Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux

Partagez
 

 Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   EmptyLun 28 Juil - 7:35

Lundi 28 Juillet 2014

De la férie

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A





(Première lecture)
Livre de Jérémie 13 : 1 à 11


Le signe prophétique de la ceinture

Le SEIGNEUR me parla ainsi : « Tu achèteras une ceinture de lin et tu la mettras sur tes reins. Évite de la tremper dans l'eau. »
Selon l'Ordre du SEIGNEUR, j'ai acheté la ceinture et je l'ai mise sur mes reins.
De nouveau la Parole du SEIGNEUR me fut adressée :
« Avec la ceinture que tu as achetée et que tu portes sur les reins, lève-toi, va jusqu'à l'Euphrate, et cache-la dans la fente d'un rocher. »
Je suis donc allé la cacher près de l'Euphrate, comme le SEIGNEUR me l'avait ordonné.
Longtemps après, le SEIGNEUR m'a dit : « Lève-toi, va jusqu'à l'Euphrate, et reprends la ceinture que Je t'ai ordonné de cacher là-bas. »
Je suis allé jusqu'à l'Euphrate, j'ai cherché, et j'ai retiré la ceinture de l'endroit où je l'avais cachée. Et voilà qu'elle était pourrie, hors d'usage !
Alors la Parole du SEIGNEUR me fut adressée :
« Voilà comment Je ferai pourrir l'orgueil de Juda et l'immense orgueil de Jérusalem.
Ce peuple mauvais, qui refuse d'écouter Mes Paroles, qui persévère dans son obstination, et qui suit des dieux étrangers pour les servir et les adorer, il deviendra pareil à cette ceinture qui est hors d'usage.
En effet, de même qu'un homme s'attache une ceinture aux reins, de même Je m'étais attaché toute la maison d'Israël et toute la maison de Juda, pour qu'elles soient Mon Peuple, Mon Renom, Ma Louange et Ma Parure. Mais elles n'ont pas voulu écouter ! »
Parole du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Cantique de Moïse


Moïse communiqua de vive voix à toute la communauté d’Israël le texte complet du cantique.

[Deutéronome 32 : 1 à 47, entièrement]




Deutéronome 32 : 6bc et 18, 19 et 20ab, 21


R/ Nous T'avons abandonné, DIEU notre PÈRE.

Peuple stupide et sans sagesse,
n'est-ce pas le SEIGNEUR, ton PÈRE, qui t'a créé ?
Tu oublies le ROCHER qui t'a mis au monde ;
le DIEU qui t'a engendré, tu LE dédaignes.
R/

Le SEIGNEUR l'a vu : et de colère,
IL a repoussé Ses Fils et Ses Filles.
IL a dit : « Je leur cacherai Ma FACE,
et Je verrai ce qui leur arrivera.
R/

« Ils M'ont bravé par un dieu de rien,
exaspéré par leur vaines idoles,
Je vais les braver par un peuple de rien,
les exaspérer par des gens stupides. »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 31 à 35

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. DIEU, TU nous donnes la vie par Ta Parole de Vérité ; TU fais de nous les premiers appelés de toutes Tes Créatures. Alléluia. (cf. Jc 1, 18)



Discours en paraboles : la graine de moutarde et le levain

JÉSUS proposa à la foule une autre parabole : « Le Royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde qu'un homme a semée dans son champ. C'est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel font leurs nids dans ses branches. »
IL leur dit une autre parabole : « Le Royaume des Cieux est comparable à du levain qu'une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu'à ce que toute la pâte ait levé. »

Tout cela, JÉSUS le dit à la foule en paraboles, et IL ne leur disait rien sans employer de paraboles, accomplissant ainsi la Parole du Prophète : C'est en paraboles que Je parlerai, Je proclamerai des choses cachées depuis les origines.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   EmptyLun 28 Juil - 8:01

Homélie :

Le grain de moutarde a une qualité originale, nous le savons bien : il est si petit qu’on dirait un grain de poussière. Cette qualité en dit beaucoup sur le Royaume. Mais il y a plus : Jésus ne nous dit pas que le Royaume est comparable à une graine de moutarde, mais à une graine de moutarde qu’un homme a semé dans son champ. Si l’arbre devient si grand qu’il peut abriter les oiseaux du ciel, c’est parce qu’un homme l’a placé dans la terre.

De même, le levain est un ferment microscopique qui fait lever la pâte tout entière, mais il n’est pas à lui seul une image du Royaume. C’est de levain enfoui dans la pâte par une femme que nous parle Jésus.

Ainsi la fragilité de la graine et du ferment vont de pair avec l’action de l’homme. Jésus développe donc le thème présenté la semaine dernière dans la parabole du semeur. Pour qu’elle porte les fruits qui manifestent les enfants de Dieu, la Parole de Dieu doit d’abord être accueillie dans le cœur des hommes, elle qui se présente sous les aspects les plus fragiles et qui peine à se faire entendre dans le vacarme du monde. Si l’homme prend la peine, s’il travaille à rendre son cœur disponible, la Parole produit dans sa vie des fruits insoupçonnés, aussi visibles et magnifiques qu’un bel arbre où s’abritent les oiseaux, que du pain qui nourrit toute une famille.

Mais la vertu de la parole de Jésus est aussi de renverser notre système de valeur. Le levain est une poudre très fine qui fait lever l’ensemble de la pâte. Le plus petit grain de moutarde donne la plus grande plante. Jésus nous enseigne ainsi que le plus grand est dans le plus petit, le tout dans la partie. Le Royaume de Dieu dans le monde des hommes. Tel est le secret de la force irrépressible qui le fait grandir : le Royaume est là, au milieu de nous, présent mais caché, petitesse insoupçonnée mais grandeur infinie.

Voilà que l’urgence de notre conversion rejoint la nécessité de la contemplation. Le Royaume fait partie de ces « choses cachées dès l’origine » dont Jésus nous parle. Elles sont cachées et le resteront. C’est bien pour cela que Jésus doit employer des paraboles pour nous en parler. Mais il nous faut chercher, laborieusement quelques fois, à les connaître. La croissance du Royaume est irrésistible, ses fruits sont abondants, mais il dépend de notre effort de le reconnaître qu’il se manifeste dans le champ de nos cœurs, dans la pâte de notre quotidien. Il ne se manifeste pas en se dévoilant : il est caché. Il se manifeste en invitant d’autres à s’étonner de cette merveille : comment une vie si humble et si insignifiante est-t-elle éblouie d’une si grande grâce ? Où ces gens qui se font appeler chrétiens, mais qui ne sont pas meilleurs que les autres, ont-ils appris à aimer jusqu’à se donner soi-même ?

La réponse apparaîtra alors, simple comme l’histoire d’un homme à ses semailles ou d’une femme à son pétrin.

L’évangile, en accueillant les paraboles de Jésus au plus intime de nos cœurs, nous invite aujourd’hui à laisser nos vies devenir paraboles du Royaume pour nos frères.
Frère Dominique

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   EmptyLun 28 Juil - 8:15

Méditation :

Lundi 28 Juillet 2014  /   Saint Samson, évêque


Discours en paraboles : la graine de moutarde et le levain

Evangile selon St Matthieu 13, 31-35
Jésus proposa à la foule une autre parabole : « Le Royaume des cieux est comparable à une graine de moutarde qu'un homme a semée dans son champ. C'est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel font leurs nids dans ses branches. »
Il leur dit une autre parabole : « Le Royaume des cieux est comparable à du levain qu'une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu'à ce que toute la pâte ait levé. »

Tout cela, Jésus le dit à la foule en paraboles, et il ne leur disait rien sans employer de paraboles, accomplissant ainsi la parole du prophète : C'est en paraboles que je parlerai, je proclamerai des choses cachées depuis les origines.

Prière d'introduction
Dieu, nous avons entendu dire, et nos pères nous ont raconté, quelle action tu accomplis de leur temps, aux jours d'autrefois. Toi, par ta main, tu as dépossédé les nations, et ils purent s'implanter ; et tu as malmené des peuplades, et ils purent s'étendre. Ce n'était pas leur épée qui possédait le pays, ni leur bras qui les rendait vainqueurs, mais ta droite et ton bras, et la lumière de ta face, car tu les aimais (Psaume 43, 2-4). Je contemple les merveilles de ta Parole, ta sagesse et ta fidélité ; à sa lumière je dirige mes pas qui me mènent vers toi, dans ton Royaume.

Demande
Seigneur Dieu, fortifie en moi les dons de ta Parole et de ton Esprit, afin que, enraciné en Jésus-Christ, s’affermisse ma foi et que je rentre davantage dans le Royaume.

Points de réflexion
1. La comparaison. Par ses paraboles, Jésus nous invite à pénétrer le mystère du Royaume des cieux. La comparaison forme le pont pour notre compréhension humaine, entre le monde visible de la nature et le monde invisible de la grâce. Ce Royaume reste néanmoins une réalité mystérieuse, insaisissable, et pourtant à notre portée en tant que signes visibles confiés à l’Église : les sacrements. Ceux-ci effectuent les œuvres invisibles de la grâce, par laquelle Dieu constitue son Royaume : L’agir sacramentel de l’Église, que l’on appelle liturgie, est une œuvre gratuite de Dieu, non pas le mérite d’efforts humains, et nous fait prendre part au Royaume des cieux. Seigneur Jésus, permets-moi de rentrer dans le mystère du Royaume. Protège-moi de l’orgueil qui cherche à le démystifier et à le matérialiser dans des jeux d’ambition, dans le confort moral ou dans la « mondanité spirituelle ».

2. La graine de moutarde. Que veut dire la comparaison avec la graine de moutarde ? De la même manière que la graine contient dans son noyau tout le déploiement de la plante, Jésus, Parole de Dieu unie à la nature humaine, contient tout le mystère du Royaume qui se réalise dès ici-bas. Jésus incarne le Royaume. Or tout le problème réside dans le fait de rentrer dans notre existence. Lógos voulant dire aussi « raison » divine, récit, proportion ou relation, il s’agit d’une mouvance spirituelle, non pas d’un être matériel, qui se communique aux hommes par petites semences de grâce… aussi petites et faibles qu’une graine de moutarde, pour s’insérer dans notre histoire. L’insertion du christianisme dans l’empire romain, puis dans les royaumes « barbares », et enfin dans les peuples lointains illustre la tension entre la faiblesse de la semence de Dieu et la puissance des empires de ce monde, qui débouche dans un renversement de proportion (Lógos) : « Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles » disait la vierge Marie, l’humble servante du Seigneur. Est-ce que je mets ma foi dans la grandeur du don de Dieu ? Ou bien est-ce que je me repose sur mes ressources ?

3. Le levain dans la farine. Ces deux ingrédients forment un seul pain, le pain eucharistique, le corps du Christ, l’Église. Alors que la farine à l’état brut peut être dispersée par le vent et ne peut être contenue que par une enceinte extérieure (un récipient), ainsi tout « empire » humain qui n’est pas uni par un idéal transcendant ne tient-il que par des principes qui lui sont partiellement extérieurs et qui peuvent même héberger des contradictions internes : l’autorité, le civisme, le relativisme, l’hédonisme… Ces principes sont fabriqués par une culture, par un consensus qui peut basculer d’une civilisation à une autre : simple question de démographie et de génération. Le levain de vie surnaturelle, qui est un don gratuit de Dieu, établit un lien d’amour transcendant qui unit les croyants en un royaume, en fait « un sacerdoce royal, une nation sainte » (1 Pierre 2, 9). Au lieu de réduire le Royaume des cieux à des structures temporelles, les fidèles sont élevés à une dimension surnaturelle. Est-ce que je me laisse saisir par l’amour de Dieu pour créer des liens d’amour en retour ?

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, je te consacre ma vie, mes désirs, mes espérances, mes joies, mes réussites, mes échecs, afin que tous ces éléments de ma vie s’unissent comme de la farine pure à la pâte qui se lève déjà. Je mets mon espoir en toi, en ta divine Parole, en ton appel à l’amour. Seigneur, que ton Règne s’établisse en mon cœur, dans mon entourage quotidien et dans l’Église.

Résolution
Je méditerai les lectures de la messe de dimanche prochain.
... et n'oublions pas ce jour de nous arrêter, à la demande de notre pape François, afin de prier pour ses intentions et pour la paix dans le monde, particulièrement pour le Moyen Orient, l'Irak et l'Ukraine.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 28 Juillet 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: