Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux

Partagez
 

 Lecture du jour + Homélie du 23 Juin 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Lecture du jour + Homélie du 23 Juin 2011 Empty
MessageSujet: Textes du jour et commentaires : Jeudi 23 Juin 2011   Lecture du jour + Homélie du 23 Juin 2011 EmptyJeu 23 Juin - 8:17

Jeudi 23/6/2011
De la férie
12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année A




Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/06/2011

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/



Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 21à29


Les deux maisons


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=174


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.



Lien vidéo :
http://webtvcn.fr/?p=44307

Vu et écouté sur le site :
http://www.webtvcn.eu/









Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Lecture du jour + Homélie du 23 Juin 2011 Empty
MessageSujet: Lecture du jour + Homélie du 23 Juin 2011   Lecture du jour + Homélie du 23 Juin 2011 EmptyJeu 23 Juin - 9:16

année : A | impaire
temps : temps ordinaire
semaine : jeudi, 12ème semaine
couleur : Vert
Lectures choisies : Férie
Fêtes à souhaiter : Audrey



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Livre de la Genèse 16, 1-12 ; 15-16
Psaume 106 (105), 1-4ab ; 4c-5
Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7, 21-29



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Livre de la Genèse 16, 1-12 ; 15-16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Saraï, la femme d'Abram, ne lui avait pas donné d'enfant. Elle avait une esclave égyptienne, nommée Agar, et elle dit à Abram : « Écoute-moi : le Seigneur ne m'a pas donné d'enfant. Va donc vers mon esclave ; grâce à elle, peut-être aurai-je un fils. » Abram fut d'accord avec Saraï. (Il y avait dix ans qu'il résidait au pays de Canaan.) Saraï prit Agar l'Égyptienne, son esclave, et la donna pour femme à son mari Abram. Celui-ci alla vers Agar, et elle conçut. Quand elle se vit enceinte, elle se mit à mépriser sa maîtresse.
Saraï dit à Abram : « Que ma honte retombe sur toi! C'est moi qui ai mis mon esclave dans tes bras, et, depuis qu'elle est enceinte, elle me méprise. Que le Seigneur soit juge entre toi et moi! »
Abram lui répondit : « Ton esclave t'appartient, agis avec elle comme tu voudras. »
Saraï maltraita tellement Agar que celle-ci prit la fuite. L'ange du Seigneur la rencontra dans le désert, près d'une source, celle qui est sur la route de Shour.
L'ange lui dit : « Agar, esclave de Saraï, d'où viens-tu et où vas-tu ? » Elle répondit : « Je fuis ma maîtresse Saraï. » L'ange lui dit : « Retourne chez ta maîtresse, et humilie-toi devant elle. »
Il ajouta : « Je te donnerai une descendance tellement nombreuse qu'il sera impossible de la compter. »
Il lui dit encore : « Tu es enceinte, tu vas enfanter un fils, et tu lui donneras le nom d'Ismaël (c'est-à-dire : Dieu entend), car le Seigneur a été attentif à ton humiliation. Cet enfant sera indépendant comme l'âne sauvage : sa main se dressera contre tous, et la main de tous contre lui ; là où il habitera, il tiendra tête à tous ses frères.
Agar enfanta un fils à Abram, qui lui donna le nom d'Ismaël. Il avait quatre-vingt-six ans quand Agar le rendit père d'Ismaël.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Psaume 106(105),1-4ab ; 4c-5

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Rendez grâce au Seigneur : Il est bon!
Éternel est son amour!
Qui dira les hauts faits du Seigneur,
qui célébrera ses louanges ?

Heureux qui pratique la justice,
qui observe le droit en tout temps!
Souviens-toi de moi, Seigneur,
dans ta bienveillance pour ton peuple ;

Toi qui le sauves, visite-moi :
que je voie le bonheur de tes élus ;
que j'aie part à la joie de ton peuple,
à la fierté de ton héritage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7, 21-29


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Il ne suffit pas de me dire : ' Seigneur, Seigneur! ', pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront : ' Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? 'Alors je leur déclarerai : ' Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal! ' Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. » Jésus acheva ainsi son discours. Les foules étaient frappées par son enseignement, car il les instruisait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Commentaire du jour

Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582),
carmélite, docteur de l'Église

Le Château intérieur, 4èmes demeures, ch. 3



Écouter dans le château construit sur le roc


Quand Dieu nous en accorde la grâce, elle nous aide singulièrement à le chercher en nous-mêmes. En effet, on le trouve mieux et de manière plus profitable en soi que dans les choses créées ; c'est là que saint Augustin l'a trouvé, comme il nous le raconte, après l'avoir cherché en beaucoup d'endroits. N'allez pas croire cependant que vous l'obtiendrez par la simple réflexion, en considérant que Dieu est au-dedans de vous, ou à l'aide de l'imagination, en vous le représentant en vous. Cette méthode est bonne, c'est là une excellente méthode de méditer, elle est fondée sur la vérité, puisque de fait Dieu est au-dedans de nous ; mais il ne s'agit pas de cette façon de faire qui est au pouvoir de chacun, avec le secours de Dieu, bien entendu! Ce dont je parle est différent : quelquefois on n'a même pas encore commencé à penser à Dieu que déjà on se trouve à l'intérieur de notre « château intérieur » sans savoir comment on y est entré...

Ce recueillement surnaturel n'a pas lieu quand nous le voulons, mais seulement quand il plaît à Dieu de le donner. Je suis persuadée que si le Seigneur l'accorde, c'est à des personnes qui ont renoncé aux choses de ce monde..., du moins dans leurs désirs. Ces gens-là, Dieu les appelle d'une manière toute particulière à la vie intérieure ; s'ils savent correspondre à ses avances, il ne se bornera pas à leur accorder cette grâce, dès lors qu'il commence à les faire monter.

Qu'ils louent le Seigneur grandement, car il n'est que trop juste de reconnaître cette grâce, et leur reconnaissance les dispose à recevoir encore mieux. Car ce recueillement est une disposition à écouter Dieu : l'âme doit donc éviter de discourir pour être attentive à ce que le Seigneur opère en elle... A ce qu'il me semble, dans cette œuvre spirituelle, celui-là fait plus qui est moins porté à penser et à vouloir agir. Ce que nous avons à faire, c'est de nous tenir comme des pauvres très nécessiteux en présence d'un Roi qui est riche et puissant : ils élèvent la voix pour demander, puis ils baissent les yeux et attendent humblement. Quand il nous semble que Dieu, secrètement, nous fait comprendre qu'il nous écoute, il est bon alors de nous taire, dès lors qu'il nous a permis de nous approcher de lui.
Lien:http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=commentary&localdate=20110623


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Il ne suffit pas de me dire : ‘ Seigneur, Seigneur! ’, pour entrer dans le Royaume des cieux » ; les beaux-parleurs n’ont qu’à bien se tenir! Le Seigneur n’est pas dupe… À première vue, Jésus veut rendre justice à ceux qui mettent en pratique, souvent dans la discrétion, les commandements de Dieu, en dénonçant ceux qui se contentent de beaux discours.

Pourtant, la liste des œuvres de ceux que Jésus rejette est édifiante : « Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? ». Ils n’ont pas fait que des beaux discours, ils se sont engagés généreusement et au nom du Christ! Comment est-il possible que Jésus leur dise : « écartez-vous de moi, vous qui faites le mal » ?

Parce qu’il ne suffit pas d’invoquer (magiquement) le nom de Jésus pour faire le bien. Le Royaume est réservé aux enfants de Dieu, aux fils du Père. Ceux-là seuls sont connus de Jésus et son proche de Dieu. On ne devient pas fils de Dieu en revendiquant des œuvres mais en accueillant ce don de Dieu.

Que ces paroles très fermes du Seigneur Jésus nous servent de critère de discernement : tout ce que nous faisons de nous-mêmes et par nous-mêmes est sans valeur. « Vous qui faites le mal! », dit Jésus. Les actes qui ne sont pas accomplis sous la conduite de l’Esprit filial ne peuvent être bons. La seule manière de témoigner en vérité est de faire la volonté du Père, c’est-à-dire de choisir une dépendance radicale vis-à-vis de lui.

Seigneur Jésus, donne-nous de « mettre en pratique » ta parole et de construire notre vie selon la volonté de notre Père des Cieux. Alors les éléments du monde pourront bien se déchaîner, ils ne détruiront jamais ce que Dieu bâti à travers son serviteur. Nous serons devenus des serviteurs inutiles, des bâtisseurs du Royaume, des fils de Dieu.
Frère Dominique
Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
 
Lecture du jour + Homélie du 23 Juin 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: