Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   EmptyJeu 31 Juil - 7:30

Jeudi 31 Juillet 2014

Saint Ignace de Loyola, Prêtre
Mort en 1556. Fondateur de la Compagnie de Jésus. Ses Exercices spirituels tracent un chemin à qui veut consacrer sa vie à la GLOIRE de DIEU. Canonisé en 1622.

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année A





(Première lecture)
Livre de Jérémie 18 : 1 à 10


Parabole du potier

La Parole du SEIGNEUR fut adressée à Jérémie :
« Va, descends à la maison du potier ; là, Je te ferai entendre Mes Paroles. »
Je descendis donc à la maison du potier. Il était en train de travailler sur son tour.
Le vase qu'il façonnait de sa main avec l'argile fut manqué. Alors il recommença, et il fit un autre vase, qu'il jugea satisfaisant.
Alors cette Parole du SEIGNEUR me fut adressée :
« Maison d'Israël, est-ce que Je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? déclare le SEIGNEUR. Oui, comme l'argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans Ma Main, maison d'Israël !
Parfois, Je parle d'arracher, de renverser et de détruire une nation ou un royaume.
Mais cette nation se détourne du mal que J'avais condamné ; alors Je renonce au mal que J'avais décidé de lui faire.
Parfois, Je parle de bâtir et de planter une nation ou un royaume.
Mais ils font ce qui est mal à Mes Yeux, et ils n'écoutent pas Ma Voix ; alors Je renonce au bien que J'avais promis de leur faire. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Le SEIGNEUR, PROTECTEUR des faibles


[Psaume 145 (146), entièrement]




Psaume 145 (146) : 1 et 2 et 10a, 3 et 4, 5 et 6ab


R/ Heureux qui s'appuie sur le SEIGNEUR notre DIEU.

Chante, ô mon âme, la Louange du SEIGNEUR !
Je veux louer le SEIGNEUR tant que je vis,
chanter mes hymnes pour mon DIEU tant que je dure.
D'âge en âge, le SEIGNEUR régnera.
R/

Ne comptez pas sur les puissants,
des fils d'homme qui ne peuvent sauver !
Leur souffle s'en va : ils retournent à la terre ;
et ce jour-là, périssent leurs projets.
R/

Heureux qui s'appuie sur le DIEU de Jacob,
qui met son espoir dans le SEIGNEUR son DIEU,
LUI qui a fait le Ciel et la Terre
et la Mer et tout ce qu'ils renferment
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 47 à 53

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. SEIGNEUR DIEU, ouvre notre cœur, pour qu'il recherche avec amour les Paroles de Ton FILS. Alléluia. (cf. Ac 16, 14)



Conclusion du discours en paraboles : le filet

JÉSUS disait à la foule cette parabole : « Le Royaume des Cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons.
Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les Anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Avez-vous compris tout cela ? — Oui », LUI répondent-ils.
JÉSUS ajouta : « C'est ainsi que tout scribe devenu Disciple du Royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien. »

Jésus acheva ainsi de proposer des paraboles, puis il s'éloigna de là.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   EmptyJeu 31 Juil - 8:45

Homélie :

Il y a, dans le lac de Tibériade, de nombreuses espèces de poissons. Certaines vivent en bancs et remplissent les filets que les pécheurs lancent depuis leurs barques à fond plat. Jésus connaît bien la manœuvre, pour l’avoir observée chez ses amis et peut-être pour l’avoir pratiquée. L’habitude est de ramener le produit de la pêche sur la plage et d’en faire le tri, assis en rond près du rivage, chacun rejetant les pièces trop jeunes ou les espèces qui ne doivent pas être consommées.

Jésus connaît donc bien tout ce petit monde et ses coutumes. Il y puise le support d’une nouvelle parabole pour nous révéler le Royaume. Aujourd’hui, il le compare en effet à un de ces filets que l’on jette et qui ramène toutes sortes de poissons. Après avoir médité la parabole du bon grain et de l’ivraie, nous ne sommes pas surpris de voir traités sur le même pied les bons et les mauvais. Les bons poissons comme les mauvais sont ramenés au bord.

Ici, évidemment, la symbolique est inversée, puisque la mer est le lieu de vie des poissons alors que dans la culture biblique elle désigne le royaume de la mort ; et les poissons qui sont sortis de l’eau le sont pour leur mort, alors que nous entrons dans le Royaume pour vivre de Dieu et en Dieu. Mais nous retiendrons que tous les poissons gagnent le rivage à la même enseigne, de même que le bon grain et l’ivraie arrivent ensemble au jour de la moisson, nourris par le même sol et le même soleil. Mais cette fois-ci, Jésus insiste fortement sur le jugement final. Les mauvais poissons retournent à la mer, à la mort, dans la fournaise ardente. Le Royaume est peut-être caché, mais il est manifestement important de le découvrir avant qu’il ne soit trop tard.

La chute de cette histoire n’est cependant pas implacable. La série de paraboles que nous avons traversée ces jours derniers a dévoilé de nombreux secrets du Royaume qui nous font percevoir que la parole de Jésus n’agit pas comme une menace mais comme un avertissement. « Avez-vous compris tout cela ? » demande-t-il. Avez-vous compris que vous êtes à l’orée d’un monde nouveau, dont la logique lui est propre, dont l’accès est réservé aux cœurs purs, à ceux qui sont prêts à tout miser sur Dieu, à ceux qui sont prêts à travailler toute une vie pour trouver la perle rare ? « Oui », répondent les disciples, unanimes. Ce n’est pas la réponse de ceux qui redoutent la fournaise mais le choix de ceux qui désirent la vie.

Cela nécessite de travailler comme un maître de maison avisé. Il y a beaucoup de travail en effet, car il faut tirer de l’ancien le nouveau à venir. Jésus n’est pas venu abolir, faire table rase du passé, il est venu accomplir, porter à leur perfection les promesses du passé. Nous n’avons donc pas à espérer changer nos vies comme on reçoit un nouvel équipage. Nous avons à travailler pour tirer de cette vieille pâte humaine dont nous connaissons les limites et les défauts, la substance qui nourrira un élan nouveau. Nous avons à relire les alliances et les ruptures, nos combats et nos fuites, pour déchiffrer l’appel du Seigneur et trouver à dépasser l’ancien pour permettre l’actualisation du nouveau. Au terme de ces paraboles, nous avons appris que notre cœur et notre intelligence sont les garants de notre trésor, nous avons à en tirer l’orientation nouvelle de notre vie à la suite du Christ. Nous aurons alors accompli la dernière parabole, celle du scribe devenu disciple parce qu’il s’est mis à l’école du Royaume des Cieux.

Seigneur Jésus, fais de nous ce « scribe devenu disciple du Royaume des cieux ». Toi le jardinier de la Résurrection, sois notre maître, fais nous être en plénitude. Que toutes nos œuvres contribuent à édifier ton Royaume et soient une hymne à la louange de ta gloire.
Frère Dominique

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   EmptyJeu 31 Juil - 9:05

Méditation :

Jeudi 31 Juillet 2014
Saint Ignace de Loyola, prêtre


Vivre pour les choses d’en haut


Evangile selon St Matthieu 13, 47-53
Jésus disait à la foule cette parabole : « Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons.
Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Avez-vous compris tout cela ? — Oui », lui répondent-ils.
Jésus ajouta : « C'est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien. »

Jésus acheva ainsi de proposer des paraboles, puis il s'éloigna de là.



Prière d'introduction
Seigneur, aide-moi à comprendre que tout ne s’arrête pas ici, mais qu’il y a quelque chose de bien plus grand et de bien plus beau au-delà de cette vie. Augmente ma foi et accorde-moi la grâce de vivre les pieds sur terre, mais avec les yeux élevés au ciel.

Demande
Vivre pour les choses d’en haut !

Points de réflexion
1. « Avez-vous compris tout cela ? » Dans l’Évangile, Jésus me parle sous forme de paraboles, avec des mots simples et des images de ma vie de tous les jours. Il veut que ce petit livre soit pour moi un véritable guide de vie, une parole qui agit et vit en moi. Comme c’est facile de se rappeler de la parabole du bon samaritain, du fils prodigue ou encore du miracle de la multiplication des pains ! Mais il est bien plus dur de mettre en pratique ces enseignements dans notre vie quotidienne. Jésus demande à ses disciples s’ils ont compris et ils répondent oui. Est-ce que moi aussi je comprends ? Mais tout d’abord, est-ce que moi aussi j’écoute ? Est-ce que je lis et médite fréquemment la parole de Dieu, afin de la mettre en pratique et de faire vivre l’esprit du Christ dans mon entourage ?

2. Dans cet Évangile, Jésus me parle d’un filet, de la mer, des poissons et bien souvent, tout comme des poissons dans l’eau qui ne se rendent pas compte de l’eau qui les entoure, nous vivons sans nous rendre compte des merveilles qui nous entourent, de la présence de Dieu dans notre vie et de la vocation à laquelle le Seigneur nous appelle : « Tendez vers les réalités d’en haut, nous rappelle Saint Paul, et non pas vers celles de la terre, […] et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus Christ » (Colossiens 3). Seigneur, aide-moi à te rendre vraiment présent dans ma vie et à ne pas faire de toi une simple case que je coche tous les dimanches. Que chaque chose, chaque événement me rappelle ta présence et ton amour pour chacun d’entre nous.

3. Le Royaume des cieux. En effet, nous avons été créés pour quelque chose de bien plus grand et de bien plus beau que la vie ici sur terre. Dieu veut nous inviter dans son royaume, il veut nous donner tout son amour et nous faire partager avec lui la vie éternelle. Cependant, dans cet immense amour, Dieu m’a créé libre ; libre de le choisir ou non. Et à la fin de notre vie, ce ne sont pas tant les anges qui sépareront les justes des méchants, mais plutôt nous-mêmes qui nous sentirons dignes ou non d’être en présence de Dieu, car « la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous ». Notre vie sur terre nous prépare à cette rencontre avec Dieu, elle nous purifie et nous enseigne comment vivre d’amour, comment vivre avec les pieds sur terre, mais avec notre regard toujours fixé sur la seule chose qui en vaille vraiment la peine.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, apprends-moi à vivre tourné vers les réalités d’en haut ! Aide-moi à ne pas tant me préoccuper des choses banales de la vie de tous les jours, mais au contraire, à vivre toutes ces choses ordinaires en les rendant extraordinaires : en y mettant l’amour que Jésus m’enseigne à vivre. « Tu nous a créés pour toi, Seigneur, et notre cœur ne trouvera de repos que lorsqu’il reposera en toi » (Saint Augustin).

Résolution
Mettre en pratique aujourd’hui une phrase ou une parabole de l’Évangile afin de faire vivre le Christ autour de moi.

Frère George de la Cotardière, LC

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 31 Juillet 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: