Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014   Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 EmptyJeu 12 Juin - 12:31

Jeudi 12 juin 2014
Le jeudi de la 10e semaine du Temps Ordinaire
Couleur liturgique : Vert


Premier livre des Rois 18,41-46
Au pied du mont Carmel, le prophète Elie dit au roi Acab : « Monte, tu peux maintenant manger et boire, car j'entends le grondement de la pluie. »
Le roi Acab monta pour aller manger et boire. Élie, de son côté, monta sur le sommet du Carmel, il se courba vers la terre et mit son visage entre ses genoux. 
Il dit à son serviteur : « Monte, et regarde du côté de la mer. » Le serviteur monta, regarda et dit : « Il n'y a rien. » Sept fois de suite, Élie lui dit : « Retourne. » 
La septième fois, le serviteur annonça : « Voilà un nuage qui monte de la mer, gros comme le poing. » Alors Élie dit au serviteur : « Va dire au roi Acab : 'Attelle ton char et descends de la montagne, avant d'être arrêté par la pluie. ' » 
Peu à peu, le ciel s'obscurcit de nuages, poussés par le vent, et il tomba une grosse pluie. Acab monta sur son char et partit pour la ville d'Isréel. 
La main du Seigneur s'empara du prophète ; Élie retroussa son vêtement et courut en avant d'Acab jusqu'à l'entrée de la ville d'Isréel. Le roi Acab avait épousé Jézabel, fille du roi de Sidon. Cette femme le poussa à l'idolâtrie, et devint, de ce fait, une véritable personnification de l'impiété et de l'infidélité au Dieu de l'Alliance.


Psaume 65(64),10abcd.10e-11.12-13. 


Tu visites la terre et tu l'abreuves, 
tu la combles de richesses ; 
les ruisseaux de Dieu regorgent d'eau : 
tu prépares les moissons. 

Ainsi, tu prépares la terre, 
tu arroses les sillons ; 
tu aplanis le sol, tu le détrempes sous les pluies, 
tu bénis les semailles. 

Tu couronnes une année de bienfaits ; 
sur ton passage, ruisselle l'abondance. 
Au désert, les pâturages ruissellent, 
les collines débordent d'allégresse. 




Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,20-26. 

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Je vous le déclare : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux. 
Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu'un commet un meurtre, il en répondra au tribunal. 
Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu'un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu'un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu. 
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, 
laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande. 
Accorde-toi vite avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison. 
Amen, je te le dis : tu n'en sortiras pas avant d'avoir payé jusqu'au dernier sou.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014   Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 EmptyJeu 12 Juin - 12:31

Homélie

Nous sommes au cœur du discours sur la montagne où Jésus nous invite à ajuster, à disposer nos cœurs pour entrer dans le Royaume. L’exemple des scribes et des pharisiens est donné par Jésus pour nous faire réagir. Leur justice est insuffisante parce qu’elle n’exprime pas un véritable ajustement de leur part aux mœurs du Royaume. Pour y parvenir Jésus propose une autre voie que celle de la stricte conformité aux prescriptions légales. En réalité, il n’ajoute rien à la Loi. Ce qu’il apporte réside dans l’interprétation nouvelle qu’il donne à ses préceptes. Cela apparaît clairement dans la manière dont il formule son enseignement : « Vous avez appris que… Eh bien moi, je vous dis… ».

La Loi condamne le meurtre. Eh bien, Jésus va étendre l’acte d’homicide au-delà de la stricte élimination physique de son prochain. Il va en dénoncer les racines cachées : la colère, l’insulte, la malédiction qui procèdent de la même logique intentionnelle d’éliminer celui qui me fait obstacle : « Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu'un commet un meurtre, il en répondra au tribunal. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu'un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu'un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu ».
Aucune de ces menaces n’est pourtant irréversible. Leur sévérité n’est qu’un appel à nous convertir, de la part d’un Dieu qui nous aime et ne veut pas que nous sombrions dans la mort à laquelle nous conduisent la colère, les paroles qui la manifestent et l'outrage qu'elles vont parfois jusqu’à exprimer.

Mais la conversion à Dieu passe toujours par la personne de l’autre, de ce frère en humanité qui est à mes côtés. Voilà pourquoi Jésus ajoute : « Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande. » A noter qu’il ne dit pas : « Si tu as quelque chose contre ton frère », mais « si ton frère a quelque chose contre toi », car avouons-le bien humblement, il nous est plus spontané de voir l’offense qui nous a été faite que celle que nous avons commise. Combien est donc pressante la nécessité de la réconciliation !

Notre offrande à l’autel ne prendra son sens et n'aura de valeur qu'en fonction de cette réconciliation préalable. Car nous ne sommes pas seuls devant l'autel. La dimension communautaire de notre foi et du culte que nous rendons à Dieu n’est pas accidentelle ou facultative mais essentielle et indispensable. En effet, notre Dieu est Père de tous les hommes. Toute offrande véritable et donc digne d’être agréée, ne peut jaillir qu’en action de grâce du don de la paternité divine et de la fraternité universelle qu’elle révèle et à laquelle elle conduit. Voilà pourquoi Dieu ne peut recevoir le sacrifice des chrétiens divisés entre eux. 
Jésus nous appelle donc à dépasser le cadre du légalisme judiciaire en nous ouvrant aux exigences de l’amour et de la miséricorde. C’est le seul lieu où nous pourrons rencontrer en vérité notre Dieu puisque c’est le chemin qu’Il a emprunté lui-même pour nous rejoindre.

« Seigneur, donne-nous de pouvoir t’adorer sans partage en ayant pour tout homme une vraie charité. Apprends-nous à vivre de ta miséricorde pour que ton règne vienne et que ta volonté de salut s’accomplisse sur la terre comme au ciel ».
Frère Elie

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Webmestre
Webmestre
Thierry

Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 53

Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014   Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 EmptyJeu 12 Juin - 12:32

Les saints du jour

Bienheureux Guy Vignotelli
(Guy de Cortone), frère mineur (✝ 1245)

Saint Guy de Cortone Il était un seigneur de condition très modeste, mais très hospitalier.
Les "Fioretti" de saint François racontent que le Poverello et ses compagnons furent reçus chez lui, leur lavant les pieds et leur offrant un excellent repas. Plusieurs jours plus tard, il vit saint François prier et c'est alors qu'il voulut devenir son disciple et vivre davantage encore la pauvreté. 
Devenu franciscain en 1211, il se retira dans une grotte près de Cortone et prêcha la pénitence aux populations voisines. 
Illustration: source Conférence des capucins en Italie - site en italien.
À Cortone en Toscane, vers 1245, le bienheureux Guy, prêtre. Disciple de saint François, il mena une vie de jeûnes, de pauvreté et d’humilité.

Saint Arsène de Konev
Fondateur d'un monastère dans l'ile de Konev (✝ 1447)
Natif de Novgorod, il se fit moine, d'abord au Mont Lisia, puis au monastère russe de l'Athos, visitant tous les autres monastères pour y recueillir ce qu'il jugeait utile à son âme. Au bout de trois ans, il revint dans son pays natal. Ayant reçu la bénédiction de son évêque, il fonda un monastère dans l'île de Konev après un séjour au monastère de Valaam dans le nord de la Russie, qu'il organisa selon le typikon (Règle) de la Sainte Montagne.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas

Nicolas

Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 48

Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014   Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 EmptyJeu 12 Juin - 14:09

Bonjour Thierry et merci pour ces beaux textes.




Jeudi 12 Juin 2014

De la férie

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 20 à 26



Discours sur la montagne : la nouvelle justice face à la Loi sur le meutre


Évangile + commentaire (audio)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]















Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 Empty
MessageSujet: Re: Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014   Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques et commentaire du jour : 12 Juin 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: