Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   EmptySam 12 Juil - 8:11

Samedi 12 Juillet 2014

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A





(Première lecture)
Livre d’Isaïe 6 : 1 à 8


Le DIEU SAINT se révèle à Isaïe et fait de lui Son Messager

L'année de la mort du roi Ozias, je vis le SEIGNEUR qui siégeait sur un TRÔNE TRÈS ÉLEVÉ ; les Pans de Son Manteau remplissaient le Temple.
Des séraphins se tenaient au-dessus de LUI. Ils avaient chacun six ailes : deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler.
Ils se criaient l'un à l'autre : « SAINT ! SAINT ! SAINT, LE SEIGNEUR, DIEU de l'Univers. Toute la Terre est remplie de Sa GLOIRE. »
Les pivots des portes se mirent à trembler à la voix de celui qui criait, et le Temple se remplissait de fumée.
Je dis alors : « Malheur à moi ! je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures, j'habite au milieu d'un peuple aux lèvres impures : et mes yeux ont vu le ROI, le SEIGNEUR de l'Univers ! »
L'un des séraphins vola vers moi, tenant un charbon brûlant qu'il avait pris avec des pinces sur l'autel.
Il l'approcha de ma bouche et dit : « Ceci a touché tes lèvres, et maintenant ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. »
J'entendis alors la VOIX du SEIGNEUR qui disait : « Qui enverrai-Je ? qui sera notre messager ? » Et j'ai répondu : « Moi, je serai Ton messager : envoie-moi. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Le SEIGNEUR est ROI

[Psaume 92 (93), entièrement]




Psaume 92 (93) : 1abc, 1d et 2, 5


R/ Le SEIGNEUR est ROI, IL RÈGNE ÉTERNELLEMENT.

Le SEIGNEUR est ROI ;
IL s'est vêtu de MAGNIFICENCE,
le SEIGNEUR a revêtu Sa FORCE.
R/

Et la Terre tient bon, inébranlable,
dès l'origine Ton TRÔNE tient bon,
depuis toujours, TU ES.
R/

Tes VOLONTÉS sont VRAIMENT IMMUABLES:
la SAINTETÉ emplit Ta MAISON,
SEIGNEUR, pour la Suite des Temps.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 10 : 24 à 33

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Heureux êtes-vous si l'on vous insulte à cause du NOM de JÉSUS CHRIST : l'ESPRIT de DIEU repose sur vous. Alléluia. (1 P 4, 14)



Discours d'envoi en mission : proclamer la Bonne Nouvelle sans crainte

JÉSUS disait aux Douze Apôtres : « Le disciple n'est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur.
Le disciple doit se contenter d'être comme son maître, et le serviteur d'être comme son seigneur. Si le maître de maison s'est fait traiter de Béelzéboul, ce sera bien pire pour les gens de la maison.
Ne craignez pas les hommes ; tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu.
Ce que Je vous dis dans l'ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l'oreille, proclamez-le sur les toits.
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent pas tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l'âme aussi bien que le corps.
Est-ce qu'on ne vend pas deux moineaux pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre PÈRE le veuille.
Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés.
Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus que tous les moineaux du monde.
Celui qui se prononcera pour Moi devant les hommes, Moi aussi Je Me prononcerai pour lui devant Mon PÈRE qui est aux Cieux.
Mais celui qui Me reniera devant les hommes, Moi aussi Je le renierai devant Mon PÈRE qui est aux Cieux. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   EmptySam 12 Juil - 8:31

Homélie :

En première lecture, ce passage d’évangile présente l’état et la mission du disciple sous un angle qui n’est pas particulièrement paisible ! Les contrepoints crépitent comme un feu d’artifice : « le monde voile ? Eh bien dévoilez. Il murmure dans l’ombre ? Proclamez sur les toits. Ce qu’il garde secret : faites-le connaître ». On comprend qu’à force de nous mettre ainsi en porte à faux par rapport à la mentalité ambiante, nous finirons par nous faire traiter de Démons !
Jésus nous répond : « Qu’à cela ne tienne : le monde et ceux qui lui appartiennent ne peuvent rien contre vous. Non seulement ils n’ont aucun pouvoir sur votre âme, mais ils n’en ont sur votre corps que dans la mesure où votre Père le permet. “Sois sans crainte petit troupeau” (Lc 12, 32) : de même que le Père m’a arraché à la mort pour me glorifier auprès de lui, ainsi vous sauvera-t-il vous aussi, et il vous donnera part à sa propre vie dans l’Esprit ».
A force de ruminer et de se laisser pénétrer par ces versets, la première impression un peu oppressante cède progressivement le pas à un sentiment de liberté et de joie : « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Il n’a pas refusé son propre Fils, il l’a livré pour nous tous : comment pourrait-il avec lui ne pas nous donner tout ? » (Rm 8, 31-32). Le monde entier pourrait bien se déchaîner contre nous : ne sommes-nous pas dans la main de Dieu ? Or « nul ne peut rien arracher de la main du Père » (Jn 10, 29). Oui, « j’en ai la certitude : ni la mort ni la vie, ni les esprits ni les puissances, ni le présent ni l’avenir, ni les astres, ni les cieux, ni les abîmes, ni aucune créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est en Jésus Christ notre Seigneur » (Rm 8, 38-39).
A condition bien sûr de ne pas le « renier devant les hommes » ; car Notre- Seigneur ne s’impose pas à nous : il s’offre à notre liberté, pour qu’en le choisissant nous puissions retrouver notre orientation originelle vers Dieu, Source et Fin de notre vie. Jésus s’engage même solennellement à intercéder auprès de son Père en faveur de ceux qui ne craignent pas de se compromettre, en prenant position pour lui devant les hommes. « Je me prononcerai pour eux devant mon Père » signifie que Notre-Seigneur se fait notre avocat, bien plus : notre « goël » (Lev 25, 48), le frère aîné qui rachète, fût-ce au prix de sa propre liberté, le petit cadet devenu insolvable.
Nous touchons à nouveau le paradoxe de l’Evangile. Nous rêvions d’un Dieu manifestant sa toute-puissance en nous préservant de la souffrance, qu’il n’aurait aucune peine à maîtriser du haut de sa grandeur. Or lorsque Dieu se révèle, il n’apparaît pas « au-dessus » de nous, mais au-dessous, et même au plus bas, lui qui s’est « s’abaissé jusqu’à mourir et à mourir sur une croix », afin qu’aucun des enfants du Père tombés dans le péché n’échappe à sa miséricorde.
Ne cherchons pas à être « au-dessus de notre Maître » : c’est sous les ailes de la poule que les poussins sont à l’abri ! Ne désirons pas une autre condition que celle qui nous échoit, puisque le Verbe, en l’assumant, lui a donné un poids de gloire éternelle. « Contentons-nous d’être comme notre Maître », recevant tout de la main du Père et lui rendant grâce en toutes circonstances : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger » (Mt 11, 28-30).

« Dieu qui as envoyé ton Fils pour nous sauver et pour faire de nous tes enfants d’adoption, regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père ; puisque nous croyons au Christ, accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle, par ce même Jésus, le Christ, notre Seigneur » (Or d’ouv.).

Père Joseph-Marie

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   EmptySam 12 Juil - 8:37

Méditation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014   Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 12 Juillet 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: