Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Liturgie du 9 Septembre 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Liturgie du 9 Septembre 2011 Empty
MessageSujet: Liturgie du 9 Septembre 2011   Liturgie du 9 Septembre 2011 EmptyVen 9 Sep - 0:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le vendredi de la 23e semaine
du temps ordinaire





Première lettre de saint Paul Apôtre
à Timothée 1, 1-2 ; 12-14


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Moi, Paul, qui suis Apôtre du Christ Jésus par ordre de Dieu notre Sauveur et du Christ Jésus notre espérance, je te souhaite à toi, Timothée, mon véritable enfant dans la foi, grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. Je suis plein de reconnaissance pour celui qui me donne la force, Jésus Christ notre Seigneur, car il m'a fait confiance en me chargeant du ministère, moi qui autrefois ne savais que blasphémer, persécuter, insulter. Mais le Christ m'a pardonné : ce que je faisais, c'était par ignorance, car je n'avais pas la foi ; mais la grâce de notre Seigneur a été encore plus forte, avec la foi et l'amour dans le Christ Jésus.



Psaume 16 (15),
1-2a ; 5: 7-8 ; 11


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Garde-moi, mon Dieu : j'ai fait de toi mon refuge.
J'ai dit au Seigneur : Tu es mon Dieu !
Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort.

Je bénis le Seigneur qui me conseille :
même la nuit mon cœur m'avertit.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Tu m'apprends le chemin de la vie :
devant ta face, débordement de joie !
A ta droite, éternité de délices !




Évangile de Jésus-Christ selon
saint Luc 6, 39-42


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jésus s'adressait à la foule en paraboles :
« Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans un trou ? Le disciple n'est pas au-dessus du maître ; mais celui qui est bien formé sera comme son maître. Qu'as-tu à regarder la paille dans l'œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : 'Frère, laisse-moi retirer la paille qui est dans ton œil ', alors que tu ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Esprit faux ! enlève d'abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l'œil de ton frère.




Commentaire du jour

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La liturgie espagnole mozarabe
Préface eucharistique pour le 2ème dimanche de Carême ;
PL 85, 322

(trad. Orval)






« Un aveugle peut-il guider
un autre aveugle ? »




Il est juste et bon de te rendre grâce, Seigneur, Père très saint, Dieu éternel et tout puissant, par Jésus Christ ton Fils, notre Seigneur... Il est venu en ce monde pour le jugement, de sorte que les aveugles ont vu et que ceux qui voyaient ont été aveuglés (Jn 9, 39). Ceux qui se sont reconnus dans les ténèbres de l'erreur ont reçu la lumière éternelle qui les a délivrés de l'obscurité de leurs fautes. Et les arrogants qui prétendaient posséder en eux-mêmes la lumière de la justice ont été plongés à bon droit dans leurs propres ténèbres. Gonflés de leur orgueil et sûrs de leur justice, ils ne cherchaient pas de médecin pour les guérir. Ils auraient pu avoir accès au Père par Jésus qui s'est déclaré la porte (Jn 10, 7), mais parce qu'ils se sont prévalus insolemment de leurs mérites ils demeurèrent dans leur aveuglement.

C'est pourquoi nous venons humblement vers toi, Père très saint, et sans présumer de nos mérites nous ouvrons devant ton autel notre propre blessure. Nous avouons les ténèbres de nos erreurs, nous découvrons les replis de notre conscience. Puissions-nous trouver, nous t'en prions, un remède à notre blessure, la lumière éternelle au milieu des ténèbres, la pureté de l'innocence dans notre conscience. Nous voulons de toutes nos forces contempler ton visage..., nous désirons voir le ciel... Viens donc à nous, Jésus, nous qui prions dans ton temple, et soigne-nous en ce jour, toi qui n'as pas tenu compte du sabbat pour opérer des prodiges... Toi qui nous as faits de rien, prépare un onguent et applique-le sur les yeux de notre cœur... Écoute notre prière et enlève l'aveuglement de nos péchés afin que nous voyions la gloire de ta face dans la paix de la béatitude éternelle.



Commentaire du 9 Septembre 2011 de l'Evangile Au Quotidien


Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Liturgie du 9 Septembre 2011 Empty
MessageSujet: Méditation du 9 Septembre 2011   Liturgie du 9 Septembre 2011 EmptyVen 9 Sep - 1:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Discours dans la plaine :
le guide aveugle, la paille et la poutre




Évangile de Jésus-Christ selon
saint Luc 6, 39-42


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jésus s'adressait à la foule en paraboles :
« Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans un trou ? Le disciple n'est pas au-dessus du maître ; mais celui qui est bien formé sera comme son maître. Qu'as-tu à regarder la paille dans l'œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : 'Frère, laisse-moi retirer la paille qui est dans ton œil ', alors que tu ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Esprit faux ! enlève d'abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l'œil de ton frère.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Prière d’introduction
Seigneur,
je crois que tu es mon Créateur et mon Sauveur.
Je crois que c’est toi qui m’as tout donné.
Tout me vient de toi, sans toi je ne suis rien.
Tu m’aimes, Seigneur, et c’est cela ma force,
c’est ce qui me donne espoir.
C’est toi mon soutien Seigneur !



Demande
Donne-moi Seigneur un cœur doux et humble.





Points de réflexion


1. Jésus, avec ces paroles,
nous enseigne sur l’humilité,
sur ce que doit être un cœur humble.

Il parle d’abord d’un aveugle qui guide un autre aveugle. Celui qui est humble est celui qui connaît la vérité sur lui-même, et qui l’accepte, qui la voit. Le premier obstacle d’un cœur humble est cet aveuglement de l’esprit et du cœur. On ne peut prétendre pouvoir guider les autres, les conseiller, si nous ne voyons pas nous-mêmes clair sur ce que nous sommes. De plus, seul celui qui est vraiment humble guidera les autres avec désintérêt, pour leur vrai bien. Et, de même, ne cherchons pas à nous faire guider par quelqu’un qui ne vit pas dans la vérité, il nous emmènera dans sa chute avec lui. Ne sous-estimons pas cette étape de recherche de la vérité. Là est la clé de l’humilité. Il est dur de trouver la vérité. N’est-ce pas la quête de beaucoup de philosophes au cours des siècles ? Quête souvent bredouille, jusqu’au point de prétendre qu’il n’y a pas de vérité.


2. Jésus nous parle ensuite encore d’aveuglement,
en nous conseillant de ne pas chercher à enlever la paille dans l’œil de notre prochain, alors que nous avons une poutre, que nous n’avons visiblement pas vue, dans notre propre œil. Là aussi, il s’agit de chercher la vérité sur nous-mêmes. Quoique nous fassions, nous aurons toujours des défauts à corriger, des imperfections à éliminer. Il est vain, et orgueilleux, de vouloir prétendre pouvoir corriger même les petites imperfections chez les autres, pouvoir les aider, en quelque sorte à être parfait, à voir toute la vérité, alors qu’il nous reste nous-mêmes des gros défauts. La meilleure chose que nous pouvons faire est de nous corriger nous-mêmes. Pour reprendre l’image de l’Evangile, si nous essayons d’enlever la poutre de notre œil, même si nous n’y voyons pas, nous avons une chance d’y arriver, mais enlever une paille dans l’œil de quelqu’un d’autre, alors que nous n’y voyons rien, ceci est vraiment impossible.


3. En réalité nous sommes tous dans la situation de celui
qui veut corriger les autres,

mais sans se corriger soi-même. Et ceci est une tentation de l’orgueil. D’abord parce que les autres sont un reflet de ce que nous sommes. Les autres, à travers les paroles qu’ils nous adressent, leurs gestes, ce qu’ils disent de nous, nous révèlent ce que nous sommes. Ils sont un miroir dans lequel nous nous voyons. Leurs imperfections nous révèlent les nôtres. Ensuite parce que reconnaître que nous devons nous corriger nous-mêmes requiert un effort d’humilité sur soi-même. On voudrait pouvoir prétendre être sans défauts, du moins sans gros et vilains défauts. Ensuite, parce qu’il ne nous coûte pas beaucoup de dire aux autres qu’ils doivent se corriger, tandis que prendre un seul de ses propres défauts pour le corriger est un travail long et de tous les instants. Un travail qui, en plus, ne dépend pas que de nous, mais de l’aide de Dieu. Pire qu’avant serait l’homme, qui, après avoir corrigé ses défauts, penserait l’avoir fait avec ses propres forces.




Dialogue avec le Christ
Seigneur, toi qui vois tout,
tu me vois mieux que moi-même !
Aide-moi à me voir avec vérité,
avec humilité, avec mes talents et mes défauts.
Aide-moi à ne pas voir peur de me corriger.
Aide-moi aussi à me voir comme tu me vois,
avec un amour infini.



Résolution
Faire un effort pour ne pas chercher
à remarquer les défauts des autres.


Méditation du 9 Septembre 2011 de Catholique.org


Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
Invité
Invité



Liturgie du 9 Septembre 2011 Empty
MessageSujet: Re: Liturgie du 9 Septembre 2011   Liturgie du 9 Septembre 2011 EmptyVen 9 Sep - 8:53

Vendredi 9/9/2011
Saint Pierre Claver, Prêtre
(Couleur liturgique : Blanc)

23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année A





Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 39à42


Le guide aveugle, la paille et la poutre



Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=252


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.



Lien vidéo :
http://webtvcn.fr/?p=46063

Vu et écouté sur le site :
http://www.webtvcn.eu/









Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Liturgie du 9 Septembre 2011 Empty
MessageSujet: Re: Liturgie du 9 Septembre 2011   Liturgie du 9 Septembre 2011 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Liturgie du 9 Septembre 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: