Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
marielle

marielle

Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 48

Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011   Empty
MessageSujet: Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011    Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011   EmptyMar 7 Juin - 9:23

année : A | impaire
temps : temps pascal
semaine : mardi, 7ème semaine
couleur : Blanc
Lectures choisies : Férie du Temps Pascal
Fêtes à souhaiter : Gilbert ; Maïté



Le mardi de la 7e semaine de Pâques


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Livre des Actes des Apôtres 20, 17-27
Psaume 68 (67), 10-11 ; 20-21
Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 17 ; 1-11a



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Livre des Actes des Apôtres 20, 17-27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paul, se hâtant de revenir à Jérusalem après avoir traversé la Grèce, avait fait escale à Milet. De là il envoya un message à Ephèse pour convoquer les Anciens de cette Église. Quand ils furent auprès de lui, il leur adressa la parole : « Vous savez comment je me suis comporté tout le temps où j'étais avec vous, depuis le jour de mon arrivée dans ce pays d'Asie. J'ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les larmes, et au milieu des épreuves provoquées par les complots des Juifs. Vous savez que je n'ai rien négligé de ce qui pouvait vous être utile ; au contraire, j'ai prêché, je vous ai instruits en public ou dans vos maisons. J'adjurais les Juifs et les païens de se convertir à Dieu et decroire en notre Seigneur Jésus. Et maintenant, me voici contraint par l'Esprit de me rendre à Jérusalem, sans savoir ce que je vais y trouver.Je sais seulement que l'Esprit Saint, dans chaque ville où je passe, témoigne que la prison et les épreuves m'attendent. Mais pour moi la viene compte pas, pourvu que je tienne jusqu'au bout de ma course et que j'achève le ministère que j'ai reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à la Bonne Nouvelle de la grâce de Dieu. Et maintenant, je sais que vous ne reverrez plus mon visage, vous tous chez qui je suis passé en proclamant le Royaume. J'en témoigne donc aujourd'hui devant vous : on ne peut pas me reprocher de vous avoir menés à votre perte, car je n'ai rien négligé pour vous annoncer le plan de Dieu tout entier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Psaume 68 (67), 10-11 ; 20-21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu répandais sur ton héritage une pluie généreuse,
et quand il défaillait, toi, tu le soutenais.
Sur les lieux où campait ton troupeau,
tu le soutenais, Dieu qui es bon pour le pauvre.

Que le Seigneur soit béni!
Jour après jour, ce Dieu nous accorde la victoire.
Le Dieu qui est le nôtre est le Dieu des victoires,
et les portes de la mort sont à Dieu, le Seigneur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 17, 1-11a

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A l'heure où Jésus passait de se monde à son Père, il leva les yeux au ciel et pria ainsi : « Père, l'heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c'est de te connaître, toi, le seul Dieu, le vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus Christ.
Moi, je t'ai glorifié sur la terre en accomplissant l'œuvre que tu m'avais confiée. Toi, Père, glorifie-moi maintenant auprès de toi : donne-moi la gloire que j'avais auprès de toi avant le commencement du monde. J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé fidèlement ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m'as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m'avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis venu d'auprès de toi, et ils ont cru que c'était toi qui m'avais envoyé. Je prie pour eux ; ce n'est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m'as donnés : ils sont à toi, et tout ce qui est à moi est à toi, comme tout ce qui est à toi est à moi, et je trouve ma gloire en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné en partage, pour qu'ils soient un, comme nous-mêmes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Commentaire du jour
Saint Justin (v. 100-160), philosophe, martyr
Dialogue avec Triphon, 2-4 ; 7-8 ; PG 6, 478-482 ; 491
(trad. Orval)


« La vie éternelle c'est de te connaître, toi, le seul Dieu »

Mon âme était impatiente d'apprendre ce qui est le propre et le principe de la philosophie... L'intelligence des choses incorporelles me captivait entièrement ; la contemplation des idées donnait des ailes à ma pensée. En peu de temps je me figurais devenu un sage et j'ai même été assez sot pour espérer voir Dieu tout de suite, car tel est le but de la philosophie de Platon. Dans cet état d'esprit, ... je m'approchais d'un endroit isolé au bord de la mer où je comptais me trouver seul, lorsqu'un vieillard se mit à me suivre...
-- Qu'est-ce qui t'a conduit ici ? dit-il. -- J'aime ce genre de promenade..., c'est très favorable à la méditation philosophique...
-- La philosophie fait donc
le bonheur ? demanda-t-il.
-- Certainement, répondis-je, et elle
seule...
-- Qu'appelles-tu donc Dieu ?
-- Ce qui est toujours identique
en soi et qui donne l'être à tout le reste, voilà Dieu.
-- Comment les
philosophes peuvent-ils se faire une idée juste de Dieu alors qu'ils ne le connaissent pas, ne l'ayant jamais vu ni entendu ?
-- Mais,
répondis-je, la divinité n'est pas visible à nos yeux comme le sont les autres êtres ; elle n'est accessible qu'à la seule intelligence, comme dit Platon ; et je suis d'accord avec lui...
-- Il y a eu, voici bien longtemps, dit le vieillard, des hommes plus anciens que tous ces prétendus philosophes, des hommes heureux, justes et amis de Dieu. Ils parlaient sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu et prédisaient un avenir maintenant réalisé : on les appelle les prophètes. Eux seuls ont vu la vérité et l'ont annoncée aux hommes... Ceux qui les lisent peuvent, s'ils ont foi en eux, en tirer grand profit... Ils étaient les témoins fidèles de la vérité... Ils ont glorifié le créateur de l'univers, Dieu et Père, et ont annoncé celui qu'il a envoyé, le Christ son Fils... Et toi, avant tout prie pour que les portes de la lumière te soient ouvertes, car nul ne peut voir ni comprendre, si Dieu ou son Christ ne lui donne de comprendre...
Je ne l'ai plus revu. Mais, soudain, un feu s'est allumé dans mon âme ; j'ai été pris d'amour pour les prophètes, pour ces hommes qui sont les amis du Christ. En réfléchissant aux paroles du vieillard, j'ai reconnu que c'était la seule philosophie sûre et profitable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]evangileauquotidien.org






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Jésus est tellement absorbé dans sa prière, qu’il semble oublier ceux qui l’entourent : il parle de ses disciples à la troisième personne, intercédant pour eux devant son Père comme s’ils étaient absents. Mais une lecture plus attentive nous permet de découvrir que tout au contraire, c’est parce qu’il s’identifie à eux qu’il parle ainsi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lorsque Jésus demande au Père de lui donner la gloire qu’il avait auprès de lui avant le commencement du monde, il ne parle pas en tant que Verbe éternel, mais en tant que Verbe incarné. La gloire, c'est-à-dire la participation à la vie divine dans l’Esprit, est de toute éternité le bien propre du Fils unique. La prière de Jésus consiste à demander que cette gloire resplendisse non seulement sur sa nature divine, mais qu’elle soit également accordée à la nature humaine qu’il assume dans son incarnation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et comme il récapitule dans son humanité très sainte celle de tous les hommes, c’est la glorification de toute l’humanité qu’il demande à son Père. « Glorifie le Fils jusque dans sa chair, afin que le Fils te glorifie (te rende gloire) par tous les membres de son corps ». Si la gloire est participation à la vie divine qui jaillit du Père ; et si cette gloire en reposant sur le Fils incarné, repose également sur tous ceux qui par la foi lui sont unis, alors il est clairque la victoire du Christ sur la mort est aussi notre victoire : « comme tu as donné au Fils autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donné ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’œuvre du Fils consiste à faire connaître le nom du Père aux hommes que celui-ci lui avait confiés. C’est ainsi que Jésus a glorifié son Père durant son ministère terrestre : il n’a pas attiré sur lui l’attention de ses disciples, mais les a réorientés vers le Père, qu’ils ont reconnu comme la source de tous les biens qui leur venaient par le Fils. Jésus l’Envoyé du Père est venu rassembler les enfants de Dieu dispersés, afin de les remettre sur le droit chemin de la vérité et de la vie. Bien plus : par ses paroles, ses actions et surtout par le don total de lui-même dans l’amour, il est en Personne ce chemin en tant que Fils unique du Père à l’image duquel nous sommes tous créés. Ayant « reconnu que Jésus est venu d'auprès du Père », les disciples se sont mis résolument en route à sa suite, « gardant fidèlement sa parole ». Aussi la mission du Verbe incarné prend-elle fin : il nous confie au Père et nous précède auprès de lui pour nous y préparer une place, tandis que l’Esprit chemine avec nous sur la voie tracée par Jésus : « Je prie pour eux : ils sont à toi, et tout ce qui est à moi est à toi, et je trouve ma gloire en eux ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« La gloire de Dieu, disait Saint Irénée, c’est l’homme vivant (de la vie de l’Esprit reçu du Fils). Cette gloire est partagée par le Père et le Fils puisque l’Esprit est leur vie commune qu’ils répandent à profusion sur tous ceux qui croient en leur bienveillance. Et « la vie de l’homme c’est la vision de Dieu » - dans la foi sur cette terre, en attendant de « le voir tel qu’il est » (1 Jn 3, 2) au-delà du voile de la mort. Mais la foi n’est pas ténèbre : elle est la nuée de l’Esprit qui nous accompagne durant notre traversée du désert, nous éclairant dans la nuit et nous protégeant du soleil brûlant durant le jour. « Or le Seigneur, c’est l’Esprit, et là où l’Esprit du Seigneur est présent, là est la liberté. Et nous nous reflétons tous la gloire du Seigneur, et nous sommes transfigurés en son image avec une gloire de plus en plus grande, par l’action du Seigneur qui est Esprit » (2 Co 3, 18).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Père, répands encore sur nous la rosée de ton Esprit Saint, nous te le demandons au nom de ton Fils bien-aimé, Notre-Seigneur Jésus-Christ. Fais descendre sur nous la nuée lumineuse de ta gloire. Rends nous conscients de la responsabilité qui nous incombe de permettre à ton Esprit, par notre docilité à ses motions, d’étendre le règne du Christ par une vie en toutes choses conforme à la sienne. » Père Joseph-Marie

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://douleurchronique.xooit.fr/portal.php
Invité
Invité



Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011   Empty
MessageSujet: Re: Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011    Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011   EmptyMar 7 Juin - 10:35

Mardi 7/6/2011
De la férie
7ième semaine du Temps Pascal
(Couleur liturgique : Blanc)
Année A



Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 17 : 1à11a


Je prie pour ceux qui tu m’as donnés


Évangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=158


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.



Lien vidéo :
http://webtvcn.fr/?p=43514

Vu et écouté sur le site :
http://www.webtvcn.eu/









Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Textes du jour et commentaires : Mardi 7 Juin 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: