Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012 Empty
MessageSujet: Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012   Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012 EmptyVen 19 Oct - 6:42

vendredi 19 Octobre





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le vendredi de la 28e semaine
du temps ordinaire





Lettre de saint Paul Apôtre
aux Éphésiens 1,11-14.


F
rères, dans le Christ,
Dieu nous a d'avance destinés à devenir son peuple;
car lui, qui réalise tout ce qu'il a décidé,

il a voulu que nous soyons ceux
qui d'avance avaient espéré dans le Christ,
à la louange de sa gloire.
Dans le Christ, vous aussi,
vous avez écouté la parole de vérité,
la Bonne Nouvelle de votre salut ;
en lui, devenus des croyants,
vous avez reçu la marque de l'Esprit Saint.
Et l'Esprit que Dieu avait promis,
c'est la première avance
qu'il nous a faite sur l'héritage
dont nous prendrons possession au jour de la délivrance finale,
à la louange de sa gloire.





Psaume 33(32),1-2.4-5.12-13.

C
riez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
Hommes droits, à vous la louange !
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu'il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu,
heureuse la nation qu'il s'est choisie pour domaine !
Du haut des cieux, le Seigneur regarde :
il voit la race des hommes.





Évangile de Jésus-Christ
selon saint Luc 12,1-7.


C
omme la foule s'était rassemblée
par dizaines de milliers,
au point qu'on s'écrasait,
Jésus se mit à dire,
en s'adressant d'abord à ses disciples :
« Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens,
c'est-à-dire de leur hypocrisie.

Tout ce qui est voilé sera dévoilé,
tout ce qui est caché sera connu.
Aussi tout ce que vous aurez dit
dans l'ombre sera entendu au grand jour,
ce que vous aurez dit à l'oreille
dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits.
Je vous le dis, à vous mes amis :
ne craignez pas ceux qui tuent le corps,
et après cela ne peuvent rien faire de plus.
Je vais vous montrer qui vous devez craindre :
craignez celui qui, après avoir tué,
a le pouvoir d'envoyer dans la géhenne.
Oui, je vous le dis :
c'est celui-là que vous devez craindre.
Est-ce qu'on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous ?
et pas un seul n'est indifférent aux yeux de Dieu.
Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés.
Soyez sans crainte :
vous valez plus que tous les moineaux du monde.





Commentaire du jour :
Saint Jean Eudes (1601-1680),
prêtre, prédicateur,
fondateur d'instituts religieux
Le Royaume de Jésus, II, 30
(OC I, p. 238-239)



« Jetez en Dieu
tous vos soucis,
car il a soin de vous »
(1P 5,7)



Notre très aimable Sauveur nous assure en divers lieux de ses saintes Écritures qu'il est dans un soin et dans une vigilance continuelle au regard de nous, qu'il nous porte et qu'il nous portera toujours lui-même dans son sein, dans son cœur et dans ses entrailles. Et il ne se contente pas de dire une fois ou deux qu'il nous porte en cette façon, mais il le dit et le redit jusqu'à cinq fois en un même lieu.

Et ailleurs, même s'il puisse se trouver une mère qui en vienne à oublier l'enfant qu'elle a porté dans ses entrailles, lui pourtant ne nous oubliera jamais ; qu'il nous a écrit en ses mains, afin de nous avoir toujours devant ses yeux ; que quiconque nous touche, touche la prunelle de ses yeux ; que nous ne devons point être inquiets des choses qui nous sont nécessaires pour le vivre et le vêtir, qu'il sait bien que nous avons besoin de ces choses-là, et qu'il en a soin pour nous ; qu'il a compté tous les cheveux de notre tête, que pas un d'eux ne périra ; que son Père nous aime comme il l'aime lui, et qu'il nous aime comme son Père l'aime ; qu'il veut que nous soyons là où il est, c'est-à-dire que nous soyons reposant avec lui dans le sein et dans le cœur de son Père.

(Références bibliques : Is 46,3-4; 49,15-17; Za 2,12; Mt 6,31-3; 10,30; Lc 21,18; Jn 17,26; 15,9; 17,24; 1,2)



Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





____________________________________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Prières

Prière d'introduction


Tu me scrutes, Seigneur, et Tu sais ! (...)
De très loin, Tu pénètres mes pensées. (...)
Tous mes chemins Te sont familiers.
Avant qu’un mot ne parvienne à mes lèvres,
déjà, Seigneur, Tu le sais... (extraits du Psaume 138 (139)).
Seigneur, j’ai confiance en Toi et je T’ouvre mon cœur.
Viens dans mon âme, fais-y briller Ta lumière.




Demande

Seigneur, aide-moi à être honnête à Ton égard,
devant mes frères
et devant moi-même
et à vivre dans la lumière.




Points de réflexion

1. Méfiez-vous du levain des pharisiens.
Le Seigneur nous met en garde contre l’esprit des pharisiens,
auquel correspond une tentation de toute époque
et qui est la source des misères :
la tentation de l’hypocrisie.
Aujourd’hui, cette culture s’appelle "relativisme" ou "tolérance" ;
bonne en apparence, elle tue la justice et la vérité et couvre les plaies qu’elle engendre.
Lorsqu’on jette un regard sur les souffrances du monde, sur les foyers
"où Dieu pleure", comme les nomme le père Werenfried van Straaten O Praem,
il serait hypocrite, voire cynique,
de parler de tolérance et derelativisme à l’égard des "vérités" philosophico-politiques ou socio-religieuses
qui causent ces souffrances.
Le levain du royaume de Dieu, mentionné par Jésus dans une parabole (cf. Mt 13, 33),
est celui de la vie surnaturelle et de l’oeuvre caritative,
qui transforme par des liens de justice et d’amour véritables toute la culture.


2. "Tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu".
Nul doute que lorsque nous avons recours à un médecin ou à un psychologue,
nous n’hésiterons pas à lui dévoiler tout ce qu’il doit savoir pour nous guérir,
confiants en son obligation au secret professionnel
ainsi qu’en son bon sens de respect de la dignité de la personne.
En est-il pareil à l’égard du représentant de Dieu, le prêtre,
qui agit au nom du Christ pour pardonner les péchés ?
Tout ce que l’on cache à Dieu ou que l’on justifie en le déclarant "péché mignon"
se retournera contre nous.
Faire la vérité devant Dieu permet de redresser le chemin, avant qu’il ne soit trop tard.
Dans les cas plus graves, ce qui s’est passé en cachette éclate en scandale 15-20 ans plus tard.
Et ceci est encore un événement de miséricorde,
car mieux vaut réparer les péchés en cette vie
et perdre son trône de vaine gloire sur la terre,
que de tomber avec cette même parure dans la géhenne.


3. Ce qui, ici, semble être un reproche réservé au groupe des pharisiens,
s’adresse donc aussi à nous.
Il nous est facile d’accuser les autres (par exemple de pharisaïsme),
mais c’est justement en cela que consiste leur hypocrisie.
La même tentation nous assaille à tour de bras, et se manifeste lorsque,
par exemple, le respect humain nous paralyse à dire la vérité, à témoigner de notre foi.
Jésus n’exprime pas son avertissement en vain ;
il s’agit de mon salut éternel et de celui de mon prochain :
"craignez celui qui a le pouvoir de vous envoyer dans la géhenne".
Si, dans mon comportement, je témoigne de crainte devant ceux
qui peuvent me critiquer ou se venger sur moi,
quelle crédibilité en tirerai-je pour la foi dans le salut de Dieu ?
Qu’avons-nous à craindre si nous sommes portés par la divine Providence :
"Vous valez plus que tous les moineau du monde".
Le chemin de la béatitude ne se trouve-t-il pas là -
"heureux êtes-vous si l’on vous persécute à cause de moi"
(cf. Mt 5, 11) ?




Dialogue avec le Christ

Seigneur, nous sommes nombreux à Te chercher en ce qui nous donne de l'espérance ?
tant, que nous sommes prêts à T'écraser.
Aide-nous à ne pas Te chercher dans les vaines espérances,
là où cela nous convient,
mais à Te trouver là où Tu Te caches,
dans la solitude de nos églises et dans l'humilité du service
que l'on peut Te rendre.



Résolution

Je ferai un examen de conscience sur mon témoignage de foi dans mon entourage païen.


Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
Invité
Invité



Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012 Empty
MessageSujet: Re: Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012   Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012 EmptyVen 19 Oct - 8:46

Vendredi 19/10/2012
Saint Jean de Brébeuf et Saint Isaac Jogues, Prêtres et leurs Compagnons ; Martyrs
Saint Paul de la Croix, Prêtre

28ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année B




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 12 : 1à7

Proclamer sans crainte la Bonne Nouvelle


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=293













Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes et commentaire de la parole du 19 Octobre 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: