Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   EmptyMar 29 Juil - 6:26

Mardi 29 Juillet 2014

Sainte Marthe
1er siècle. Les noms de Marthe, Lazare et Marie de Béthanie évoquent cette famille amie, chez laquelle JÉSUS se sentait si bien accueilli.

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année A





(Première lecture)
Livre de Jérémie 14 : 17 à 22


Lamentation sur la détresse de Juda

Le SEIGNEUR me parla ainsi : Tu leur adresseras cette Parole : « Mes Yeux fondent en larmes, sans trêve, nuit et jour, car un grand désastre frappe la vierge, fille de Mon Peuple ; sa blessure est incurable. Si Je sors dans la campagne, voici des hommes percés par l'épée ; si Je rentre dans la ville, voici des hommes tourmentés par la faim. Même le prophète et le prêtre parcourent le pays sans rien comprendre. »

SEIGNEUR, as-TU donc rejeté Juda pour toujours ? Es-TU vraiment dégoûté de Sion ? Pourquoi nous as-TU frappés sans guérison possible ? Nous attendions la paix, mais jamais rien de bon ! le temps de la guérison, mais voici la détresse !
Nous reconnaissons, SEIGNEUR, notre impiété, la perversité de nos pères : Oui, nous avons péché contre TOI.
Pour l'honneur de Ton NOM, cesse de nous rejeter. Ne profane pas le Trône de Ta Gloire. Souviens-TOI, ne romps pas Ton Alliance avec nous.
Parmi les idoles des païens, y en a-t-il qui fassent pleuvoir ? Est-ce le ciel qui nous accordera la pluie ? N'est-ce pas TOI, SEIGNEUR ? Ô notre DIEU, nous espérons en TOI, car c'est TOI qui as fait toutes ces choses.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Viens à notre aide, nous sommes tomnés bien bas


Psaume appartenant au recueil d’Assaf.

[Psaume 78 (79), entièrement]




Psaume 78 (79) : 5a et 8, 9, 11 et 13ab


R/ Pour la Gloire de Ton NOM, SEIGNEUR, délivre-nous !

Combien de temps, SEIGNEUR, durera Ta Colère ?
Ne retiens pas contre nous les péchés de nos ancêtres :
Que nous vienne bientôt Ta Tendresse,
car nous sommes à bout de force !
R/

Aide-nous, DIEU notre SAUVEUR,
pour la Gloire de Ton NOM !
Délivre-nous, efface nos fautes,
pour la cause de Ton NOM !
R/

Que monte en Ta PRÉSENCE la plainte du captif !
Ton BRAS est FORT : épargne ceux qui doivent mourir.
Et nous, Ton Peuple, le troupeau que TU conduis,
sans fin nous pourrons Te rendre grâce.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 11 : 19 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Heureux qui accueille le SEIGNEUR, heureux qui proclame JÉSUS FILS de DIEU : DIEU demeure en lui, et lui en DIEU. Alléluia. (cf. 1 Jn 4,15)



La confession de foi de Marthe

Beaucoup de Juifs étaient venus réconforter Marthe et Marie au sujet de leur frère. Lorsque Marthe apprit l’arrivée de JÉSUS, elle partit à Sa Rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.
Marthe dit à JÉSUS : « SEIGNEUR, si TU avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que TU demanderas à DIEU, DIEU TE l’accordera. »
JÉSUS lui dit : « Ton frère ressuscitera. »
Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »
JÉSUS lui dit : « Moi, Je suis la RÉSURRECTION et la VIE. Celui qui croit en Moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en Moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »
Elle répondit : « Oui, SEIGNEUR, je le crois : TU es le CHRIST, le FILS de DIEU, TU es CELUI qui vient dans le monde. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   EmptyMar 29 Juil - 8:46

29 juillet : Sainte Marthe.

Homélie de monsieur l' abbé Jean-Bernard Hayet, curé de la paroisse saint Joseph des Falaises-Bidart.



Celle que nous fêtons en ce jour est devenue la Sainte Patronne des hôteliers et l' on comprend pourquoi : Marthe fut l' hôtesse de Jésus dans sa maison de Béthanie, avec sa soeur Marie et leur frère Lazare.

Il faut dire que Marthe savait mettre la "main à la pâte" pour que le pain puisse être rompu par Jésus, qui se sentait chez Lui chez elles!

Femme généreuse, Marthe de Béthanie aimait recevoir notre Seigneur et Maître, avec empressement et peut-être un peu trop de fébrilité, ce qui lui valut une douce remontrance du Christ sur son "agitation turbulente", comparée au calme serein de sa soeur Marie qui, "se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait Sa Parole". (Saint Luc 10, 38-42).

Nous pouvons dire de Sainte Marthe, mes frères, qu' elle fait partie de ceux qui -lisons-nous dans la lettre aux Hébreux (13, 1-2)-, ont "persévéré dans l' Amour fraternel en n' oubliant jamais l' hospitalité".
Plus encore, le Saint Evangile nous rappelle son bel acte de Foi inébranlable en Jésus, Prince de la Vie Eternelle, alors qu' elle pleure douloureusement la mort de son cher et bien-aimé frère Lazare :
"Seigneur, Tu es le Messie, je le crois; Tu es le Fils de Dieu, Celui qui vient dans le monde". (Saint Jean 11, 27).

Fêter Sainte Marthe, c' est nous poser la question vitale pour notre vie de Foi :

"QU' EST-CE QUI EST PREMIER DANS NOTRE VIE?

QUE FAISONS-NOUS POUR RESTER ORIENTES SUR L' ESSENTIEL,

C' EST-A-DIRE LA PERSONNE AIMEE DE JESUS ET

L' ECOUTE AMOUREUSE DE SA PAROLE CONTENUE

DANS LA SAINTE ECRITURE?

Choisir Jésus, tout finaliser en Lui, n' est pas de la théorie, mais une réalité.
Il s' agit de Le choisir pour Ami intime, tendrement écouté...

Il faut apprendre à rester avec Lui, Le faisant entrer dans la maison de son âme, Lui, le Voyageur.
Marthe et Marie sont le modèle de l' art de recevoir". (Père Humbrecht, dominicain).

Quelle que soit notre vocation dans le monde et dans l' Eglise, ce qui est toujours primordial, vital et indispensable c' est bien de nous tenir en la Présence de Celui que Marthe a reconnu comme le Messie, l' Envoyé du Père Céleste, Celui qui vient dans le monde!

Qu' attend-t-Il de nous tous?

"Il attend que notre coeur soit entièrement dans le calme, afin que nous puissions percevoir ce qu' Il dit. Asseyez-vous en Sa Présence, demandez-Lui si tout va vraiment bien, si votre travail colle, ou si vous ne faites que vous conforter en tournant en réalité dans le vide.

Que ce soit en vous promenant ou en rangeant la maison, demandez-vous aussi ce que Jésus pense de ce que vous faites, ce qu' Il voudrait vous apporter de neuf... C' est Lui qui vous remet en mouvement afin que vous
marchiez vraiment vers Lui, seule Personne en qui vous pouvez trouver le repos".


Fêter Sainte Marthe, c' est aussi nous redire plus que jamais -selon les paroles du Pape Benoit XVI-, que "dans la prière... nous pouvons entrer en contact avec le Seigneur du monde, Il nous écoute et nous pouvons L' écouter... La chose véritablement grande dans le Christianisme, qui ne dispense pas des petites choses quotidiennes, mais qui ne doit pas non plus être recouverte par elles, est de pouvoir entrer en contact avec Dieu".

(Pape Benoit XVI. Rencontre avec les évêques suisses, le jeudi 9 novembre 2006).


SAINTE MARTHE DE BETHANIE,

PRIE POUR NOUS TOUS, PRÊTRES ET DISCIPLES DU SEIGNEUR, AFIN QUE PAR NOS ACTES LES PLUS SIMPLES ET

LES PLUS HUMBLES, NOUS CONTRIBUIONS AU BIEN ET AU BONHEUR DE CEUX QUI NOUS ENTOURENT.

SAINTE MARTHE DE BETHANIE,

PRIE POUR NOUS TOUS, AFIN QUE TOUJOURS, PARTOUT ET EN TOUT TEMPS JESUS RESTE NOTRE "MEILLEURE PART",

LUI, L' AMOUR DE NOTRE VIE,

LE SEUL SEIGNEUR DU MONDE,

HIER, AUJOURD' HUI ET A JAMAIS!

Amen.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   EmptyMar 29 Juil - 8:50

Méditation :



Mardi 29 Juillet 2014
Sainte Marthe


Evangile selon St Jean 11, 19-27
Beaucoup de Juifs étaient venus réconforter Marthe et Marie au sujet de leur frère. Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.
Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »
Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »
Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »
Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »
Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. »

Prière d'introduction
Seigneur, tu as dit « je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». Fais-moi découvrir aujourd’hui plus en profondeur ce qu’est la vraie vie. La vie que tu nous donnes, c’est la vie éternelle. La vraie vie, tu l’as dit, c’est de croire en toi et de te suivre.

Demande
Jésus, comme Marthe, amène-moi à professer ma foi en la Résurrection. Affermis-moi dans mon espérance en la vraie vie.

Points de réflexion
1. Marthe fait partie des trois femmes que l’évangéliste Jean nomme par leur prénom : Marie de Magdala, Marie de Béthanie qui est la sœur de Marthe et Marthe elle-même. Appelées par leur nom, elles sont comme investies d’une mission personnelle et particulière. Quelle est donc la mission confiée à Marthe ? C’est ce que nous voulons découvrir dans cette méditation. Marthe devient l’interlocutrice de Jésus dans un magnifique dialogue, qui va révéler toute l’identité de Jésus sauveur. « Il sent déjà, c’est le quatrième jour », disait-elle à Jésus quelques versets plus haut. Si Lazare a connu la pourriture de la tombe, cela montre bien qu’humainement, il n’y avait plus rien à faire ! Pourtant, Jésus vient restaurer l’humanité dans sa communion avec Dieu, lui permettant d’accéder à la vie éternelle. En tant que juive, Marthe ne croyait-elle pas déjà à la Résurrection ? Bien sûr, elle croit en la Résurrection dans le sens de l’eschatologie juive, héritée du prophète Daniel. Pour les Juifs, à sa mort, l’homme descend au shéol comme une ombre privée de vie, mais il ressuscite au dernier jour. Jésus rectifie cette idée en affirmant que ce dernier jour est arrivé et qu’il est accompli par lui-même. « Moi je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra » (11,25). Jésus a l’audace d’utiliser la formule « Je suis », qui nous rappelle immédiatement, au livre de l’Exode, le « Je suis celui qui est » (Ex 3,14), une formule exclusivement divine ! Jésus est manifestement le Fils de Dieu et Dieu lui-même ! Son identité divine est confirmée par le signe par excellence : la résurrection de Lazare, qui va être opérée quelques instants plus tard. Ici, comme pour l’œuvre de la création, sa Parole est agissante, car il fait ce qu’il dit : « Que la lumière soit, et la lumière fut » (Gn 1,3). Il est bien le Fils de Dieu !

2. « Quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le crois-tu ? » (Jn 11,26). Jésus invite Marthe à faire cet acte de foi. « Oui Seigneur, je crois que tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde » : timidement Marthe reconnaît la divinité de Jésus. Celui-ci devra l’exhorter à nouveau : « Ne t’ai-je pas dit que si tu crois tu verras la gloire de Dieu ? » Mais en quoi consiste la gloire de Dieu ? Nous nous rappelons ici Saint Irénée qui disait que « la gloire de Dieu, c’est l’homme vivant ». Dieu seul est maître de la vie. Et voilà que Jésus rend la vie à Lazare, la vraie vie, la vie éternelle. On pourrait objecter que Lazare n’est que le signe avant-coureur de la Résurrection puisque, dans son cas, il s’agit plus d’une réanimation que d’une résurrection définitive. Il préfigure pourtant la Résurrection définitive de Jésus-Christ.

3. Marthe a été choisie par Jésus pour nous laisser l’héritage d’une profession de foi unique dans les évangiles, celle de la Résurrection. Serait-ce un hasard que deux chapitres plus tard, Marie de Magdala, une autre femme, soit investie de la mission d’aller annoncer la Résurrection du Christ aux apôtres ? Peut-on laisser entendre qu’une mission particulière a été confiée à Marthe et, à travers elle, à toute femme, de transmettre le message de la vie ? Les femmes ne sont-elles pas les gardiennes de la vie d’une façon toute spéciale ? Par leur corps de femme fait pour donner la vie, elles sont des signes de l’autre Vie, la vraie Vie. Elles sont véritablement des prophètes de la réalité de cette autre Vie. Merci, Seigneur, pour la profession de foi de Marthe !

Dialogue avec le Christ
Seigneur, je crois en toi. Je crois que tu es la Vie éternelle. Vivre avec la certitude de ta promesse donne un sens tout particulier à mon existence. La Résurrection est source d’une joie profonde. La mort ne me fait pas peur, parce que tu m’attends, et parce que j’ai le très grand désir de te rencontrer bientôt.

Résolution
Que je sache donner à ma journée une dimension d’éternité, en travaillant « les pieds sur terre » et le cœur bien ancré dans le ciel.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 29 Juillet 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: