Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes Liturgiques du jour : 18 Novembre 2013

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Textes Liturgiques du jour : 18 Novembre 2013 Empty
MessageSujet: Textes Liturgiques du jour : 18 Novembre 2013   Textes Liturgiques du jour : 18 Novembre 2013 EmptyLun 18 Nov - 9:06

Lundi 18 Novembre 2013
Dédicace des Basiliques de Saint Pierre et de Saint Paul

33ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Premier Livre des Martyrs d'Israël 1 : 10à15, 41à43, 54à57, 62à64

La persécution d'Antiochus Épiphane

Dans la descendance des successeurs d'Alexandre le Grand, surgit un homme de péché, Antiochus Épiphane, fils du roi Antiochus le Grand. Il avait séjourné à Rome comme otage, et il devint roi en l'année 137 de l'empire grec.
À cette époque, surgirent en Israël des hommes infidèles à la Loi, et ils séduisirent beaucoup de gens, car ils disaient : « Allons, faisons alliance avec les nations qui nous entourent. En effet, depuis que nous avons rompu avec elles, il nous est arrivé beaucoup de malheurs. »
Ce langage parut judicieux, et quelques-uns, dans le peuple, s'empressèrent d'aller trouver le roi. Celui-ci leur permit d'adopter les usages des païens. Ils construisirent un gymnase à Jérusalem, selon la coutume païenne ; ils effacèrent les traces de leur circoncision, renièrent l'Alliance Sainte, s'associèrent aux païens, et se vendirent pour faire le mal.

Quelques années après, le roi Antiochus prescrivit à tous les habitants de son royaume de ne faire désormais qu'un seul peuple, et d'abandonner leurs coutumes particulières. Toutes les nations païennes se conformèrent à cet ordre. Parmi les Israélites, beaucoup suivirent volontiers la religion du roi, offrirent des sacrifices aux idoles, et profanèrent le sabbat.
Le 15 du neuvième mois de l'année 145, Antiochus éleva sur l'autel des sacrifices le Sacrilège Dévastateur, et, dans les villes de Juda autour de Jérusalem, ses partisans élevèrent des autels païens. Ils brûlèrent de l'encens aux portes des maisons et sur les places. Tous les Livres de la Loi qu'ils découvraient, ils Les jetaient au feu après les avoir lacérés. Si l'on découvrait chez quelqu'un un Livre de l'Alliance, si quelqu'un continuait à suivre la Loi, le décret du roi le faisait mettre à mort.

Cependant, beaucoup en Israël résistèrent et eurent le courage de ne manger aucun aliment impur. Ils acceptèrent de mourir pour ne pas être souillés par ce qu'ils mangeaient, et ne pas profaner l'Alliance Sainte ; et de fait, ils moururent. C'est ainsi qu'une terrible colère s'abattit sur Israël.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 118 (119) : 53et61, 134et150, 155et158

Mystère et Merveille de la Loi de DIEU

(Psaume 118 (119) entièrement)


R/ Fais-moi vivre, Seigneur, que je garde ta loi

Face aux impies, la fureur me prend,
car ils abandonnent Ta Loi.
Les pièges de l'impie m'environnent,
je n'oublie pas Ta Loi. R/

Rachète-moi de l'oppression des hommes,
que j'observe Tes Préceptes.
Ceux qui poursuivent le mal s'approchent,
ils s'éloignent de Ta Loi. R/

Le salut s'éloigne des impies
qui ne cherchent pas Tes Commandements.
J'ai vu les renégats : ils me répugnent,
car ils ignorent Ta Promesse. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 18 : 35à43

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Lumière du monde, JÉSUS CHRIST, celui qui marche à Ta Suite aura la Lumière de la Vie. Alléluia. (cf. Jn 8, 12)


Guérison d'un aveugle

Comme JÉSUS approchait de Jéricho, un aveugle qui mendiait était assis au bord de la route. Entendant une foule arriver, il demanda ce qu'il y avait. On lui apprit que c'était JÉSUS le Nazaréen qui passait.
Il s'écria : « JÉSUS, fils de David, aie pitié de moi ! »
Ceux qui marchaient en tête l'interpellaient pour le faire taire. Mais lui criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! »
JÉSUS s'arrêta et ordonna qu'on le Lui amène. Quand il se fut approché, JÉSUS lui demanda : « Que veux-tu que Je fasse pour toi ? — SEIGNEUR, que je voie ! »
Et JÉSUS lui dit : « Vois. Ta foi t'a sauvé. »
À l'instant même, l'homme se mit à voir, et il suivait JÉSUS en rendant Gloire à DIEU. Et tout le peuple, voyant cela, adressa ses Louanges à DIEU.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=18/11/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/







Guérison d'un aveugle













Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes Liturgiques du jour : 18 Novembre 2013
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: