Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014    Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   EmptyDim 13 Juil - 7:04

Dimanche 13 Juillet 2014

15ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année A





(Première lecture)
Livre d’ Isaïe 55 : 10 et 11


La Parole de DIEU fait germer la terre

Ainsi Parle le SEIGNEUR : La pluie et la neige qui descendent des Cieux n'y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l'avoir fécondée et l'avoir fait germer, pour donner la semence au semeur et le pain à celui qui mange ;
ainsi Ma Parole, qui sort de Ma BOUCHE, ne Me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce que Je veux, sans avoir accompli sa mission.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








DIEU, TU mérites bien qu’on TE loue


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David. Chant.

[Psaume 64 (65), entièrement]




Psaume 64 (65) : 10abcd, 10c et 11, 12 et 13, 12b et 14


R/ TU visites la terre, SEIGNEUR, TU bénis ses semences.

TU visites la terre et TU l'abreuves,
TU la combles de richesses ;
les ruisseaux de DIEU regorgent d'eau,
TU prépares les moissons.
R/


Ainsi, TU prépares la terre,
TU arroses les sillons ;
TU aplanis le sol, TU le détrempes sous les pluies,
TU bénis les semailles.
R/


TU couronnes une année de bienfaits,
sur Ton Passage, ruisselle l'abondance.
Au désert, les pâturages ruiselle,
les collines débordent d'allégresse.
R/


Sur Ton passage ruiselle l'abondance.
Les herbages se parent de troupeaux
et les plaines se couvrent de blé.
Tout exulte et chante !
R/


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 64 (65) »

Du CD, Signes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Du CD, Les Psaumes pour tous les Dimanches et fêtes :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 18 à 23


La Création tout entière participe au Salut

Frères,
j'estime donc qu'il n'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la GLOIRE que DIEU va bientôt révéler en nous.
En effet, la Création aspire de toutes ses forces à voir cette révélation des Fils de DIEU.
Car la Création a été livrée au pouvoir du néant, non parce qu'elle l'a voulu, mais à cause de celui qui l'a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l'espérance d'être, elle aussi, libérée de l'esclavage, de la dégradation inévitable, pour connaître la liberté, la gloire des enfants de DIEU.
Nous le savons bien, la Création tout entière crie sa souffrance, elle passe par les douleurs d'un enfantement qui dure encore.
Et elle n'est pas seule. Nous aussi, nous crions en nous-mêmes notre souffrance ; nous avons commencé par recevoir le SAINT-ESPRIT, mais nous attendons notre adoption et la délivrance de notre corps.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 1 à 23

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le SEMEUR est sorti pour semer la Bonne Nouvelle. Heureux qui La reçoit et La fait fructifier !
Alléluia.
(cf. Mt 13, 4.23)



Les paraboles du Royaume. Le SEMEUR

Ce jour-là, JÉSUS était sorti de la maison, et IL était assis au bord du lac.
Une foule immense se rassembla auprès de LUI, si bien qu'IL monta dans une barque où IL s'assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.
IL leur dit beaucoup de choses en paraboles :
« Voici que le SEMEUR est sorti pour semer.
Comme IL semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.
D'autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt parce que la terre était peu profonde.
Le soleil s'étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché.
D'autres grains sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés.
D'autres sont tombés sur la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.
Celui qui a des oreilles, qu'il entende ! »
Les Disciples s'approchèrent de JÉSUS et LUI dirent : « Pourquoi leur parles-TU en paraboles ? »
IL leur répondit :
« À vous il est donné de connaître les Mystères du Royaume des Cieux, mais à eux ce n'est pas donné.
Celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance ; mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a.
Si Je leur parle en paraboles, c'est parce qu'ils regardent sans regarder, qu'ils écoutent sans écouter et sans comprendre.
Ainsi s'accomplit pour eux la prophétie d'Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
Le cœur de ce peuple s'est alourdi : ils sont devenus durs d'oreille, ils se sont bouché les yeux, pour que leurs yeux ne voient pas, que leurs oreilles n'entendent pas, que leur cœur ne comprenne pas, et qu'ils ne se convertissent pas. Sinon, Je les aurais guéris !
Mais vous, heureux vos yeux parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent !
Amen, Je vous le dis : beaucoup de Prophètes et de Justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu.

Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du SEMEUR.
Quand l'homme entend la Parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s'empare de ce qui est semé dans son cœur : cet homme, c'est le terrain ensemencé au bord du chemin.

Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c'est l'homme qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n'a pas de racines en lui, il est l'homme d'un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il tombe aussitôt.

Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c'est l'homme qui entend la Parole ; mais les soucis du monde et les séductions de la richesse étouffent la Parole, et il ne donne pas de fruit.

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est l'homme qui entend la Parole et la comprend ; il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014    Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   EmptyDim 13 Juil - 16:31

Homélie :

La première lecture de la liturgie de ce dimanche souligne fortement l'efficacité de la Parole de Dieu en nous et dans l'histoire des hommes : " La pluie et la neige qui descendent des cieux n'y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l'avoir fécondée et l'avoir fait germer, pour donner la semence au semeur et le pain à celui qui mange ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce que je veux, sans avoir accompli sa mission."

Cependant, pour que la Parole de grâce divine porte un fruit qui dure, la terre qui l'accueille doit être bien préparée. C'est ici le message que nous laisse la parabole du Semeur que Jésus nous présente dans l'évangile de ce jour. Certes, la Parole de Dieu est toute puissante mais elle ne s'impose pas, elle demande à être accueilli librement et pour que sa semence grandisse en nous, elle doit trouver un cœur bien disposé.

Revenons successivement sur chacun de ces deux points. « Le semeur est sorti pour semer », nous dit la parabole. Jésus est « sorti de la maison » pour enseigner les foules et ses disciples. Nous pouvons lire dans ce mouvement de sortie toute la dynamique de l’Incarnation. Tout comme la semence a jailli des mains du semeur pour être jetée en terre, le Verbe, Parole vivante, a lui aussi, de la même manière, été envoyé par le Père pour se faire chair et venir féconder la terre de notre humanité.
En lui, le Royaume de Dieu s'est fait proche de tout homme. Car de même que la semence a été envoyée par le semeur sur tout type de terre, qu’elle soit rocailleuse, chargée d’épines ou bien labourée, de même le Père a envoyé son Fils frapper à la porte du cœur de tout homme que ce cœur soit épineux, dur comme la pierre ou prêt à s’ouvrir, ou peut-être un peu des trois. En effet, le semeur de la parabole, que l’on ne peut soupçonner de maladresse, fait manifestement preuve d’une extrême largesse. C’est comme s’il ne voulait oublier aucun coin de terre, si petit soit-il, où sa semence pourrait germer.

La semence a son origine dans l'espérance du semeur parce que personne n'ensemencerait s'il n'entretenait pas la confiance de récolter un jour du fruit. Mais, en même temps, la semence alimente l'espérance. Quand le semeur commence à ensemencer, il est rempli de joie et d'espérance en voyant réalisée dans le futur la promesse de son travail. Il fixe son regard pas tant sur le travail présent avec son lot de fatigue et de sueur mais sur la promesse d'une belle récolte. Il ne veut oublier aucun coin de terre, si petit soit-il, où sa semence pourrait germer.
De même, notre Seigneur porte un regard d'espérance sur chacun et sur l'œuvre en lui de sa grâce. Nonobstant un terrain irrégulier, qui n'offre aucune garantie, il continue à semer jusqu’à ce qu’une de ses semences trouve un endroit bien disposé pour la recevoir et se laisser féconder. Et quelques mois plus tard la semence commence à produire son fruit, là trente, là soixante, là cent pour un. C'est la confirmation qu'il avait raison de semer avec générosité et grand sacrifice. Un semeur qui prévoyant qu'une partie de son grain ne germerait pas parce qu'il serait tombé hors d'un terrain bien préparé renoncerait à semer ne ferait que se comporter de façon insensée.

Cependant, la générosité du semeur dans ses semailles n'enlève rien au fait qu'il s'agisse d'avoir un terrain bien disposé pour accueillir la semence et lui permettre de porter un fruit qui demeure. A partir du moment où la semence est jetée, à partir du moment où le Royaume s’est approché et que Jésus est sorti pour annoncer l’avènement des temps messianique, chacun se trouve engagé et jugé par cette Parole. Autrement dit, il ne peut que se situer par rapport à elle. Il ne peut rester neutre. Les deux types de résultat de la semence posent bien ce problème en révélant la dualité de l’auditoire de Jésus, c’est-à-dire la possibilité qu’il lui est laissée de refuser ou d’accueillir la parole du Maître. « Celui qui a des oreilles qu’il entende ! ». La liberté de l’auditeur est interpellée !
La parabole du Semeur nous invite à examiner notre vie. Quel type de terrain suis-je ? Quel type de terrain est-ce que j'offre à la Semence de sa Parole ? Suis-je prêt à me décider à être une bonne terre en lâchant tout type de compromission, tout type de mensonge, tout type de passions désordonnées ? Est-ce que je pense à préparer le terrain de mon âme et à fortifier ma liberté dans sa capacité à choisir le Bien et à collaborer à l'œuvre de la grâce divine en moi par l'usage des vertus théologales reçues au baptême (foi, espérance et charité) ainsi que par l'exercice des vertus cardinales que sont la prudence, la justice, la force et la tempérance ?

La question soulevée par les textes de la liturgie de ce dimanche est celle de notre libre collaboration à l'œuvre de la grâce divine en nous. Dans la deuxième lecture, saint Paul nous dit que celle-ci ne se fait pas sans douleur. La croissance des prémisses de notre résurrection, déposés en nous au baptême, passe nécessairement par un consentement douloureux dans la mesure où notre liberté reste marquée par les conséquences du péché des origines. L'image de l'enfantement utilisée par saint Paul qui provoque dans le même temps joie et douleur exprime particulièrement bien notre situation ici-bas.
Plutôt que de reprocher à Dieu de ne pas intervenir dans nos vies ou d'agir trop lentement, peut-être serait-il plus juste et plus fructueux de nous émerveiller devant sa patience et la générosité de sa grâce envers nous.

" Seigneur, puissions-nous trouver dans l'Eucharistie et dans la méditations des textes de ce dimanche le désir et la force de mener une vie chrétienne plus authentique et plus engagée, fondée sur l'efficacité de ta Parole et sur la responsabilité qui est la nôtre face aux dons reçus de toi et la nécessité de porter du fruit."
Frère Elie

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014    Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   EmptyDim 13 Juil - 16:32

Méditation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014    Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du Dimanche 13 Juillet 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: