Pierres Vivantes

Partageons la vie de Jésus Berger pour tous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Information : Bonjour à toutes et tous. Etant donné le peu de personnes parcourant quotidiennement ce forum, peut être est il plus bénéfique, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nous rassembler sous une seule bannière, qui est celle du site : http://www.forumreligioncatholique.com/forum ...
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 43 le Dim 14 Mai - 15:40
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Rosaire
Mystères joyeux
Mystères lumineux
Mystèresdouloureux
Mystères glorieux


Partagez
 

 Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne"

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" Empty
MessageSujet: Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne"   Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" EmptyVen 23 Juil - 8:31

Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" 35918 Saint Jean 15, 1-8

Jésus dit à ses disciples : « Moi, je suis la vraie
vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais
qui ne porte pas de fruits, mon Père l’enlève ; tout sarment qui donne
des fruits, Il le soigne, pour qu’il en donne davantage. Mais vous, déjà
vous êtes propres et purifiés grâce à ma Parole : Demeurez en moi,
comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit
par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si
vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les
sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne
beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si
quelqu’un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu’on a rejeté,
et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au
feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles
demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous
l’obtiendrez. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous donniez
beaucoup de fruits : ainsi, vous serez pour moi des disciples. »


Prière d’introduction
Seigneur, je te consacre ce moment pour être tout à toi, seul avec toi.Fais que mon âme reçoive les lumières que tu veux lui envoyer. Je crois que tu es ici présent et que tu m’accompagnes Je crois aussi que tu recherches mon cœur et que tu lui accorderas les grâces dont il a
besoin. Je t’abandonne ma volonté afin que mon cœur soit brûlant de ton amour.


Demande Seigneur, soigne mon cœur tout comme le vigneron élague et soigne sa vigne pour qu’elle porte des fruits en abondance.
Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" 564497

1. Que vos cœurs soient toujours bien émondés.
Il n’y a rien de plus soigné à voir que ces étendues de vignobles bien
ordonnés, aux troncs sains, bien alignés, dont les sarments, comme des
arcs, se recourbent jusqu’au sol, chargés de grappes. Les fruits sont si
abondants que les sarments semblent retomber vers le sol. Évidemment,
ce n’est pas l’état naturel des vignes. Elles poussent au hasard, ici et
là, de façon désordonnée. La substance qui alimente la vigne se perd à
nourrir des sarments qui ne porteront pas de fruits. Le vigneron le sait
bien. A moins que la vigne soit émondée, elle ne portera pas de fruits
en abondance. Il en va de même dans notre vie spirituelle si elle est
laissée aux penchants de sa nature faible et déchue. Il faut qu’elle
soit dégagée de ce bois mort qui ne portera pas de fruit et, tout
d’abord, de notre égoïsme. Chaque jour, nous avons l’occasion de mourir à
nous-mêmes et de dire « non » à notre vanité, à notre égoïsme. Il en
coûte de mettre Dieu et les autres à la première place mais l’ayant
fait, nous découvrons la vraie joie d’aimer. Quelles sont les occasions
que j’ai aujourd’hui de purifier mon amour ? Plus j’émonderai
méticuleusement mon cœur, plus je récolterai les fruits savoureux de
l’amour.


2. Pour que notre vigne soit florissante.
Une des pousses cachées à émonder dans notre cœur est notre jugement.
Si souvent je m’obstine à affirmer que j’ai raison et que les autres
n’en savent rien ou se trompent – même quand les événements me donnent
tort. Peut-on juger des idées- particulièrement en ce qui concerne la
vérité de la foi et de la morale- avec des convictions personnelles ? De
nombreux croyants bien intentionnés se sont trouvés hors de l’Église
une, sainte et apostolique parce que leurs jugements n’étaient pas en
conformité avec l’enseignement du Christ. C’est pourquoi le Christ nous
exhorte à demeurer unis au cep de la vigne « car quiconque ne demeure
pas en moi est rejeté comme le sarment et il se dessèche. » L’unité, ce
n’est pas un choix, elle exige l’intégralité en matière de liturgie, de
sacrements, de doctrine et de morale. Le grand maître de spiritualité,
Thomas a Kempis, a écrit dans une de ses méditations dans l’Imitation de
Jésus-Christ que nombreux sont ceux qui acceptent de rompre le pain
avec le Christ et de le suivre mais peu sont ceux qui acceptent de boire
à son calice. Est-ce que je n’ai pas, moi, des jugements personnels en
ce qui concerne la foi, la morale, qui ne sont pas en pleine conformité
avec l’Église ?


3. Porter des fruits en abondance.
Nous sommes peut-être de ceux qui font l’erreur d’ouvrir une boîte et
d’essayer, sans succès, d’assembler les éléments qu’elle contient puis
de se rendre compte, avec honte, qu’il fallait d’abord lire le mode
d’emploi. Cette situation ridicule est applicable à la richesse de notre
vie spirituelle. Il y a des défis qui se présentent à nous dans la vie
où nous sommes réduits à nos propres moyens. Il est probable que nous
nous égarons dans nos passions, qu’il nous arrive de dire ou de faire
quelque chose qui n’est pas très chrétien et que nous regretterons plus
tard. Comme les choses se passeraient différemment si nous étions
centrés sur le Christ. Quand en moi la vie de la grâce est florissante,
que je fréquente les sacrements, que je suis fidèle à mes engagements de
prière, cherchant à servir le Christ dans les autres, c’est là que je
suis vraiment fort, invincible. Voilà ce que donne la loi de l’amour. Le
Christ doit être ma vie. Plutôt que de se tourner vers le Christ quand
tout nous échappe, comme nos jours couleraient plus doucement si nous le
cherchions, Lui, tout d’abord. Que tes paroles, Jésus, résonnent dans
mon cœur aujourd’hui pour que mes paroles et mes actes témoignent de ton
Nom.


Dialogue avec le Christ
Seigneur, toi qui connais mon cœur, coupe ce qui a besoin d’être émondé,
tout comme le médecin retire ce qui doit être enlevé. Que je ne résiste
pas aux coups de cette purification. Ce sont les coups de l’amour.


Résolution
Je demanderai au Christ aujourd’hui ce qui, dans ma vie, doit être supprimé, soigné,
émondé et je le lui offrirai comme sacrifice agréable en témoignage de mon amour pour lui.


Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" 730871
Revenir en haut Aller en bas
alice

alice

Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 41

Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" Empty
MessageSujet: Re: Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne"   Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" EmptyVen 23 Juil - 8:45

Fête de sainte Brigitte de Suède, copatronne de l'Europe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Saint(s) du jour : Ste Brigitte de Suède, veuve et fondatrice († 1373) - Fête en Europe
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les autres Saints du jour...

Les lectures du jour
Commentaire du jour : Jean-Paul II Lettre apostolique Spes aedificandi (trad. DC 2213, 7/11/99)
« Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère »

En désignant Sainte Brigitte comme co-patronne de l'Europe, j'entends faire en sorte que la sentent proche d'eux non seulement ceux qui ont reçu la vocation à une vie de consécration spéciale, mais aussi ceux qui sont appelés aux occupations ordinaires de la vie laïque dans le monde et surtout à la haute et exigeante vocation de former une famille chrétienne.

Sans se laisser fourvoyer par les conditions de bien-être de son milieu aristocratique, elle a vécu avec son époux Ulf une expérience de couple dans laquelle amour conjugal allait de pair avec une prière intense, avec l'étude de l'Écriture Sainte, avec la mortification, avec la charité. Ils ont fondé ensemble un petit hôpital, où ils soignaient fréquemment les malades. Brigitte avait l'habitude de servir personnellement les pauvres. En même temps, elle a été appréciée pour ses qualités pédagogiques, qu'elle a eu l'occasion de mettre en œuvre durant la période où l'on a demandé ses services à la cour de Stockholm. C'est dans cette expérience que mûriront les conseils qu'elle donnera en diverses occasions à des princes ou à des souverains pour un bon accomplissement de leurs tâches. Mais les premiers qui en bénéficièrent furent assurément ses enfants, et ce n'est pas par hasard que l'une de ses filles, Catherine, est vénérée comme sainte...

Après la mort de son époux, elle a entendu la voix du Christ qui lui confiait une nouvelle mission, la guidant pas à pas par une série de grâces mystiques extraordinaires... Avec la force qui est un écho des anciens grands prophètes, elle parle avec sûreté à des princes, des papes, révélant les desseins de Dieu sur les évènements de l'histoire. Elle n'épargne pas les avertissements sévères même en matière de réforme morale du peuple chrétien et du clergé lui-même...

Les terres scandinaves, patrie de Brigitte, s'étant détachées de la pleine communion avec le Siège de Rome au cours de tristes évènements du 16ème siècle, la figure de la sainte suédoise reste un précieux lien œcuménique, renforcé encore par l'engagement dans ce sens de l'Ordre religieux qu'elle a fondé.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 15,1-8.
À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage.
Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite :
Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s'il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu'on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l'obtiendrez.
Ce qui fait la gloire de mon Père, c'est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples.

Citation :
Résolution
Je demanderai au Christ aujourd’hui ce qui, dans ma vie, doit être supprimé, soigné,
émondé et je le lui offrirai comme sacrifice agréable en témoignage de mon amour pour lui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 2,19-20.
Grâce
à la Loi (qui a fait mourir le Christ) j'ai cessé de vivre pour la Loi
afin de vivre pour Dieu. Avec le Christ, je suis fixé à la croix :
je
vis, mais ce n'est plus moi, c'est le Christ qui vit en moi. Ma vie
aujourd'hui dans la condition humaine, je la vis dans la foi au Fils de
Dieu qui m'a aimé et qui s'est livré pour moi.

Psaume 33(32),2-11.
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare, jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.
Chantez-lui le cantique nouveau, de tout votre art soutenez l'ovation.
Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ; il est fidèle en tout ce qu'il fait.
Il aime le bon droit et la justice ; la terre est remplie de son amour.
Le Seigneur a fait les cieux par sa parole, l'univers, par le souffle de sa bouche.
Il amasse, il retient l'eau des mers ; les océans, il les garde en réserve.
Que la crainte du Seigneur saisisse la terre, que tremblent devant lui les habitants du monde !
Il parla, et ce qu'il dit exista ; il commanda, et ce qu'il dit survint.
Le Seigneur a déjoué les plans des nations, anéanti les projets des peuples.
Le plan du Seigneur demeure pour toujours, les projets de son cœur subsistent d'âge en âge.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" Empty
MessageSujet: Re: Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne"   Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" EmptyVen 23 Juil - 10:44

(23/07) Fait la volonté de Dieu



Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" 458240

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" Empty
MessageSujet: Re: Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne"   Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation de ce vendredi "Unis à la vigne"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Vivantes :: Vie Eglise :: Pour nous édifier dans notre foi :: Méditation journalière-
Sauter vers: