Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin

Aller en bas 
AuteurMessage
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin Empty
MessageSujet: Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin   Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin EmptyMar 26 Juin - 7:29

Le mardi de la 12e semaine du Temps Ordinaire



Deuxième livre des Rois 19,9b-11.14-21.31-35a.36.



Sennakérib, roi d'Assyrie,
envoya des messagers dire de sa part à Ézékias, roi de Juda :
« Ne te laisse pas tromper par ton Dieu, en qui tu mets ta confiance, et ne dis pas :
'Jérusalem ne tombera pas aux mains du roi d'Assyrie ! '
Tu sais bien que les rois d'Assyrie ont exterminé tous les peuples qu'ils ont conquis ;
et toi seul, tu serais épargné ? »
Ézékias prit la lettre apportée par les messagers et il la lut.
Puis il monta au Temple, déplia la lettre devant le Seigneur,
et lui adressa cette prière :

« Seigneur, Dieu d'Israël, toi qui sièges sur les Kéroubim,
tu es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre,
c'est toi qui as fait le ciel et la terre.
Prête l'oreille, Seigneur, et entends, ouvre les yeux, Seigneur, et vois !

Écoute le message envoyé par Sennakérib pour insulter le Dieu vivant.
Il est vrai que les rois d'Assyrie ont ravagé les nations et leur territoire
et ont brûlé leurs dieux :

en réalité, ce n'étaient pas des dieux, mais l'ouvrage de mains d'hommes,

fait avec du bois et de la pierre ; c'est pourquoi ils ont été anéantis.
Je t'en supplie, Seigneur, notre Dieu,
sauve-nous de la main de Sennakérib,
et tous les rois de la terre sauront que tu es le seul Dieu ! »
Alors le prophète Isaïe, fils d'Amots, envoya dire à Ézékias :

« Ainsi parle le Seigneur, Dieu d'Israël :

J'ai entendu la prière que tu m'as adressée au sujet de Sennakérib, roi d'Assyrie.
Voici la parole que le Seigneur a prononcée contre lui :

Elle te méprise, elle te raille, la vierge, la fille de Sion.

Elle hoche la tête pour se moquer de toi, la fille de Jérusalem.
Oui, un reste sortira de Jérusalem, et des survivants, de la montagne de Sion.

C'est l'amour jaloux du Seigneur qui fera cela !
Et voici ce que dit le Seigneur sur le roi d'Assyrie :

Il n'entrera pas dans cette ville, il ne lui lancera pas une seule flèche,

il ne lui opposera pas un seul bouclier, il n'élèvera pas un seul remblai :
à peine arrivé, il repartira par le même chemin.

Non, il n'entrera pas dans cette ville, oracle du Seigneur.
Je protégerai cette ville, je la sauverai à cause de moi et de mon serviteur David. »
La nuit même, l'ange du Seigneur alla dans le camp assyrien
et frappa cent quatre-vingt-cinq mille hommes.
Le matin, quand on se leva, on ne voyait que des cadavres.
Sennakérib leva le camp. Il revint à Ninive et n'en sortit plus.





Psaume 48(47),2-3ab.3cd-4.10-11ab.



Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
dans la ville de notre Dieu,
sa sainte montagne, altière et belle,
joie de toute la terre.

La montagne de Sion, c'est le pôle du monde,
la cité du grand roi ;
Dieu se révèle, en ses palais,
vraie citadelle.

Dieu, nous revivons ton amour
au milieu de ton temple.
Ta louange, comme ton nom,
couvre l'étendue de la terre.




Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7,6.12-14.



Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il leur disait :
" Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens;
vos perles, ne les jetez pas aux cochons,
pour éviter qu'ils les piétinent puis se retournent pour vous déchirer.
Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous,

faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l'Écriture : la Loi et les Prophètes.
« Entrez par la porte étroite.

Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ;

et ils sont nombreux, ceux qui s'y engagent.
Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ;

et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent.






Commentaire du jour :
Saint Benoît (480-547),
moine, copatron de l'Europe
La Règle, Prologue
(trad. Dumas, Cerf 1967, p. 34s rev.)


« Entrez par la porte étroite »


Le Seigneur, se cherchant un ouvrier dans la foule à laquelle il lance ses appels, dit : « Qui est celui qui veut la vie et souhaite voir des jours heureux ? » (Ps 33,13) Si, entendant cela, tu réponds : « Moi ! », Dieu te dit : « Si tu veux avoir la vie, la vie vraie et éternelle, garde ta langue du mal, et que tes lèvres ne disent pas de parole trompeuse. Détourne-toi du mal et accomplis le bien, recherche la paix et poursuis-la » (Ps 33,14-15)... Quoi de plus doux pour nous, frères très chers, que cette voix du Seigneur qui nous invite ? Voici que, dans sa bonté, le Seigneur nous indique le chemin de la vie. Ayant donc ceint nos reins (Ep 6,14) de la foi et de la pratique des bonnes actions, sous la direction de l'Évangile, avançons sur ses routes, afin que nous méritions de voir celui qui nous a appelés dans son Royaume (1Th 2,12). Si nous voulons habiter dans les tentes de ce Royaume, à moins d'y courir par les bonnes actions, on n'y parvient absolument pas. Avec le prophète, interrogeons le Seigneur et disons-lui : « Seigneur, qui habitera sous ta tente ? Qui reposera sur ta montagne sainte ? » (Ps 14,1) Après cette demande, frères, écoutons le Seigneur nous répondre en nous montrant le chemin...


Nous allons donc établir une école du service du Seigneur, où nous espérons n'établir rien de rigoureux, rien d'accablant. Mais s'il se présentait quelque chose d'un petit peu sévère, exigé pour une raison de justice à cause de la correction des vices et du maintien de la charité, ne fuis pas aussitôt, frappé de terreur, le chemin du salut, où l'on ne doit s'engager que par une porte étroite. D'ailleurs, grâce aux progrès de la vie et de la foi, le cœur dilaté, dans l'ineffable douceur de l'amour, on court dans la voie des commandements de Dieu (Ps 118,32). Ainsi, ne nous écartant jamais de son enseignement et persévérant dans sa doctrine...jusqu'à la mort, nous participerons par la patience aux souffrances du Christ (1P 4,13) pour que nous méritions d'avoir part aussi à son Royaume.

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
Invité
Invité



Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin Empty
MessageSujet: Re: Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin   Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin EmptyMar 26 Juin - 8:37

Mardi 26/6/2012
12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année B




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 6, 12à14

Discours sur la montagne : trois paroles sur la vraie vie


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=178













Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes et Commpentaires de l'Evangile du Mardi 26 Juin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: