Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Etre apôtre en temps utile

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Etre apôtre en temps utile Empty
MessageSujet: Etre apôtre en temps utile   Etre apôtre en temps utile EmptyJeu 4 Mar - 6:22

Etre apôtre en temps utile


Saint Luc 16, 19-31

Jésus disait cette parabole : « Il y avait un homme riche, qui portait des vêtements de luxe et faisait chaque jour des festins somptueux. Un pauvre, nommé Lazare, était couché devant le portail, couvert de plaies. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais c’étaient plutôt les chiens qui venaient lécher ses plaies. Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra. Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; il leva les yeux et vit de loin Abraham avec Lazare tout près de lui. Alors il cria : ’Abraham, mon père, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper dans l’eau le bout de son doigt pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise. -Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : Tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur. Maintenant il trouve ici la consolation, et toi, c’est ton tour de souffrir. De plus, un grand abîme a été mis entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient aller vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne vienne pas vers nous. ’Le riche répliqua : ’Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. J’ai cinq frères : qu’il les avertisse pour qu’ils ne viennent pas, eux aussi, dans ce lieu de torture !’ Abraham lui dit : ’Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent ! ¦ Non, père Abraham, dit le riche, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.’ Abraham répondit : ’S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.’ »

Prière d’introduction Seigneur, bien que je ne puisse te voir avec mes yeux, je crois que tu es présent en moi maintenant, au cœur de mon être et que tu me connais bien mieux que je ne me connais moi-même. Je sais aussi que tu m’aimes bien plus que je ne m’aime moi-même. Merci de m’aimer et de veiller sur moi, bien que je ne le mérite aucunement. Pour ma part je t’offre le chagrin que j’ai pour mes péchés et mon espoir de t’aimer plus chaque jour.

Demande Seigneur, aide-moi à être généreux et à aider mon prochain.

Points de réflexion

1. Vivre pour soi L’homme riche vivait dans un luxe personnel, absorbé qu’il était par la dernière mode et les mets les meilleurs. Il ne faisait de mal à personne : il n’avait pas chassé Lazare loin de sa porte. Il ne faisait pas attention si Lazare chercher à récupérer les restes de sa table. Il ne le critiquait pas de ne pas rechercher de travail pour gagner sa vie. Alors quel était le péché de l’homme riche ? Il ne traitait pas Lazare comme un être humain. Pour lui Lazare faisait seulement partie du paysage. Avec combien de personnes suis-je en contact, peut-être souvent, sans qu’elles ne soient plus qu’un objet du paysage pour moi ?

2. La souffrance agrandit nos horizons Les mots « compassion » et « sympathie » viennent du latin et du grec et signifient « souffrir avec ». Notre souffrance personnelle nous rend plus humains et ouverts aux problèmes des autres. Notre vision perçoit mieux les difficultés des autres et nos cœurs répondent plus vite avec compassion. Pourtant la souffrance peut être une lame à deux tranchants. Elle peut également nous entraîner vers l’envie, la haine, l’amertume et l’isolement. Comment ai-je réagi à la souffrance dans ma vie ? M’a-t-elle rendu plus compatissant ou amer et égoïste ?

3. Le désir de sauver des âmes La souffrance peut nous donner plus de zèle envers les âmes, nous rendre plus apostolique. Malheureusement pour ses frères, le zèle de l’homme riche fut un « zèle trop tardif ». Parce qu’il avait utilisé toute son énergie et sa fortune à éviter la souffrance, il était tout absorbé par lui-même. Le sens de sa vie était temporel, et finalement il n’avait rien à montrer. L’une de nos grandes souffrances au purgatoire sera de réaliser que nous aurions pu faire tellement plus pour sauver des âmes.

Dialogue avec le Christ Seigneur, j’ai eu la chance de m’examiner plus sérieusement dans cette méditation et de déterminer si mon cœur bat pour toi, si tu es mon trésor. Peut-être que dans certains domaines je suis encore attaché aux trésors de ce monde. Maintenant je voudrais m’en détacher complètement. Je sais que mon cœur ne peut s’attacher qu’à une seule chose et qu’il ne répandra que ce qui le remplit. Emplis-moi de toi pour que je devienne un témoin convaincu de ta bonté. Tout ce qui n’est pas toi m’empêchera de te donner aux autres. Enlève mon égoïsme. Fais de moi ton apôtre.

Résolution Je vais prier pour quelqu’un qu’il m’est difficile d’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Etre apôtre en temps utile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: Vie Eglise :: Pour nous édifier dans notre foi :: Méditation journalière-
Sauter vers: