Pierres Vivantes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux

Le Deal du moment :
Corde à sauter Gritin pour Fitness, Boxe, ...
Voir le deal
8.99 €

 

 Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty
MessageSujet: Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI)   Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) EmptyJeu 17 Déc - 8:21

Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Vierge10

Antiennes O (I) : O Sapientia


O Sagesse incréée qui bientôt allez vous rendre visible au monde, qu'il apparaît bien en ce moment que vous disposez toutes choses! Voici que, par votre divine permission, vient d'émaner un édit de l'empereur Auguste pour opérer le dénombrement de l'univers. Chacun des citoyens de l'Empire doit se faire enregistrer dans sa ville d'origine.

Le prince croit dans son orgueil avoir ébranlé à son profit l'espèce humaine tout entière. Les hommes s'agitent par millions sur le globe, et traversent en tous sens l'immense monde romain; ils pensent obéir à un homme, et c'est à Dieu qu'ils obéissent.

Toute cette grande agitation n'a qu'un but : c'est d'amener à Bethléem un homme et une femme qui ont leur humble demeure dans Nazareth de Galilée ; afin que cette femme inconnue des hommes et chérie du ciel, étant arrivée au terme du neuvième mois depuis la conception de son fils, enfante à Bethléem ce fils dont le Prophète a dit : « Sa sortie est dès les jours de l'éternité ; ô Bethléem! tu n'es pas pas la moindre entre les mille cités de Jacob ; car il sortira aussi de toi.»

O Sagesse divine! que vous êtes forte, pour arriver ainsi à vos fins d'une manière invincible quoique cachée aux hommes! que vous êtes douce, pour ne faire néanmoins aucune violence à leur liberté! mais aussi, que vous êtes paternelle dans votre prévoyance pour nos besoins! Vous choisissez Bethléem pour y naître, parce que Bethléem signifie la Maison du Pain. Vous nous montrez par là que vous voulez être notre Pain, notre nourriture, notre aliment de vie. Nourris d'un Dieu, nous ne mourrons plus désormais.

Dom Guéranger
L'année liturgique - Avent - XVII décembre

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty
MessageSujet: Antiennes O (II)   Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) EmptyVen 18 Déc - 8:32

Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Mariee10

Antiennes O (II) : O Adonai


O Seigneur suprême! Adonaï! venez nous racheter, non plus dans votre puissance, mais dans votre humilité.

Autrefois vous vous manifestâtes à Moïse, votre serviteur, au milieu d'une flamme divine ; vous donnâtes la Loi à votre peuple du sein des foudres et des éclairs : maintenant il ne s'agit plus d'effrayer, mais de sauver. C'est pourquoi votre très pure Mère Marie ayant connu, ainsi que son époux Joseph, l'édit de l'Empereur qui va les obliger d'entreprendre le voyage de Bethléem, s'occupe des préparatifs de votre heureuse naissance.

Elle apprête pour vous, divin Soleil, les humbles langes qui couvriront votre nudité, et vous garantiront de la froidure dans ce monde que vous avez fait, à l'heure où vous paraîtrez, au sein de la nuit et du silence. C'est ainsi que vous nous délivrerez de la servitude de notre orgueil, et que votre bras se fera sentir plus puissant, alors qu'il semblera plus faible et plus immobile aux yeux des hommes.

Tout est prêt, ô Jésus ! vos langes vous attendent : partez donc bientôt et venez en Bethléem, nous racheter des mains de notre ennemi.

Dom Guéranger
L'année liturgique - Avent - XVIII décembre

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty
MessageSujet: Antiennes O (III) : O radix Jesse   Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) EmptySam 19 Déc - 9:14

Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Feodor10

Antiennes O (III) : O radix Jesse


Vous voici donc en marche, ô Fils de Jessé, vers la ville de vos aïeux. L'Arche du Seigneur s'est levée et s'avance, avec le Seigneur qui est en elle, vers le lieu de son repos.

Les Anges vous escortent, votre fidèle Époux vous environne de toute sa tendresse, le ciel se complaît en vous, et la terre tressaille sous l'heureux poids de son Créateur et de son auguste Reine. Avancez, ô Mère de Dieu et des hommes, Propitiatoire tout-puissant où est contenue la divine Manne qui garde l'homme de la mort! Nos cœurs vous suivent, vous accompagnent, et, comme votre Royal ancêtre, nous jurons « de ne point entrer dans notre maison, de ne point monter sur notre couche, de ne point clore nos paupières, de ne point donner le repos à nos tempes, jusqu'à ce que nous ayons trouvé dans nos cœurs une demeure pour le Seigneur que vous portez, une tente pour le Dieu de Jacob. »

Venez donc, ainsi voilé sous les flancs très purs de l'Arche sacrée, ô rejeton de Jessé, jusqu'à ce que vous en sortiez pour briller aux yeux des peuples, comme un étendard de victoire. Alors les rois vaincus se tairont devant vous, et les nations vous adresseront leurs vœux. Hâtez-vous, ô Messie! venez vaincre tous nos ennemis, et délivrez-nous.

Dom Guéranger
L'année liturgique - Avent - XIX décembre

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty
MessageSujet: Antiennes O (IV) : O Clavis David   Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) EmptyDim 20 Déc - 7:13

Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) 1810

Antiennes O (IV) : O Clavis David


O Fils de David, héritier de son trône et de sa puissance, vous parcourez, dans votre marche triomphale, une terre soumise autrefois à votre aïeul, aujourd'hui asservie par les Gentils. Vous reconnaissez de toutes parts, sur la route, tant de lieux témoins des merveilles de la justice et de la miséricorde de Jéhovah votre Père envers son peuple, au temps de cette ancienne Alliance qui tire à sa fin.

Bientôt, le nuage virginal qui vous couvre étant ôté, vous entreprendrez de nouveaux voyages sur cette même terre ; vous y passerez en faisant le bien, et guérissant toute langueur et toute infirmité, et cependant n'ayant pas où reposer votre tête. Du moins, aujourd'hui, le sein maternel vous offre encore un asile doux et tranquille, où vous ne recevez que les témoignages de l'amour le plus tendre et le plus respectueux.

Mais, ô Seigneur! il vous faut sortir de cette heureuse retraite ; il vous faut, Lumière éternelle, luire au milieu des ténèbres ; car le captif que vous êtes venu délivrer languit dans sa prison. Il s'est assis dans l'ombre de la mort, et il y va périr, si vous ne venez promptement en ouvrir les portes avec votre Clef toute-puissante!

Ce captif, ô Jésus, c'est le genre humain, esclave de ses erreurs et de ses vices : venez briser le joug qui l'accable et le dégrade ; ce captif, c'est notre coeur trop souvent asservi à des penchants qu'il désavoue : venez, ô divin Libérateur, affranchir tout ce que vous avez daigné faire libre par votre grâce, et relever en nous la dignité de vos frères.

Dom Guéranger
L'année liturgique - Avent - XX décembre

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty
MessageSujet: Antiennes O (V) : O Oriens   Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) EmptyLun 21 Déc - 6:53

Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) 2010

Antiennes O (V) : O Oriens

Divin Soleil, ô Jésus! vous venez nous arracher à la nuit éternelle : soyez à jamais béni! Mais combien vous exercez notre foi, avant de luire à nos yeux dans toute votre splendeur! Combien vous aimez à voiler vos rayons, jusqu'à l'instant marqué par votre Père céleste, où vous devez épanouir tous vos feux!

Voici que vous traversez la Judée ; vous approchez de Jérusalem ; le voyage de Marie et de Joseph tire à son terme. Sur le chemin, vous rencontrez une multitude d'hommes qui marchent en toutes les directions, et qui se rendent chacun dans sa ville d'origine, pour satisfaire à l'édit du dénombrement. De tous ces hommes, aucun ne vous a soupçonné si près de lui, ô divin Orient!

Marie, votre Mère, est estimée par eux une femme vulgaire ; tout au plus, s'ils remarquent la majesté et l'incomparable modestie de cette auguste Reine, sentiront-ils vaguement le contraste frappant entre une si souveraine dignité et une condition si humble ; encore ont-ils bientôt oublié cette heureuse rencontre. S'ils voient avec tant d'indifférence la mère, le fils non encore enfanté à la lumière visible, lui donneront-ils une pensée ? Et cependant ce fils, c'est vous-même, ô Soleil de justice!

Augmentez en nous la Foi, mais accroissez aussi l'amour. Si ces hommes vous aimaient, ô libérateur du genre humain, vous vous feriez sentir à eux ; leurs yeux ne vous verraient pas encore, mais du moins leur cœur serait ardent dans leur poitrine, ils vous désireraient, et ils hâteraient votre arrivée par leurs vœux et leurs soupirs.

Dom Guéranger
L'année liturgique - Avent - XXI décembre

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty
MessageSujet: Antiennes O (VI) : O Rex gentium   Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) EmptyMar 22 Déc - 10:36

Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Glikop10

Antiennes O (VI) : O Rex gentium

O Roi des nations! vous approchez toujours plus de cette Bethléem où vous devez naître. Le voyage tire à son terme, et votre auguste Mère, qu'un si doux fardeau console et fortifie, va sans cesse conversant avec vous par le chemin. Elle adore votre divine majesté, elle remercie votre miséricorde ; elle se réjouit d'avoir été choisie pour le sublime ministère de servir de Mère à un Dieu.

Elle désire et elle appréhende tout à la fois le moment où enfin ses yeux vous contempleront. Comment pourra-t-elle vous rendre les services dignes de votre souveraine grandeur, elle qui s'estime la dernière des créatures ? Comment osera-t-elle vous élever dans ses bras, vous presser contre son cœur, vous allaiter à son sein mortel ?

Et pourtant, quand elle vient à songer que l'heure approche où, sans cesser d'être son fils, vous sortirez d'elle et réclamerez tous les soins de sa tendresse, son cœur défaille et l'amour maternel se confondant avec l'amour qu'elle a pour son Dieu, elle est au moment d'expirer dans cette lutte trop inégale de la faible nature humaine contre les plus fortes et les plus puissantes de toutes les affections réunies dans un même cœur.

Mais vous la soutenez, ô Désiré des nations ! car vous voulez qu'elle arrive à ce terme bienheureux qui doit donner à la terre son Sauveur, et aux hommes la Pierre angulaire qui les réunira dans une seule famille.

Dom Guéranger
L'année liturgique - Avent - XXII décembre

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty
MessageSujet: Re: Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI)   Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Antiennes O (I) + (II) + (III) + (IV) + (V) + (VI)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: Vie Eglise :: Vierge Marie :: Minute à Marie-
Sauter vers: