Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » Empty
MessageSujet: Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise »   Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » EmptyMar 22 Fév - 9:00

Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » 564497 MESSAGE.

Quand Jésus arrive dans la ville païenne de Césarée de Philippe, il demande
d'abord à ses disciples ce que les autres pensent de lui. Tous
s'accordent pour le reconnaître comme un prophète, qu'ils identifient
d'ailleurs de façon variée, soit comme Jean Baptiste, comme le pensait
Hérode (14, 2), soit Elie, auquel Jésus ressemble par certains de ses
comportements (voir 4, 18 - 22), soit Jérémie, le prophète souffrant et
persécuté, soit d'autres non spécifiquement nommés.

Il vaut la peine de remarquer que c'est toujours par comparaison avec des
hommes du passé d'Israël, qu'on essaye d'identifier Jésus en ce cas.
Est-il donc impossible qu'un prophète nouveau, d'un tout autre type,
tout-à-fait original, puisse être envoyé par Dieu, comme c'est bien le
cas de Jésus ?


Jésus invite ensuite ses propres disciples à
se prononcer à son sujet. Lorsque Pierre, parlant,semble-t-il, au nom
de tous, confesse que Jésus est plus qu'un prophète, qu'il est le
Christ, le Fils du Dieu vivant, Jésus prononce d'abord sur lui une
béatitude et continue de parler de lui, Pierre, en plusieurs
affirmations

- Au verset 17,
il interprète la confession de foi de Pierre comme un secret
eschatologique, révéle par Dieu à ce disciple.- Ensuite, Jésus met
Pierre en relation avec "l'Eglise", la communauté de la fin des temps,
la nouvelle Assemblée des croyants, prenant la suite de celle du Sinaï,
avec Moïse, dans l'Ancien Testament. Alors que Pierre le proclame
Christ, Jésus lui révèle par un jeu de mots sur son nom ("pierre",
"rocher") qu'il est le rocher, le fondement, sur lequel va se construire
la nouvelle communauté inaugurée par Jésus.


Cela ne veut pas nécessairement signifier, dans le texte lui-même, que
Pierre serait le premier titulaire d'une charge pastorale que d'autres
exerceraient après lui. Cela ne veut pas signifier davantage que Pierre
n'est ici que le type, le représentant de tout disciple authentique qui
confesse Jésus, et dans lequel doivent se reconnaître tous les croyants.

On peut penser que Pierre est ici désigné comme quelqu'un qui joue un rôle
unique dans l'histoire du salut, une personne-signe à une époque
importante de changement. Ce que Jésus lui déclare rappelle ce que Dieu
disait à Abraham au chapitre 17 du Livre de la Genèse. Sa foi est le
moyen par lequel Dieu va faire surgir un peuple nouveau. Comme dans le
cas d'Abraham, nous voyons naître ici un peuple nouveau autour d'une
personne dont le nom est changé par Jésus pour signifier qu'un fonction
cruciale est exercée par lui.


En Genèse 17,
Abram change de nom et devient "Abraham", "père d'une multitude". A
noter également qu'en Isaïe, 51, 1 - 2, Abraham est comparé à un roc
d'où est extrait, comme d'une carrière, le peuple de Dieu.

Au verset 18
la mention est nette : les portes de l'enfer, ou les puissances maléfiques
souterraines ne l'emporteront par sur l'Eglise dans les derniers temps.


Au verset 19
Pierre reçoit les clés du Royaume de Dieu, avec autorité de "lier et de
délier" (également donnée aux autres disciples en Matthieu, 18, 18, lors
du discours sur la communauté). Ce pouvoir ne semble pas devoir être
interprété comme celui de pratiquer des exorcismes ou de remettre les
péchés, mais comme celui d'enseigner avec une autorité garantie par
Dieu.

Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » 574771
Nous aujourd'hui
Même si Jésus, en réponse à la confession de foi de Pierre, ne s'adresse
qu'à lui dans notre texte, n'oublions pas que c'est à l'ensemble de ses
disciples qu'il avait d'abord posé la question: "Pour vous, qui suis-je" ?

N'oublions pas non plus que la réponse de Pierre à cette question de Jésus doit
être aussi la nôtre, pour affirmer avec force et conviction, l'identité
de Jésus, et que, dans la mesure où nous la faisons vraiment nôtre, nous
acquérons la solidité du rocher que Jésus reconnaît à Pierre, même si
le rôle de Pierre a été unique, comme fondement, dans la construction de
l'Eglise par Jésus.


N'oublions pas enfin que Dieu lui-même est "le rocher de notre salut" (psaume 95, 1),
et que Jésus le Christ est la pierre d'angle, la pierre de fondation
dernière de l'Eglise qu'il construit sur sa Parole et sur l'événement du
salut qu'il nous transmet


Par notre foi, et là où nous sommes, nous sommes appelés à devenir des
"piliers" de l'Eglise de Jésus-Christ. L'histoire de l'Eglise a prouvé
qu'à chaque grande crise de nos communautés, des "saints", apparemment
non officiellement mandatés, ont surgi pour ranimer nos communautés,
saints fondateurs en tous genres, qui ont été ensuite officiellement
reconnus par tous les responsables officiels de nos Eglises.

Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » 613891
Seigneur Jésus,
en toi Dieu, ton Père et notre Père, s'est révélé être le rocher qui nous sauve
et nous transmet sa solidité inébranlable si nous nous ouvrons à lui par la foi,
en nous remettant à toi avec une confiance totale de "pauvre" qui attend tout de toi :
rends-moi davantage conscient de cette force que tu me donnes,
et sur laquelle tu me demandes, en témoignant de toi en toutes circonstances,
de permettre à beaucoup d'autres de te rencontrer
et de construire sur toi leur existence de fils et de filles de Dieu. AMEN.


d'aprés différentes sources
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » Empty
MessageSujet: Re: Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise »   Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » EmptyMar 22 Fév - 9:17

Mardi 22/2/2011
7ième Semaine du Temps Ordinaire

La chaire de Saint Pierre, Apôtre
(Couleur liturgique : Blanc)
Année A



Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=22/02/2011

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/



Evangile de JESUS-CHRIST selon Saint Matthieu 16: 13à19

Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise

Evangile + commentaire (audio)
http://www.radio-fidelite.com/evangcom.php?jour=53


Lien vidéo :
http://webtvcn.fr/?p=40424

Vu et écouté sur le site :
http://www.webtvcn.eu/







Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Parole et méditation du mardi 22 février:« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: LITURGIE - BIBLE :: Lectures du jour - Homélies :: Messe du jour-
Sauter vers: