Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  Empty
MessageSujet: Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »    Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  EmptyJeu 10 Fév - 4:29

Citation :
Seigneur, que ta parole éclaire mon intelligence, qu'elle guide mon discours et qu'elle mûrisse dans mon coeur !
Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  7240 méditation préparée pour le forum : Avec Marie pour Jésus
Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  20583MESSAGE
Suite à sa discussion avec les Pharisiens sur le pur et l'impur,Jésus fait de nouveau une incursion hors de Palestine, sans doute pour visiter des communautés Juives résidant à l'étranger, mais, même en ces lieux, sa réputation le précède et l'accompagne et il a du mal à demeurer caché, sans se faire remarquer.

Dérangé par une habitante locale païenne qui le supplie de délivrer sa fille d'un esprit mauvais, il lui fait d'abord comprendre crûment qu'elle n'appartient pas à la descendance d'Abraham, qui seule a reçu directement, et gratuitement, promesse et bénédiction de Dieu.

Ce à quoi elle répond avec une très profonde humilité, manifestant qu'elle a conscience de n'avoir aucun droit à revendiquer, mais qui ne l'empêche pas de faire, avec une totale confiance, appel à recevoir quelques petits restes du repas du salut, c'est-à-dire appel à un "surcroît" de miséricorde et de gratuité de la part de Jésus, qui accueille et exauce une telle réponse.

Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  388980 DECOUVERTES.
Le thème central de cette page est moins la guérison opérée par Jésus que le dialogue entre Jésus et cette femme, qui a l'audace de lui faire remarquer que les non-Juifs peuvent avoir au moins une toute petite place dans le plan de salut de Dieu.

La formulation de Jésus : "Laisse d'abord les enfants se rassasier", sera reprise par Paul, aussi bien dans ses lettres que par ce qui nous rapporté de sa maniére d'annoncer l'Evangile dans les Actes des Apôtres: l'Evangile est d'abord annoncé aux Juifs, et ensuite seulement aux "grecs", c'est-à-dire aux païens (Romains, 1, 16 et Actes 13 et 28).

Comme les Juifs traitaient souvent les païens de "chiens",la réponse de Jésus à cette femme paraît empreinte d'une rudesse certaine. Il n'est cependant pas exclu que ces paroles dures de Jésus aient manifesté une "tactique" de sa part pour inviter cette femme à lui répondre.

La réponse de la femme va d'ailleurs dans le sens de celle de Jésus : le "d'abord" les Juifs, du verset 27 n'exclut pas que les autres puissent avoir "ensuite" leur part. Mais la femme se limite à demander quelques miettes tombées par terre, et que les "chiens" pouvaient souvent facilement se procurer ainsi.

Jésus guérit l'enfant à distance, ou constate qu'elle est déjà guérie. Ce que la maman de la fillette vérifie concrètement.

Il est remarquable que cette païenne fasse à Jésus une réponse d'une telle qualité de foi, que ses disciples n'ont pas été jusque là capables de lui faire. Jésus avait réservé son ministère public à Israël, mais, dans la ligne de sa discussion précédente sur le pur et l'impur, dans laquelle il a rejeté les formes d'impureté légale et les pratiques rituelles de purification, il ne considère pas les païens (ni les lépreux, ni les Samaritains) comme impurs.


Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  455676 PROLONGEMENT.

C'est la foi au Christ qui nous sauve : lorsque nous reconnaissons que nous sommes totalement démunis, impuissants, incapables d'aucune revendication légitime, c'est alors que nous sommes les mieux placés pour une supplication qui est un appel gratuit à la pure miséricorde de Dieu : "aie pitié de moi pécheur".

Telle fut la supplication du larron crucifié avec Jésus, dans le récit de la Passion selon Luc, au chapitre 23 de son Evangile. Qui est pauvre et complètement détaché de lui-même peut se tourner vers Dieu ou vers le Christ avec toutes les audaces de qui n'a plus rien à perdre et tout à gagner.

Le centurion de Capharnaüm en Matthieu, 9, 5 - 13, cette femme Cananéenne, ainsi que le centurion témoin de la mort de Jésus sur sa croix en Marc, 15, 39, sont tous trois des païens qui nous sont déclarés par Jésus ou présentés par l'Evangéliste comme des modèles de croyants ayant manifesté une foi profonde et totale en Jésus de façon spontanée.

Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  733836
En sommes-nous suffisamment capables ?

Seigneur Jésus,
je crois en toi, je suis disposé à te suivre partout où tu me conduis par ton Esprit Saint à toujours essayer de te donner la première place en ma vie, et d'aimer comme tu nous as aimés, de cet amour reçu du Père et que tu nous as transmis : de grâce, viens augmenter ma foi, et en faire l'attitude de confiance totale et de pauvreté radicale que tu attends de moi.

Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  86635 Chemin de vie pour aujourd'hui :
"Ma fille est tourmentée par un démon."
La souffrance des autres excite notre compassion. Mais quand un de nos fils ou filles souffre, l’angoisse peut devenir insupportable. Imaginons l’inquiétude de la mère dans ce passage d’évangile. Imaginons la douleur presque physique qu’elle ressent au plus profond de son cœur. Mais son amour a nourri son espérance et l’a poussée à chercher le Christ.
Quand ceux que nous aimons souffrent, ayons cette même sagesse de nous tourner vers le Seigneur.


Jésus admirait la détermination de la femme à cherchant une bénédiction pour sa fille. Je manifeste que je suis sincère dans ma prière par ma confiance inébranlable en Dieu.

Un cœur reconnaissant:"Les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. "

La foi et l’humilité de cette femme touchent le cœur du Christ. Comme il est facile d’avoir une mentalité d’enfant gâté, et de penser que nous méritons davantage. Combien plus heureux sommes-nous quand nous reconnaissons notre petitesse et notre manque de mérite, quand nous acceptons notre statut de créature de Dieu qui nous donne la vie, le souffle et chaque battement de notre cœur. Tout ce que nous possédons est un don de son amour créateur.

Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  890313
Seigneur, je voudrais te louer et te remercier mille fois et de mille manières pour tout ce que tu fais pour moi. Même les souffrances, je le sais, sont permises par toi pour mon plus grand bien. Je ne le perçois pas toujours sur le moment. Accorde-moi la gratitude, la foi et la confiance pour accepter ma croix et pour me réjouir dans ton amour créateur pour moi.Amen

Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  926678d'aprés différentes sources
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  Empty
MessageSujet: Re: Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »    Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »  EmptyJeu 10 Fév - 9:45

Jeudi 10/2/2011
Sainte Scholastique, Vierge
5ième Semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc)
Année A



Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/02/2011

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/



Evangile de JESUS-CHRIST selon Saint Marc 7: 24à30

JESUS sauve aussi les païens

Evangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=41


Lien vidéo :
http://webtvcn.fr/?p=39929

Vu et écouté sur le site :
http://www.webtvcn.eu/







Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Parole et méditation du jeudi 10 février:« C'est la foi au Christ qui nous sauve »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: