNEUR
(Couleur liturgique : Blanc)
Année A




Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=01/07/2011

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/



Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 25à30


Venez à Moi, vous tous qui peinez


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=182


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.



Lien vidéo :
http://webtvcn.fr/?p=44417

Vu et écouté sur le site :
http://www.webtvcn.eu/









Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011  Empty
MessageSujet: Re: Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011    Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011  EmptyVen 1 Juil - 11:37

Sacré-Cœur de Jésus, solennité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


année : A | impaire
temps : temps ordinaire
semaine : vendredi, 13ème semaine
couleur : Blanc
Lectures choisies : Sacré Coeur
Fêtes à souhaiter : Servane ; Servan ; Thierry



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Livre du Deutéronome 7, 6-11
Psaume 26 (25), 2-3 ; 9-12
Première lettre de saint Jean 4, 7-16
Évangile de Jésus-Christ selon
saint Matthieu 11, 25-30



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sacré-Cœur de Jésus, solennité


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Livre du Deutéronome 7, 6-11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Moïse disait à Israël : « Tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu : c’est toi qu’il a choisi pour être son peuple particulier, parmi tous les peuples de la terre. Si le Seigneur s'est attaché à vous, s'il vous a choisis, ce n'est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples, car vous êtes le plus petit de tous. C'est par amour pour vous, et par fidélité au serment fait à vos pères, que le Seigneur vous a fait sortir par la force de sa main, et vous a délivrés de la maison d'esclavage et de la main de Pharaon, roi d'Égypte. Vous saurez donc que le Seigneur votre Dieu est le vrai Dieu, le Dieu fidèle qui garde son Alliance et son amour pour mille générations à ceux qui l'aiment et gardent ses commandements. Mais il riposte à ses adversaires en les faisant périr, et sa riposte est immédiate. Vous garderez donc les ordres, les commandements et les décrets, que je vous prescris aujourd'hui de mettre en pratique.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Psaume 103 (102), 1-4 ; 6-8 ; 10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être!
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
n'oublie aucun de ses bienfaits!

Car il pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
il réclame ta vie à la tombe
et te couronne d'amour et de tendresse ;

Le Seigneur fait œuvre de justice,
il défend le droit des opprimés.

Il révèle ses desseins à Moïse,
aux enfants d'Israël ses hauts faits.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d'amour ;

il n'agit pas envers nous selon nos fautes,
ne nous rend pas selon nos offenses.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Première lettre de saint Jean 4, 7-16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'amour vient de Dieu. Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu, et ils connaissent Dieu. Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour. Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici à quoi se reconnaît l'amour : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, c'est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés. Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l'a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour atteint en nous sa perfection. Nous reconnaissons que nous demeurons en lui, et lui en nous, à ce qu'il nous donne part à son Esprit. Et nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu et nous avons cru que l'amour de Dieu est parmi nous. Dieu est amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu en lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Évangile de Jésus-Christ selon
saint Matthieu 11, 25-30


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Commentaire du jour
Saint Bonaventure (1221-1274),
franciscain, docteur de l'Église
La Vigne mystique, §8-9[/size]



« Voyant que Jésus était déjà mort...,
un des soldats avec sa lance
lui
perça le côté ;
il en sortit du sang et de l'eau »
(Jn 19, 33-34)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ils ont creusé non seulement ses mains et ses pieds (Ps 21 (22),17 : " Des chiens nombreux me cernent, une bande de vauriens m'entoure ; comme pour déchiqueter mes mains et mes pieds. "), mais ont percé son côté et ont ouvert l'intérieur de son cœur très saint qui avait été déjà blessé par la lance de l'amour...

Approchons-nous, et nous tressaillirons, nous nous réjouirons en toi, au souvenir de ton cœur. Oh qu'il est bon, qu'il est agréable d'habiter en ce cœur! (cf Ps 132, 2 : "
du serment qu'il fit à Yahvé, de son vœu au Puissant de Jacob ") Ton cœur, ô bon Jésus, est un vrai trésor, une perle précieuse, que nous avons trouvée en fouillant dans le champ de ton corps (Mt 13, 44-45 : " 44 " Le Royaume des Cieux est semblable à un trésor qui était caché dans un champ et qu'un homme vient à trouver : il le re cache, s'en va ravi de joie vendre tout ce qu'il possède, et achète ce champ.45 " Le Royaume des Cieux est encore semblable à un négociant en quête de perles fines "). Qui la rejetterait ? Bien plutôt, je donnerai tout ; en échange, je livrerai toutes mes pensées et tous mes désirs pour me la procurer, jetant toutes mes préoccupations dans le cœur du Seigneur Jésus, et sans nul doute ce cœur me nourrira.

En ce temple, en ce Saint des Saints, devant cette arche de l'alliance (1 R 6, 19 : " Car il a immolé quantité de bœufs, de veaux gras et de moutons, et il a invité tous les princes royaux, le prêtre Ebyatar, le général Joab, mais ton serviteur Salomon, il ne l'a pas invité! "), j'adorerai et je louerai le nom du Seigneur, disant avec David : « J'ai trouvé mon cœur pour prier le Seigneur » (2S 7, 27).

Et moi, j'ai trouvé le cœur de Jésus mon roi, mon frère et mon tendre ami. Et ne prierai-je pas ? Je prierai assurément. Car son cœur est avec moi –- je le dirai avec hardiesse –- et même plus : parce que le Christ est vraiment auprès de moi, comment ce qui est à mon chef, ma tête (Col 1, 18 "
Et il est aussi la tête du Corps, c'est-à-dire l'Eglise : Il est le Principe, Premier-né d'entre les morts (il fallait qu'il obtînt en tout la primauté), "), ne serait-il pas à moi ?... Ce cœur spirituel est bien mon cœur ; il est bien à moi.

Vraiment, avec Jésus je possède mon cœur. Qu'y a-t-il d'étonnant à cela ? La « multitude des croyants » formait bien jadis « un seul cœur » (Ac 4, 32 : " La multitude des croyants n'avait qu'un cœur et qu'une âme. Nul ne disait sien ce qui lui appartenait, mais entre eux tout était commun. ").

Ayant donc trouvé, très doux Jésus, ce cœur qui est le tien et le mien, je te prierai, toi qui es mon Dieu. Reçois mes prières dans ce sanctuaire où tu nous exauces, ou plutôt attire-moi tout entier en ton cœur... Tu peux me faire passer par ce trou d'aiguille après m'avoir fait déposer le poids de ce fardeau que je porte sur les épaules (Mt 19,24 : " Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume des Cieux. "; Mt 11, 28 : " Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai. "). Jésus, le plus beau de toute la beauté humaine, lave-moi encore davantage de mon iniquité et purifie-moi de mon péché (Ps 44, 3 : " Il est comme un arbre planté auprès des cours d'eau ; celui-là portera

fruit en son temps et jamais son feuillage ne sèche ; tout ce qu'il fait réussit "; Ps 50, 4 : " il appelle les cieux d'en haut et la terre pour juger son peuple ") afin que, rendu pur par toi, je puisse m'approcher de toi qui es si pur, que je mérite « d'habiter tous les jours de ma vie » en ton cœur et puisse toujours voir et accomplir ta volonté (Ps 26, 4 : " Je n'ai pas été m'asseoir avec le fourbe, chez l'hypocrite je ne veux entrer " Vulg).
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Personne ne connaît le Père sinon le Fils,
et celui à qui le Fils veut le révéler. »


Prenons-nous la mesure des implications d’une telle affirmation, dans notre monde qui se désintéresse chaque jour davantage du Christ des Evangiles pour se tourner vers les mille et une idoles de notre temps ?

Dieu visite son peuple pour se révéler en se donnant à lui, et celui-ci se détourne de lui avec indifférence, lassitude et ennui. Bien plus, on lui ouvre un procès : ce Jésus n’était en fait qu’un zélote qui a mal tourné et dont Paul a fait un fondateur de religion ; ou un Avatar annonçant l’entrée dans l’ère du Verseau…

Solitude infinie de Jésus : « Voici ce Cœur qui a tant aimé le monde, et qui ne reçoit en échange, qu’ingratitude et mépris ». Cette douce plainte du Cœur de Dieu recueillie par Sainte Marguerite Alacoque, résonne tout au long de l’histoire et nous atteint de plein fouet en ce début de troisième millénaire.

On attendait Dieu dans le faste, l’éclat, la gloire, la puissance ; il est venu dans la discrétion, l’humilité, la pauvreté, la petitesse, la douceur. « Le Verbe était dans le monde, et le monde ne l'a pas reconnu. Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli » (Jn 1, 10-11). Pourtant inlassablement il appelle : « Venez à moi, et moi je vous procurerai le repos ». Aucune colère devant nos abandons répétés, aucun ressentiment pour nos indifférences : il nous propose son aide, nous invite au repos, nous exhorte à la confiance : « Devenez mes disciples et vous trouverez le repos ».

Qui peut comprendre une telle folie ? Ni « les sages ni les savants », mais les « tout-petits », car c’est à eux que le Père a révélé ce mystère. Mais comment faire pour devenir « tout-petit » ? La réponse de Jésus est claire : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau » : venir à lui tel que nous sommes. Nous demandons souvent pourquoi le Seigneur permet telle ou telle épreuve dont le poids nous écrase ; peut-être espère-t-il qu’à travers elle s’ouvrira pour nous un chemin de conversion libératrice, qui nous conduira à nous détourner des sirènes de ce monde pour nous tourner vers le Dieu humble et caché, qui n’attend qu’un geste de notre part pour faire de nous ses fils adoptifs et ses héritiers.

« Tout m’a été confié par mon Père ». Mais les hommes trouvent les dons de Dieu dérisoires. Pourtant, depuis que le Verbe s’est fait chair, l’Amour s’est fait Cœur ; bien plus : Dieu continue à nous dire son amour à chaque battement de son Cœur eucharistique dans tous les tabernacles du monde. S’il est une urgence de justice, c’est bien de rendre à Dieu amour pour amour et de lui témoigner notre gratitude par nos « visites au Saint Sacrement » où il nous attend comme l’Epoux attend l’Epouse.

Et s’il est une urgence de la charité envers nos frères, n’est-ce pas d’intercéder auprès de notre Sauveur, pour tous les pécheurs qui méconnaissent le don de Dieu et refusent d’emprunter le chemin de la miséricorde ?

Demandons au Seigneur la grâce de nous choisir parmi les disciples de son Sacré Cœur, en compagnie de Sainte Marguerite-Marie, Saint Claude de la Colombière, Saint Jean Eudes, Sainte Faustine, Saint Thérèse de l’Enfant Jésus et tant d’autres, qui sauront nous enseigner les voies par lesquelles nous pourrons être la joie et la consolation de notre Dieu et Seigneur bien-aimé, en devenant ces « tout-petits » qu’il désire tant combler.


« Seigneur, enfermez-moi au plus profond des entrailles de votre Cœur. Et quand vous m'y tiendrez, brûlez-moi, purifiez-moi, enflammez-moi, sublimez-moi jusqu'à la satisfaction parfaite de vos goûts, jusqu'à la plus complète annihilation de moi-même. Amen »
(P. Teilhard de Chardin)

Père Joseph-Marie
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
 
Lecture du jour (audio et vidéo) + Homélie du 1 Juillet 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: