Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux

Partagez
 

 Textes et commentaires de la Parole en ce 17 Juillet 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Textes et commentaires de la Parole en ce 17 Juillet 2012 Empty
MessageSujet: Textes et commentaires de la Parole en ce 17 Juillet 2012   Textes et commentaires de la Parole en ce 17 Juillet 2012 EmptyMar 17 Juil - 8:25

Mardi 17/7/2012
15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année B





(Première lecture)
Livre d'Isaïe 7 : 1à9

DIEU protégera son peuple menacé, si celui-ci croit en LUI

Au temps d'Acaz, roi de Juda, Raçône, roi de Syrie, et Pékah, roi d'Israël, montèrent contre Jérusalem pour l'attaquer, mais ils ne purent lui donner l'assaut.
Lorsqu'on apprit, au palais du roi, que l'armée syrienne avait pris position en Éphraïm, le roi et son peuple furent secoués comme les arbres de la forêt sont secoués par le vent.
Le SEIGNEUR dit alors à Isaïe : « Avec ton fils qui s'appelle 'Un-reste-reviendra', va trouver Acaz, au bout du canal du réservoir supérieur, sur la route du Champ-du-Foulon.
Tu lui diras : 'Garde ton calme, ne crains pas, ne va pas perdre cœur devant ces deux bouts de tisons fumants, à cause de la colère bruyante du roi de Syrie et du roi d'Israël.
Oui, la Syrie a décidé ta perte, en accord avec Éphraïm et le roi d'Israël. Ils ont dit :
Marchons contre le royaume de Juda, pour l'intimider ; pénétrons chez lui pour l'obliger à se rendre, et nous lui imposerons comme roi le fils de Tabéel.
Mais voici ce que dit le SEIGNEUR DIEU : Cela ne tiendra pas, cela ne sera pas,
car la capitale de la Syrie, c'est Damas, et le chef de Damas, ce n'est que Raçône ;
la capitale d'Éphraïm, c'est Samarie, et le chef de Samarie, ce n'est que Pékah. Or, dans soixante-cinq ans, Éphraïm, écrasé, cessera d'être un peuple. Si vous ne tenez pas à Moi, vous ne pouvez pas tenir.' »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 47 (48) : 2et3ab, 3cd et 4, 5et6, 7et8

La cité du Grand ROI

Chant. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.
(Psaume 47 (48) entièrement)



R/ Jérusalem, cité de DIEU, le SEIGNEUR te maintient pour toujours !

IL est grand, le SEIGNEUR, Hautement Loué,
dans la ville de notre DIEU,
Sa Sainte Montagne, altière et belle,
joie de toute la terre. R/

La montagne de Sion, c'est le pôle du monde,
la cité du Grand ROI ;
DIEU se révèle, en Ses Palais,
vraie citadelle. R/

Voici que des rois s'étaient ligués,
ils avançaient tous ensemble ;
ils ont vu, et soudain stupéfaits,
pris de panique, ils ont fui. R/

Et voilà qu'un tremblement les saisit :
douleurs de femme qui accouche ;
un vent qui souffle du désert
a brisé les vaisseaux de Tarsis. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 20à24

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur. Alléluia. (cf. Ps 94, 08)


Malédiction aux villes qui ne se sont pas converties

JÉSUS se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de Ses Miracles, parce qu'elles ne s'étaient pas converties :
« Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que les gens y auraient pris le vêtement de deuil et la cendre en signe de pénitence.
En tout cas, Je vous le déclare : Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous, au jour du Jugement.
Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu'au ciel ? Non, tu descendras jusqu'au séjour des morts ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, cette ville subsisterait encore aujourd'hui.
En tout cas, Je vous le déclare : le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi, au jour du Jugement. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/07/2012

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/




Malédiction aux villes qui ne se sont pas converties


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=199















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes et commentaires de la Parole en ce 17 Juillet 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: