Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014   EmptyVen 11 Juil - 8:15

Vendredi 11 Juillet 2014

14ième semaine du Temps Ordinaire


Saint Benoît, Abbé (Fête en Europe)
Mort en 547. Fondateur du monastère du Mont-Cassin, berceau de l’ordre des bénédictins, il est l’auteur d’une règle monastique qui connut une grande diffusion. Copatron de l’Europe.
(Couleur liturgique : Blanc )
Année A





(Première lecture)
Livre des Proverbes 2 : 1 à 9


Exhortation PATERNELLE du MAÎTRE de SAGESSE

01 Mon fils, accueille Mes Paroles, conserve précieusement Mes Préceptes,
02 l’oreille attentive à la sagesse, le cœur incliné vers la raison.
03 Oui, si tu fais appel à l’intelligence, si tu invoques la raison,
04 si tu la recherches comme l’argent, si tu creuses comme un chercheur de trésor,
05 alors tu comprendras la Crainte du SEIGNEUR, tu découvriras la Connaissance de DIEU.
06 Car c’est le SEIGNEUR qui donne la SAGESSE ; connaissance et raison sortent de Sa BOUCHE.
07 IL réserve aux hommes droits la réussite : pour qui marche dans l’intégrité, IL est un BOUCLIER,
08 GARDIEN des Sentiers du Droit, veillant sur le chemin de Ses Fidèles.
09 Alors tu comprendras la justice, le jugement, la droiture, seuls sentiers qui mènent au bonheur.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voice.

[Psaume 33 (34), entièrement]




Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 6, 9 et 12, 14 et 15


R/ Je bénirai le SEIGNEUR toujours et partout !

02 Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
Sa LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
03 Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m'entendent et soient en fête !
R/

04 Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble Son NOM.
06 Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
R/

09 Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI son refuge !
12 Venez, Mes fils, écoutez-Moi,
que Je vous enseigne la Crainte du SEIGNEUR.
R/

14 Garde ta langue du mal
et tes lèvres des paroles perfides.
15 Évite le mal, fais ce qui est bien,
poursuis la paix, recherche-la.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 19 : 27 à 29

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Heureux les habitants de Ta MAISON, SEIGNEUR : ils TE chanteront éternellement. Alléluia.



La récompense de ceux qui ont tout quitté

27 Alors Pierre prit la parole et dit à JÉSUS : « Voici que nous avons tout quitté pour TE suivre : quelle sera donc notre part ? »
28 JÉSUS leur déclara : « Amen, Je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le FILS de l’Homme siégera sur Son TRÔNE de GLOIRE, vous qui M’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
29 Et celui qui aura quitté, à cause de Mon NOM, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la VIE ÉTERNELLE.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014   Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014    Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014   EmptyVen 11 Juil - 11:36

Homélie :


« Ecoute, ô mon fils, l'invitation du maître, et incline l'oreille de ton cœur »... Ainsi s’ouvre la Règle de saint Benoît.

Les apôtres ont renoncé à tout pour suivre Jésus. Mais l’évangile de ce jour montre que s’ils ont laissé des biens et des personnes bien concrets, ils n’ont pas encore abandonné leurs prétentions à recevoir quelque chose : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre : alors qu’est-ce qu’il y aura pour nous ? »

Lorsqu’on s’engage à la suite de Jésus, on ne laisse pas tout pour recevoir autre chose, on laisse tout et la part reçue en retour consiste en ce « laisser tout ». Je m’explique. Quand je dis que la part reçue consiste en ce « laisser tout », cela ne signifie pas que l’on ne reçoive rien mais que l’on reçoit quelque chose d’un autre ordre dont l’accueil est conditionné par ce « laisser tout ». Et ce que l’on reçoit n’est rien de moins que notre Seigneur Jésus lui-même. Et le Christ ne se possède pas comme on possèderait un bien matériel. En effet, la personne du Christ est pur don, mouvement de vie qui dynamise toute notre existence. Posséder le Christ c’est entrer dans cette dynamique de vie, vie éternelle promise par notre Seigneur à ceux qui ont tout quitté pour le suivre.

Nous touchons là un des aspects fondamentaux du message de saint Benoît que nous fêtons aujourd’hui. Pour lui, la vie monastique, qui n’a pas d’autre but que de rappeler à tous les exigences de son baptême, est, en effet, invitation à se laisser lentement assimiler au Christ Jésus lui-même pour arriver à ce qu’il prenne toute la place en soi et que l’on puisse dire avec saint Paul : « Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi ».

Benoît ne dit rien d’autre lorsqu’il invite à « ne rien préférer au Christ » c’est-à-dire à ne rien mettre au-dessus de notre préférence pour Jésus, de qui tout doit découler et vers qui tout doit renvoyer : « qu’ils [Les moines] ne préfèrent absolument rien à Jésus-Christ, lequel daigne nous conduire tous ensemble à la vie éternelle. Amen. » (R 72,8-12)

La question n’est donc pas tant de laisser ce que nous avons – car alors pourquoi Jésus promettrait-il de recevoir beaucoup plus que ce que nous avons quitté - que de recevoir cela sous un autre rapport, transformé par la grâce de Dieu.

En fait, ce qui nous prive de la vie éternelle ce ne sont pas tant nos biens, les personnes de notre entourage, que les relations que nous entretenons à leur égard. Trop souvent, nous les faisons passer avant le Seigneur et ils deviennent très vite pour nous des idoles qui prennent la place de Dieu ; trop souvent, nous croyons qu’ils sont le fruit de notre seul mérite et que nous avons des droits sur eux alors qu’ils sont d’abord et avant tout des dons de Dieu.

L’invitation de Jésus est donc claire : Tout quitter pour retrouver ce « tout » de façon ajusté, c’est-à-dire pour voir en lui la trace de la bonté de Dieu qui veille sur nous et qui nous comble de ses dons à chaque instant dans l’attente de pouvoir un jour nous rassasier en plénitude de sa vie divine. Le passage du livre des Proverbes retenu en ce jour comme première lecture le dit à sa façon : « C’est le Seigneur qui donne la sagesse ; le savoir et l’intelligence sortent de sa bouche. Il tient en réserve son secours pour les hommes droits, il est un bouclier pour ceux qui suivent la bonne route ; il protège les sentiers de la justice, il veille sur le chemin de ses amis. »

« Que saint Benoît, en ce jour de sa fête, ouvre nos oreilles à l’écoute de la Parole divine pour que nous puissions discerner en elle cet appel pressant du Seigneur à ne rien lui préférer. Qu’il intercède pour que nous soyons renouvelés dans notre attachement à notre Seigneur Jésus-Christ accueilli comme notre plus bel héritage, celui qui nous donne de nous recevoir comme fils et filles de Dieu. »
Frère Elie

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 11 Juillet 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: