Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes et commentaire de la parole du 8 Novembre 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Textes et commentaire de la parole du 8 Novembre 2012  Empty
MessageSujet: Textes et commentaire de la parole du 8 Novembre 2012    Textes et commentaire de la parole du 8 Novembre 2012  EmptyJeu 8 Nov - 12:05

Jeudi 8/11/2012
De la férie
31ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année B





(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens 3 : 3à8

Rien ne compte plus pour Paul, sauf la Connaissance du CHRIST

Frères, le peuple de DIEU, celui de la vraie circoncision, c'est nous, nous qui adorons DIEU selon Son ESPRIT, nous qui mettons notre orgueil dans le CHRIST JÉSUS et qui ne plaçons pas notre confiance dans les valeurs charnelles. J'aurais pourtant, moi aussi, des raisons de placer ma confiance dans les valeurs charnelles. Si quelqu'un pense avoir des raisons de le faire, moi, j'en ai bien davantage. J'ai reçu la circoncision quand j'avais huit jours ; je suis de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu fils d'Hébreux ; pour la Loi, j'étais un pharisien ; pour l'ardeur jalouse, j'étais un persécuteur de l'Église ; pour la justice que donne la Loi, j'étais irréprochable. Mais tous ces avantages que j'avais, je les ai considérés comme une perte à cause du CHRIST. Oui, je considère tout cela comme une perte à cause de ce bien qui dépasse tout : la Connaissance du CHRIST JÉSUS, mon SEIGNEUR. À cause de LUI, j'ai tout perdu ; je considère tout comme des balayures, en vue d'un seul avantage, le CHRIST.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 104 (105) : 2et3, 4à6, 5et7

Histoire de la Fidélité de DIEU
(Psaume 104 (105) entièrement)


R/ Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !

Chantez et jouez pour LUI,
redites sans fin Ses Merveilles ;
glorifiez-vous de Son NOM TRÈS SAINT :
joie pour les coeurs qui cherchent DIEU ! R/

Cherchez le SEIGNEUR et Sa Puissance,
recherchez sans trêve Sa Face ;
vous, la race d'Abraham Son Serviteur,
les fils de Jacob, qu'IL a choisis. R/

Souvenez-vous des merveilles qu'IL a faites,
de Ses Prodiges, des jugements qu'IL prononça.
Le SEIGNEUR, c'est LUI notre DIEU :
Ses Jugements font Loi pour l'Univers. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 15 : 1à10

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. Alléluia. (Lc 19, 10)


JÉSUS et les pécheurs : paraboles de la brebis perdue et de la drachme perdue

Les publicains et les pécheurs venaient tous à JÉSUS pour L'écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre LUI : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et IL mange avec eux ! »
Alors JÉSUS leur dit cette parabole : « Si l'un de vous a cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve ? Quand il l'a retrouvée, tout joyeux, il la prend sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses voisins ; il leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !' Je vous le dis : C'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le Ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion.
Ou encore, si une femme a dix pièces d'argent et en perd une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison, et chercher avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve ? Quand elle l'a retrouvée, elle réunit ses amies et ses voisines et leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la pièce d'argent que j'avais perdue !' De même, Je vous le dis : Il y a de la joie chez les Anges de DIEU pour un seul pécheur qui se convertit. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=08/11/2012

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/





JÉSUS et les pécheurs : paraboles de la brebis perdue et de la drachme perdue


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=313













Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes et commentaire de la parole du 8 Novembre 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: