Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011  Empty
MessageSujet: Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011    Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011  EmptyJeu 9 Juin - 9:09

Jeudi 9/6/2011
Saint Ephrem, Diacre et Docteur de la Église

7ième semaine du Temps Pascal
(Couleur liturgique : Blanc)
Année A




Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/06/2011

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/



Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 17 : 20à26


Qu’ils soient un pour que le monde croie


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=160


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.



Lien vidéo :
http://webtvcn.fr/?p=43627

Vu et écouté sur le site :
http://www.webtvcn.eu/









Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011  Empty
MessageSujet: Re: Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011    Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011  EmptyJeu 9 Juin - 19:33

année : A | impaire
temps : temps pascal
semaine : jeudi, 7ème semaine
couleur : Blanc
Lectures choisies : Férie du Temps Pascal
Mémoire facultative : Saint Ephrem, diacre et docteur de l'Église
Fêtes à souhaiter : Diane ; Ephrem
[/size]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Livre des Actes des Apôtres 22, 30.23 ; 6-11
Psaume 16 (15), 1-2a ; 5 ; 7-8 ; 9-10 ; 2b ; 11
Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 17, 20-26


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Livre des Actes des Apôtres
22, 30 ; 23 ; 6-11


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Paul avait été arrêté à Jérusalem. Le lendemain, le commandant romain voulut savoir à quoi s'en tenir sur les accusations des Juifs contre lui. Il lui fit donc enlever ses chaînes, puis il convoqua les chefs des prêtres et tout le grand conseil, et fit descendre Paul pour l'amener devant eux.Paul se rendit compte qu'il y avait là le parti des sadducéens et celui des pharisiens. Alors, devant le conseil, il déclara d'une voix forte : « Moi, frères, je suis un pharisien, fils de pharisiens. C'est à cause de notre espérance en la résurrection des morts que je passe en jugement. » À peine eut-il dit cela qu'une dispute éclata entre pharisiens et sadducéens, et l'assemblée se divisa. En effet, les sadducéens prétendent qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les pharisiens y croient. Cela fit un grand vacarme. Quelques scribes du parti pharisien intervinrent pour protester vigoureusement : « Nous ne trouvons rien de mal chez cet homme. Un esprit ou un ange lui a peut-être parlé. » La dispute devint très violente, et le commandant craignit que Paul ne se fasse écharper. Il ordonna à la troupe de descendre pour l'arracher à la mêlée et le ramener dans la forteresse. La nuit suivante, le Seigneur vint auprès de Paul et lui dit : « Courage! Le témoignage que tu m'as rendu à Jérusalem, il faut que tu le rendes aussi à Rome. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Psaume 16 (15),
1-2a ; 5 ; 7-8 ; 9-10 ; 2b ; 11


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Garde-moi, mon Dieu : j'ai fait de toi mon refuge.
J'ai dit au Seigneur : Tu es mon Dieu!
Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort.

Je bénis le Seigneur qui me conseille :

même la nuit mon cœur m'avertit.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,

ma chair elle-même repose en confiance :
tu ne peux m'abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Je n'ai pas d'autre bonheur que toi.

Tu m'apprends le chemin de la vie :
devant ta face, débordement de joie!
A ta droite, éternité de délices!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean
17, 20-26

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu'ils contemplent ma gloire, celle que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant même la création du monde. Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m'as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu'ils aient en eux l'amour dont tu m'as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Commentaire du jour
Saint Jean Cassien (v. 360-435),
fondateur de monastère à Marseille

Conférences, n° 10, 6-7 ; PL 49, 827
(trad. Orval)


« Pour qu'ils aient en eux l'amour dont tu m'as aimé et que moi, aussi, je sois en eux »

Notre Sauveur a fait à son Père cette prière pour ses disciples : « Que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux et eux en nous
» ; et encore : « Que tous soient un ; comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu'eux aussi soient un en nous ». Cette prière se réalisera pleinement en nous lorsque l'amour parfait dont « Dieu nous aima le premier » (1Jn 4, 10) sera passé dans le mouvement même de notre cœur selon l'accomplissement de cette prière du Seigneur...

Cela se fera lorsque tout notre amour, tout notre désir, tout notre effort, toute notre recherche, toute notre pensée, tout ce que nous vivons et dont nous parlons, tout ce que nous respirons ne sera que Dieu ; lorsque l'unité présente du Père avec le Fils et du Fils avec le Père sera passée dans notre âme et dans notre cœur -– c'est-à-dire quand, imitant la charité vraie, pure et indestructible dont il nous aime, nous lui serons unis nous aussi par une charité continuelle et inaltérable, tellement attachés à lui que toute notre respiration, toute notre pensée, tout notre langage, ne seront que lui. Ainsi parviendrons-nous, à la fin... que le Seigneur dans sa prière souhaitait voir s'accomplir en nous : « Que tous soient un comme nous sommes un, moi en eux et toi en moi, afin que leur unité soit parfaite », et « Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, ils soient aussi avec moi ».

C'est à cela qu'est destiné celui qui prie dans la solitude, vers cela qu'il doit porter tout son effort : avoir la grâce de posséder, dès cette vie, l'image de la béatitude future et comme un avant-goût, dans son corps mortel, de la vie et de la gloire du ciel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]evangileauquotidien.org




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




La dernière demande de Jésus pour ses disciples est que le Père les garde dans l’unité qui est le signe et le fruit de la sainteté du Père communiquée à son Fils. « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un ». Cette prière concerne non seulement les disciples de la première heure, mais elle s’élargit également à la communauté des disciples à venir, à l’Église tout entière. Jésus reprend cette prière pour l’unité avec tant d’insistance qu’il nous est impossible d’en négliger l’importance. Elle relève de la responsabilité des communautés chrétiennes comme de chaque disciple. Dans cette ultime préparation à la Pentecôte, nous ouvrons donc nos cœurs à l’Esprit d’unité, celui qui va établir la paix du Christ entre nous et, d’abord, en nous.

« Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi ». L’unité que Jésus désire pour nous est en effet le signe de la communion du Père et du Fils dans l’Esprit. Le Père vit dans le Fils et le Fils dans le Père, ils reposent l’un dans l’autre, ils partagent la même vie divine. Ainsi leur unité est-elle fondamentale et simple, ainsi se communique-t-elle à qui sait pénétrer ce mystère de l’amour de Dieu.
Le don de l’Esprit nous y fait entrer et le fait entrer en nous.

« Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi ». Cette gloire que Jésus communique est donc l’Esprit-Saint qui réalise en nous l’amour de Dieu. Il est le lien intime de l’amour divin, le fondement de l’unité divine, le don que Jésus nous fait pour que nous soyons parfaitement unis à lui, comme lui est uni au Père. En accueillant l’amour de Dieu qui fait notre unité, les disciples sont unis à leur Seigneur par le lien de cette charité divine. L’unité que nous avons à vivre n’est donc pas simplement sur la modalité de l’analogie à l’unité des personnes divines, il s’agit d’une « unité parfaite », de Dieu et en Dieu, par l’Esprit et dans l’Esprit. À quelques jours de la Pentecôte, nous est ainsi révélée la nature profonde du salut en Jésus-Christ : il nous donne d’avoir part à l’amour du Père pour le Fils. « Le monde saura que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé ». Désormais, le Père nous aime en tant que fils parce que l’Esprit baptismal nous unit au Fils.

Nous entendons alors le Seigneur, lui qui nous a donné l’exemple de l’obéissance la plus parfaite, lui qui a remis en tout sa volonté au Père, dire : « Je veux ». « Je veux que là où je suis, ceux que tu m’as donnés soient eux aussi avec moi ». Voici exprimé le désir le plus profond de Jésus, l’expression de sa prière la plus intense : quel les hommes soient sauvés. Il désire ardemment qu’ils soient là où il est, c’est-à-dire dans le sein du Père, afin que l’amour du Père soit pour eux une demeure.


Seigneur Jésus,
quelle grandeur que celle de ta gloire!
Quelle grandeur à laquelle tu nous appelles!
Sois béni, toi qui prie
pour que nous vivions à jamais
dans l’unité de l’amour qui vous unit.
Obtiens-nous l’amour
dont le Père t’aime
dès avant la création du monde,
envoies-nous l’Esprit-Saint.

Frère Dominique
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
 
Textes du jour et commentaires : Jeudi 9 Juin 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: