Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août

Aller en bas 
AuteurMessage
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août Empty
MessageSujet: Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août   Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août EmptyDim 19 Aoû - 23:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le lundi de la 20e semaine
du temps ordinaire






Livre d'Ézéchiel 24,15-24.


L
a parole du Seigneur me fut adressée :
« Fils d'homme, je vais te prendre subitement ta femme, la joie de tes yeux.
Et tu ne feras pas de lamentation,
tu ne gémiras pas,
tu ne laisseras pas couler tes larmes.

Pleure en silence, ne prends pas le deuil ;
enroule ton turban sur ta tête,
chausse tes sandales,
ne voile pas tes lèvres,
ne prends pas le repas funéraire. »

Le matin, je parlais encore au peuple,
et le soir ma femme mourut.
Le lendemain matin, je fis ce qui m'avait été ordonné.

Les gens me dirent :
« Vas-tu nous expliquer ce que tu fais là ?
Qu'est-ce que cela veut dire pour nous ? »

Je leur répondis :
« La parole du Seigneur m'a été adressée :

Dis à la maison d'Israël :
Parole du Seigneur Dieu :
Je vais profaner mon sanctuaire,
votre fierté et votre force,
la joie de vos yeux,
la passion de votre cœur.
Vos fils et vos filles, qui sont restés à Jérusalem,
tomberont par l'épée.

Vous ferez alors comme je viens de faire :
vous ne voilerez pas vos lèvres,
vous ne prendrez pas le repas funéraire,

vous mettrez vos turbans,
et vous chausserez vos sandales.
Vous ne ferez pas de lamentation,
vous ne pleurerez pas.
Mais à cause de vos péchés,
vous dépérirez, et vous gémirez tous ensemble.

Ézékiel sera pour vous un présage :
tout ce qu'il a fait, vous le ferez.
Et quand cela arrivera, vous saurez que je suis le Seigneur Dieu. »






Livre du Deutéronome 32,18-19.20.21.

T
u oublies le Rocher qui t'a mis au monde ;
le Dieu qui t'a engendré, tu le dédaignes.
Le Seigneur l'a vu : et de colère
il a repoussé ses fils et ses filles.

Il dit :
« Je leur cacherai ma face, et je verrai ce qui leur arrivera ;
oui, c'est une engeance pervertie, ce sont des enfants sans foi.

« Ils m'ont bravé par un dieu de rien,
exaspéré par leurs vaines idoles,
je vais les braver par un peuple de rien,
les exaspérer par des gens stupides. »





Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 19,16-22.

Q
uelqu'un s'approcha de Jésus et lui dit :
« Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »

Jésus lui dit :
« Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon ?
Il n'y a qu'un seul être qui soit bon !
Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. -

Lesquels ? » lui dit-il. Jésus reprit :
« Tu ne commettras pas de meurtre.
Tu ne commettras pas d'adultère.
Tu ne commettras pas de vol.
Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère.
Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Le jeune homme lui dit :
« Tout cela, je l'ai observé : que me manque-t-il encore ? »

Jésus lui répondit :
« Si tu veux être parfait,
va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres,
et tu auras un trésor dans les cieux.
Puis viens, suis-moi. »

A ces mots, le jeune homme s'en alla tout triste,
car il avait de grands biens.






Commentaire du jour :
Récit de trois compagnons de saint François d'Assise (v. 1244)
§ 27-29 (trad. Debonnets, Documents, p. 828)



La joie du détachement spirituel



Un jour, en secret, Messire Bernard s'approcha de François, qui n'avait encore aucun compagnon. « Frère, dit Bernard, pour l'amour de mon Seigneur qui me les a confiés, je veux distribuer tous mes biens, de la manière qui te paraîtra la plus appropriée. » François répondit : « Demain, nous irons à l'église et le livre des Évangiles nous fera connaître de quelle manière le Seigneur enseigna ses disciples ». Le matin donc, ils se levèrent et, en compagnie d'un autre homme appelé Pierre qui lui aussi désirait devenir frère, ils se rendirent à l'église... Ils entrèrent pour prier et, parce qu'ils étaient sans instruction et ne savaient pas où trouver la parole de l'Évangile sur la renonciation au monde, ils demandaient au Seigneur qu'il daigne leur montrer sa volonté dès la première ouverture du livre.

Leur prière terminée, le bienheureux François prit le livre fermé et, agenouillé devant l'autel, il l'ouvrit. A la première ouverture se présenta ce conseil du Seigneur : « Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu possèdes et donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ». A cette découverte le bienheureux François se réjouit beaucoup et rendit grâces à Dieu. Mais comme il avait une vraie dévotion à la Trinité, il voulut avoir la confirmation par un triple témoignage. Il ouvrit donc le livre une seconde et une troisième fois. A la seconde ouverture il trouva : « N'emportez rien sur la route » (Lc 9,3) et à la troisième : « Celui qui veut me suivre doit renoncer à soi-même » (Lc 9,23)... François dit : « Frères, voilà notre vie et notre règle, et celle de tous ceux qui voudront se joindre à notre groupe. Allez, et ce que vous avez entendu, faites-le ! »

Bernard, qui était très riche, s'en alla ; en vendant tout ce qu'il possédait, il réunit une grande somme d'argent dont il distribua la totalité aux pauvres de la ville... A partir de cette heure, tous trois vécurent suivant la règle du saint Évangile que le Seigneur leur avait montrée. C'est ce que le bienheureux François dit dans son Testament : « C'est le Seigneur lui-même qui m'a révélé que je devais vivre selon la forme du saint Évangile ».


Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


___________________________________________________________________





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Les méditations
Le jeune homme riche




Prière d'introduction

O mon bon Jésus je veux passer ce petit moment de prière avec Toi pour que Tu m’apprennes ce que Tu veux de moi et me donnes la grâce de le faire.


Demande

Seigneur aide-moi à chercher ta volonté et ensuite à la suivre avec amour et intensité.


Points de réflexion

1. L’évangile sur lequel nous allons réfléchir aujourd’hui est un évangile assez dur. En effet, c’est une bien triste histoire que ce jeune homme, enthousiaste et bon religieux, qui devant l’invitation du Christ à le suivre ne sent pas la force de laisser sa sécurité, c’est-à-dire ses biens entre autre, et à sauter dans ce vide apparent qui consisterai à suivre le Christ mettant toute sa confiance en lui. Ce n’est pourtant pas chose impossible, les apôtres l’ont fait et tant de jeunes hommes et femmes le feront durant les siècles à venir.


2. Il y a évidement beaucoup de points de réflexion possibles, mais limitons nous à un. Il est malheureusement très probable que notre jeune homme en question se cherchait plutôt lui-même et non Dieu, d’où sa question : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? » En fait ce qui l’intéresse c’est la vie éternelle et non suivre le maître au bout du monde par amour pour Dieu. Donc oui, il suit les commandements car il ne veut pas finir en enfer, mais il se rendait bien compte que sa fidélité n’était pas assez authentique d’où sa question au Seigneur.

3. Cet évangile peut donc bien être compris comme une mise en garde au chrétien du dimanche qui se croit « sauver » parce qu’il va à la messe du dimanche et suit les commandements. Mais le Seigneur il veut aimer et être aimer. Donc en effet le Seigneur veut que l’on suive les commandements de son Père et reçoivent les sacrements, mais c’est par amour qu’il faut le faire sinon ils perdent leur sens entièrement.


Dialogue avec le Christ

Ô mon Dieu, aide-moi à faire Ta volonté par ce que je veux Te plaire et T’aimer et non parce que je me sens obligé ou par ce que j’ai peur de Toi.


Résolution


Essayer cette semaine de consciemment agir une fois par amour pour le Christ et non jusque parce qu’il faut. Par exemple en allant à la messe le dimanche, où en faisant une tache ménagère pénible, ou encore un luttant contre une tentation.



Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
Invité
Invité



Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août Empty
MessageSujet: Re: Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août   Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août EmptyLun 20 Aoû - 8:38

Lundi 20/8/2012
Saint Bernard, Abbé et Docteur de l’Eglise

20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc)
Année B




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 19 : 16à22

Le jeune homme riche


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=233













Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes et Commentaires de La Parole en ce Lundi 20 Août
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: