Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   EmptySam 19 Juil - 7:47

Samedi 19 Juillet 2014

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A





(Première lecture)
Livre de Michée 2 : 1 à 5


Malédiction et châtiment des accapareurs

Malheureux ceux qui, du fond de leur lit, méditent le crime, élaborent le mal ! Au point du jour, dès qu'ils en ont les moyens, ils l'exécutent.
S'ils convoitent des champs, ils s'en emparent ; des maisons, ils les prennent ; ils saisissent le maître avec sa maison, l'homme avec son héritage.
C'est pourquoi, ainsi Parle le SEIGNEUR : Moi, Je médite contre cette engeance un malheur où ils enfonceront jusqu'au cou ; vous ne marcherez plus la tête haute, car ce sera un temps de malheur.
Ce jour-là, on composera sur vous une fable, on chantera une lamentation dans laquelle vous direz : « Nous sommes entièrement dépouillés ! Notre part nous est enlevée ! Hélas ! Elle nous échappe ! Nos champs sont partagés entre des infidèles ! »
Non, vous n'aurez plus personne qui assure, dans l'Assemblée du SEIGNEUR, la distribution des parts.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Le SEIGNEUR, SAUVEUR des pauvres et des opprimés


Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement à l’aigu. Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 9A (9), 9B (10) ; entièrement]




Psaume 9B (9), 9B (10) : 1 et 2, 3 et 4, 7 et 8ab, 14


R/ N'oublie pas SEIGNEUR, le cri des malheureux.

Pourquoi, SEIGNEUR, es-TU si loin ?
Pourquoi TE cacher aux jours d'angoisse ?
L'impie, dans son orgueil, poursuit les malheureux :
ils se font prendre aux ruses qu'il invente.
R/

L'impie se glorifie du désir de son âme,
l'arrogant blasphème, il brave le SEIGNEUR ;
plein de suffisance, l'impie ne cherche plus :
« DIEU n'est rien », voilà toute sa ruse.
R/

Sa bouche qui maudit n'est que fraude et violence,
sa langue, mensonge et blessure.
Il se tient à l'affût près des villages,
il se cache pour tuer l'innocent.
R/

Mais TU as vu : TU regardes le mal et la souffrance,
TU les prends dans Ta MAIN ;
sur TOI repose le faible,
c'est TOI qui viens en aide à l'orphelin.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 12 : 14 à 21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Il est bon de fêter notre DIEU, il est beau de chanter Sa LOUANGE ! Le SEIGNEUR guérit les cœurs brisés et soigne leurs blessures. Alléluia. (cf. Ps 146, 1.3)



JÉSUS est le SERVITEUR DU SEIGNEUR annoncé par Isaïe

Les pharisiens se réunirent contre JÉSUS pour voir comment LE faire périr.
JÉSUS, l'ayant appris, quitta cet endroit ; beaucoup de gens LE suivirent, et IL les guérit tous.
Mais JÉSUS leur défendit vivement de LE faire connaître.
Ainsi devait s'accomplir la Parole prononcée par le Prophète Isaïe :
« Voici Mon SERVITEUR que J'ai choisi, Mon BIEN-AIMÉ en QUI J'ai mis toute Ma JOIE. Je ferai reposer sur LUI Mon ESPRIT, aux nations IL fera connaître Le Jugement.
IL ne protestera pas, IL ne criera pas, on n'entendra pas Sa VOIX sur les places publiques.
IL n'écrasera pas le roseau froissé, IL n'éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu'à ce qu'IL ait fait triompher Le Jugement.
Les nations païennes mettent leur espoir en Son NOM. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   EmptySam 19 Juil - 11:27

Homélie :

Jésus, une fois encore, est attaqué. Par les siens. Mais il ne discute pas. Il n’agit pas en cachette et il a toujours enseigné ouvertement dans les synagogues : que ceux qui ont des oreilles entendent et reconnaissent le Messie de Dieu. Mais lui ne rentre pas dans des discussions sans fin avec ses détracteurs ; il ne se fait pas non de propagande personnelle. Jésus est doux et humble de cœur. Il guérit les malades, mais il leur demande de ne pas le faire connaître. Il est venu inaugurer le Royaume, révéler le visage du Père, pas se faire connaître pour ses propres œuvres. D’ailleurs, la très longue citation d’Isaïe le montre, il ne fait rien d’autre qu’accomplir l’Écriture.

Le voici donc qui part ; il quitte l’intimité de la synagogue pour l’étendue du monde, les disputes avec les pharisiens pour la multitude qui l’attend. « Beaucoup le suivirent et il les guérit tous ». Son cœur est large ouvert pour accueillir toute détresse et pour soigner toute maladie. Jésus guérit tous ceux qui le suivent. Voilà une allusion claire au fait que nous avons tous besoin de la guérison du Seigneur. Parce que nous sommes tous malades, du péché et de ses conséquences. Mais voici le temps de l’accomplissement de la prophétie, voici le temps du jugement, voici le temps du salut.

Car le « jugement » que le « serviteur » que Dieu s’est choisi est celui qui apporte le salut aux nations. Son jugement ne condamne personne. Le portrait qui est fait de lui dans Isaïe, uniquement par des propositions négatives, le montre : « il ne protestera pas, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit ». Le jugement de Dieu triomphe, mais ce jugement n’est pas une accusation. Ultimement, quelque soit notre péché, c’est Dieu lui-même qui a été blessé, humilié, trahit. Mais il ne dit rien. Pas une protestation, pas une plainte, pas un commérage pour expliquer que, dans le fond, c’est lui qui était innocent et l’homme qui est mauvais. Non, le Seigneur n’agit pas comme nous le ferions. Au contraire. Ne se préoccupant pas de sa propre souffrance, il n’a d’attention que pour notre maladie. Car sa souffrance est de nous voir choisir de mourir. Alors, médecin délicat, il prend patience. Il relève le roseau qui s’est couché (il sait combien nous sommes faibles !), il protège la flamme qui vacille (il sait qu’elle peut briller à nouveau !). Ainsi, de la même manière que la guérison est pour tous, le salut est pour tous également. La façon dont Jésus nous juge est de prendre sur lui notre jugement et de nous donner sa vie, en plénitude.

La peur du jugement doit donc être dépassée par l’espoir que l’on met « en son nom ».

Mais les proportions de cet évangile appellent une autre remarque : des foules suivent Jésus et le Seigneur guérit tout le monde en un demi-verset. Puis vient une citation d’Isaïe (pourtant un peu condensée) en quatre versets ! La plus longue de tout l’évangile. Saint Matthieu affirme ainsi avec force que ceux qui sont guéris, tous ceux qui suivent Jésus et sont rendu à la vie et à la pleine possession de leurs facultés, doivent ouvrir bien grand leurs oreilles. Jésus nous recrée comme un sujet qui écoute. Il faut donc accueillir la Parole pour découvrir et connaître le Messie. Et pour que la guérison qu’il nous offre porte tout son fruit, il nous faut mettre nos pas dans les siens. Taire notre innocence quand ce silence peut protéger un frère qui ploie. Protéger la flamme que les épreuves font vaciller, pour donner raison au Seigneur qui espère qu’elle va se redresser. Taire toute forme de commérage où nous faisons le procès des autres comme si le jugement nous appartenait, comme si Dieu n’était pas le seul qui justifie. Taire ces paroles de mort et ouvrir nos oreilles aux paroles de la vie éternelle.

Ouvre nos cœurs Seigneur, aux merveilles de ton amour. Nous sommes aveugles, donne-nous de voir le Royaume que tu fais advenir ; nous sommes paralysés, mets-nous en marche sur les chemins de l’évangile ; nous sommes sourds, ouvre nos cœurs à ta Parole, fais-en nous ce que tu dis et nous vivrons.
Frère Dominique

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   EmptySam 19 Juil - 11:28

Méditation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 19 Juillet 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: